Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Debout les Zouzous ! (Non, c’est presque pas hors-sujet)

Je viens de lire sur PcInpact que Nicolas Le Président souhaite, je cite, la « suppression totale de la publicité sur les chaînes publiques » en prélevant l’argent directement dans les caisses publicitaires des chaines privées mais aussi en créant une « taxe infinitésimale sur le chiffre d’affaires de nouveaux moyens de communication, comme l’accès à internet ou la téléphonie mobile« . (et notez que dans infinitésimale, il y a le mot infini…)

Supprimer la pub ça part d’un bon sentiment car ça éviterait que les chaines soient obnubilées par l’audimat et le profit, et nous proposent des gros programmes bien merdiques destinés à ceux qui ont une palourde à la place du cerveau et qui consomment l’image sans allumer 2 neurones. (agageuuuh agagaga…)

Mais là je dis stop et je pense qu’on va encore se faire b*iser…

Comment ?

Bon, déjà, du côté télévision… (Je précise que je ne suis pas un expert en télé donc je l’ouvre comme d’hab, à l’arrache pour faire péter le nombre de commentaires sur ce post… :-p )

Si plus de pubs, on va se retrouver avec une télévision des années 50 avec des décors en cartons et un présentateur au SMIC qui va te faire la météo, le PMU, le JT, et le journal du hard tout ça dans la même soirée…Ca va être super marrant !

Alors bien sûr, on peut pomper le fric de TF1, M6 et les autres, ça c’est pas mon business… mais je doute qu’on arrive à une rentrée d’argent équivalente à celle déjà existante.

Alors bien sûr, pour parer à ça, Nicolas a eu cette idée de « taxe infinitésimale sur le chiffre d’affaires de nouveaux moyens de communication, comme l’accès à internet ou la téléphonie mobile ».

Ca part d’un bon sentiment aussi, car les opérateurs se gavent comme des porcs avec les SMS surtaxés et ce genre de choses mais là aussi je dis stop et je pense qu’on va encore se faire b*iser… (bis !)

Comment ?

Et bien si cette taxe infinitésimale (!!!!! Qui y croit au côté infinitésimale ? !!!!!) est lancée, les opérateurs ne manqueront pas l’occasion de la répercuter sur nous pauvres cons-ommateurs en se rajoutant une petite marge… (Qui a dit : »Ou alors, ils vont être sympas et absorber cela dans leur budget… » ?)

Après on a évidement le côté : « les taxes ça freine l’innovation, si vous taxez les entreprises high-tech, on va devoir faire fonctionner notre matériel au feu de bois et créer des ipod en papier (vive l’origami !) » mais la vérité, c’est surtout que les taxes, ça fait chier (même si on comprend le raisonnement du mec qui t’explique que sans les taxes, ça serait encore plus pire le monde et que les riches seraient pauvres et les pauvres aussi riches que les riches nouveaux pauvres…)

Mais moi j’ai 2 solutions à proposer à Mr Le Président…

  1. On garde la TV publique, on supprime la redevance et on se gave de reportages en boucle sur la reproduction des okapis et des loutres sauvages des années 20 et moi je suis content car personne n’est taxé et comme je ne regarde pas la TV, je ça ne changera pas ma vie (ni celle de ceux qui la regardent d’ailleurs, car les émissions sur les chaines publiques, c’est déjà un peu comme de la reproduction de pas grand chose avec du rien du tout :-))
  2. Ou alors on adopte un système de rémunération similaire au monde du « blog » en général… On lance une chaine publique trash-people-xxx avec de la pub à gogo, de la starac, de la news people et des films XXXXXX (avec beaucoup de XXXXXXX dedans et Carla Morgane en speakrine) + (et là j’insiste !) « Question Pour Un Champion » afin d’attirer nos seniors adorés.
    Cette chaine gavera alors en argent frais les autres chaines France Télévision sans pub… On appellera ça TF2 par exemple… Arf !

Faudra bien sûr mettre un filtrage pour éviter que la petite Chloé, 5 ans, ne tombe sur « Zouzou et son gros Roudoudou » en voulant regarder « Debout les Zouzous » mais en faisant comme ça, on évite tous les problèmes, on rémunère tout le monde, on dégage enfin cette redevance et l’honneur est « quasi-sauf ».

Z’en pensez quoi ? Je sais, j’suis un génie, embrassez moi !
ps: Oui, promis, faut que je dorme…


Salaire des développeurs : France vs Royaume-Uni : rester ou s’expatrier à l’heure du Brexit ?

Londres reste la première destination en Europe pour les développeurs du monde entier, qui sont désormais près de 360 000 à travailler dans la capitale britannique. Pour autant, les centres technologiques rivaux connaissent une expansion rapide. Maintenant que le Brexit a enfin été annoncé, la France parie qu’elle peut renverser la Grande-Bretagne de son statut de plus grande nation technologique d’Europe. 

Londres est dans une bataille avec d’autres villes européennes pour attirer ces travailleurs hautement qualifiés, et les données suggèrent également que les rivaux européens augmentent leurs effectifs technologiques à un rythme plus rapide, bien qu’à partir d’une base plus faible. Le nombre de développeurs à Paris a augmenté de près de 60% dans le même temps.

Depuis son élection, le Président Macron a séduit les entrepreneurs technologiques avec une série d’initiatives sous la forme d’allégements fiscaux, de subventions et de crédits pour la recherche. En mars 2018, il a promis d’investir 1,5 milliard d’euros dans la recherche en intelligence artificielle jusqu’en 2022. Cela a permis à la France d’ouvrir de nouveaux centres de recherches afin de rester compétitif sur différents sujets. Par exemple, le secteur du jeu vidéo a récemment explosé en France avec la création de nouvelles sociétés (Voodoo et leur 200M$ / 173M€ levés en 2018) et le développement de ses institutions (Ubisoft) qui permettent au pays d’avoir les meilleurs studios de création de jeu au monde. 

Toutefois, les rémunérations françaises proposées aux développeurs sont peu attractives. La société talent.io spécialisée dans le recrutement de profils tech a réalisé une étude en comparant les salaires des développeurs français, allemands et britanniques – selon leurs expériences et le type de poste. Selon les différentes données, la France arrive en bas de chaque classement en étant surpassée à chaque fois par sa rivale britannique. Cependant, talent.io rappelle que le coût de la vie n’est pas compris dans ses données et peut avoir un impact significatif sur le niveau de vie. 

Parier sur la vieille dame ou sur la startup nation? Désormais sortie du Brexit, le Royaume-Uni a quelques cartes à jouer pour rester dans la course de l’innovation et séduire les développeurs.

En recherche de poste ou curieux de découvrir de nouvelles opportunités ? Il est temps de juger par vous-même votre valeur sur le marché. Dans un secteur qui n’a jamais autant évalué, talent.io examine chaque opportunité pour ne vous proposer que le meilleur en France et à l’étranger.

CV, lettre de motivation, candidature ? Rien de tout cela n’est nécessaire, les entreprises postulent directement à vous et l’inscription ne prend que 2 minutes. 

En savoir + sur votre prochain Job