Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Dan Bull chante Wikileaks

Une fois de plus, Dan Bull, l’artiste engagé contre ACTA, et pour la défense des libertés sur Internet, nous fait plaisir avec une nouvelle petite chanson qui parle de Wikileaks. Chanson traduite en français bien sûr ! (Merci au Parti Pirate)

https://www.youtube.com/watch?v=XgfpAMNMCdk

Et merci à PsychoPat pour l’info !!

Et en bonus, les paroles en anglais :

It’s been said that the first casualty of war is truth, And I’m inclined to agree. Listen:

We live in an age of instant information
So isn’t it strange that things have been hidden away from us
Governments think we need to gain their trust
But it’s the other way around, just take a look
Nothing tells us more than raw data does
So it’s important it’s all available to us
Plus put up for debate
And looked at by the public’s gaze
Because there’s a lot more to be gained from taking off the ball and the chain
And the blinkers that have been causing us pain in more than one way
Power to the people? We’ve fallen away from it
There’s a formal name for this, it’s called a dictatorship
And censorship’s not restoring our faith for shit
So let’s rip away the red tape and paperclips
It’s a shame that it’s come to this for freedom of speech
That we need a safe haven for people that leak
But you see, we speak what we seek
And we just seek what we speak, and that’s the truth that’s keeping us free

The truth will set you free
The truth will set you free

The issue’s prickly when it comes to WikiLeaks
Different people see it differently and disagree
Does it pillory the bigotry of ministries of tyranny
Or is it merely hindering the coalition’s victory?
It’s a mystery to me, but look at history
You’ll see that liberty is eager to face up to inquiry
We learnt a heap from Bradley Manning, didn’t we?
We saw conspiracy hidden beneath the sheet of anonymity
This military intelligence is giving me the evidence
We really need to step up and declare that we’re fed up of it
Why should we trust you when everything that does come through
Shows we shouldn’t trust you as far as we could chuck you
Try to silence something, it’ll become amplified
Magnified by wires, waves and satellite
We won’t be pacified by the fact it’s classified
You need a mandate from the people to be ratified
So on their behalf I shall provide this battle cry
To tell the powers that be that we’re clearly unsatisfied
And if you ignore my reasonable plea
That’s just fine by me, cos all the media’s seen
The cause and reason for leaks is more than freedom of speech
It’s also people’s belief that we all need to be briefed
In order to keep all the peace, we ought to police the police
And that takes much more than just the formal PR release
So all in all you see, we speak what we seek
And we just seek what we speak, it’s the truth that’s keeping us free

The truth will set you free
The truth will set you free

Should we listen to the whistleblowers? Of course
Even if it’ll throw us off course?
Of course, cos if you need to suppress the truth
Then I expect that you’ve got some regretful news
But it’s best that you confess and soon
Before we end up less than destitute
Civilian deaths and executions are routine
While billions are spent on weapon producing
Do you think you can reduce the terror threat
By inflicting terror on an infant that’s never witnessed terror yet
Look, if Americans had taken my parents away
I’d never forget my vendetta ’til I’d settled the debt
It’d take more than an open letter to let you know
That what we see’s obviously not democracy, it’s puppetry
This jungle’s burning and we can’t see the wood for trees
Sky’s keeping us dry, so we need someone to leak
Because you see, we speak what we seek
And we just seek what we speak, it’s the truth that’s keeping us free

The truth will set you free
The truth will set you free



Surfshark : dévorez le Black Friday à pleines dents [bon plan]

— Article en partenariat avec Surfshark —

Aujourd’hui je vous partage un très bon plan à l’occasion du Black Friday qui arrive sous peu. En effet le fournisseur de VPN Surfshark s’est fendu d’une offre défiant pas mal de concurrents avec une réduction de 83% + 3 mois offerts. Vous payerez donc moins de 2.3€/mois durant 27 mois, TVA incluse, imbattable (ou pas loin) ! L’offre est temporaire donc pour sécuriser votre surf à moindres frais ne tardez pas !

Faisons un petit tour de l’outil pour les petits nouveaux qui ne connaissent pas encore Surfshark. Il s’agit tout simplement de l’un des VPN les plus solides du marché à l’heure actuelle. Pas forcément celui qui vient à l’esprit tout de suite, mais un outsider aux dents aiguisées qui commence à faire parler de lui en bien, et cela autant pour ses fonctionnalités que sa fiabilité.

Interface Surfshark

Le débit en download comme en upload est dans la moyenne des autres gros VPN du marché, ce qui vous permettra de streamer vos catalogues Netflix sans trop de soucis.

Surfshark possède actuellement autour des 3200 serveurs répartit dans 65 pays, chacun disposant de DNS privé et adapté au P2P. C’est moins que d’autres services établis depuis des années, mais la liste s’allonge plutôt vite (plus de 1000 ajouts rien que sur l’année en cours). À ce rythme il n’y aura plus de différence très bientôt.

Par défaut le protocole utilisé sera IKEv2/IPsec (que vous pouvez le modifier pour OpenVPN ou WireGuard si vous préférez). Niveau petit plus il propose également une fonctionnalité, nommée MultiHop, qui permet de se connecter via plusieurs pays afin d’augmenter la confidentialité et la sécurité. Il s’agit d’une option de double VPN, ce qui se ressentira forcément un peu sur la vitesse de connexion.

Surfshark IKEv2/IPsec

Je pourrai encore citer le bouton Kill Switch, le mode camouflage (qui brouille les pistes même pour votre FAI), le chiffrage des données via l’algorithme AES-256-GCM ou encore un système de liste blanche (split tunneling). Cette dernière est plutôt pratique pour les sites et applications qui ne supportent pas les connexions VPN (les applis bancaires par exemple), vous pourrez malgré tout vous y connecter sans avoir à couper/remettre en marche le VPN.

À ne pas négliger, l’interface assez minimaliste et très simple à prendre en main. Si vous n’êtes pas trop geek et/ou que c’est le premier outil du genre que vous utilisez, foncez ! C’est super simple.

Le MultiHop de Surfshark

Est-ce que je vous ai dit que l’offre vous permet en plus de connecter un nombre illimité d’appareils et sans limites de bandes passantes ? Que toutes les plateformes sont supportées (macOS, Linux, Windows, Android, iOS, FireTV, Apple TV, Chrome, Firefox, PlayStation …) ? Qu’il dispose d’un anti-pub/anti-tracker intégré ?

Niveau des paiements c’est plutôt complet aussi par rapport à certains concurrents. Vous pouvez régler via une CB classique (ou, mieux une carte Curve), PayPal, Amazon Pay, Google Pay ou encore les méthodes de paiements en ligne comme Sofort et Direct Debit. Petite cerise sur le gâteau, Surfshark accepte depuis quelques jours (fin novembre 2020) le paiement en crypto. Bitcoin, Ethereum, Ripple & co vous sont proposés via les services CoinGate et CoinPayments.

Bref pour profiter de l’offre Black Friday de Surfshark c’est par ici.

Encore merci à Surfshark de soutenir korben.info !