Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Comment bien compiler un exploit

Souvent les exploits (Mais qu’est ce qu’un exploit ?) sont codés en C mais lorsqu’on est sous Windows, ce n’est pas forcement évident de les compiler pour les tester.

Voici en quelques étapes simples comment compiler un exploit avec Cygwin.

1. Première étape, téléchargez l’exploit. Vérifiez bien que l’extension du code soit .c

2. Ensuite, téléchargez et installez Cygwin en suivant les images ci-dessous (Si vous ne savez pas ce qu’est Cygwin cliquez ici.)

3. Après avoir installé Cygwin, copiez votre exploit (exploit.c) dans le répertoire c:cygwinbin

4. Puis faites Démarrer > Exécuter et tapez « cmd » (sans les guillemets) pour lancer l’invite de commande MS DOS

5. Ensuite, pour compiler votre code source (qui s’appelle codesource.c par exemple), faites

cd c:cygwinbin

gcc codesource.c -o codesource.exe

6. Et voilà ! Vous pouvez maintenant utiliser votre exploit !


Bon, évidement, tout ceci ne fonctionne que sous Windows et avec du C mais1. Pour du C++, utilisez le compilateur BloodShed pour Windows (ou un autre compilateur C++)

2. Pour du C sous Linux, utilisez la commande gcc.

gcc -o exploit.c exploit

3. Pour utiliser des exploits perl, installez ActivePerl (pour Windows) et tapez la commande

perl exploit.pl

4. Pour Linux, même commande

perl exploit.pl

5. Et pour lancer des scripts unix au format .sh utilisez la commande

source exploit.sh

Si vous cherchez des exploits voici quelques sites en proposant:

Bonne compilation !


Développez votre compte Instagram avec Combin

Maîtrisez votre compte et présence sur Instagram

Si Instagram est votre outil de prédilection voici une petite Combin(e) (OK elle était facile) qui pourrait vous plaire et vous aider à développer votre communauté. Et je parle bien ici d’une « vraie » communauté engagée, pas d’une armée de bots qui va ajouter des likes ou des followers à la pelle juste pour gonfler les chiffres.

Déjà au niveau des publications simples : vous pouvez chercher ou combiner plusieurs filtres différents comme les hashtags, la localisation, la langue utilisée, le sexe, les comptes ayant laissé des commentaires sur l’Insta de vos concurrents, la date du commentaire … en fait ça va vous aider à avoir une vue d’ensemble rapide des utilisateurs qui interagissent déjà avec du contenu approchant.

En Savoir +