Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Contournement hardware du RSA 1024 bits SSL

Le chiffrement par clé publique RSA existe depuis 1977 et permet de protéger et vérifier l’origine de tous les sites web et ordinateurs de par le monde. C’est ce qui chiffre par exemple vos transactions lorsque vous vous connectez sur le site de votre banque.

Pour cracker en bruteforce cet algo, il faudrait environ 1 500 ans et une machine de malade. Ça rassure non ?

Et bien pas vraiment car 3 chercheurs à l’Université du Michigan ont réussi à casser ce chiffrement RSA en 1024 bits, tout simplement en changeant le voltage du processeur d’un serveur (via un bloc d’alimentation trafiquée). Ce changement de voltage provoque de légères erreurs dans les cycles d’horloge du processeur, ce qui permet à OpenSSL, pour chaque bit d’erreur dans les opérations de multiplication, de révéler 4 bits de la clé secrète et privée.

Après avoir récolté tous ces messages malformés (environ 8 800), il suffit d’un petit cluster de 81 pentium 4, de laisser mijoter une grosse centaine d’heure et BING, sans laisser de traces et sans abimer l’ordinateur, les 1024 bits d’OpenSSL (sur une architecture à base de SPARC) ont volé en éclat. Cette technique peut semble-t-il s’appliquer à d’autres bibliothèques de chiffrement. Les chercheurs planchent maintenant sur une technique similaire qui remplacerait l’alimentation modifiée par un laser ou une source de radiation quelconque (histoire de faire ça sans toucher au hardware de la machine).

Plus d’info

[Source et photo]


Comment découper une carte SIM sans la bousiller

vec certains téléphone, ça devient une vraie galère au niveau des cartes SIM. Entre la SIM classique (MiniSIM), la MicroSIM et la NanoSIM, difficile de s’y retrouver et surtout de passer d’une plus grande à une plus petite sans devoir attendre que les opérateurs veuillent bien se donner la peine de vous l’envoyer…

Lire la suite


6 outils pour cloner un disque dur sous Windows et Linux

Cloner c’est facile… Bon, ok, cloner un bébé, c’est déjà plus complexe mais un disque dur, c’est l’enfance de l’art… Alors bien sûr le logiciel le plus connu pour ça, est Ghost de Symantec mais au prix de 999,99 euros HT (j’déconne, je ne connais pas le prix en vrai), c’est déjà plus rentable de se mettre à cloner son petit frère artisanalement dans le garage…

Lire la suite