Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Orange, Ô désespoir

Amis abonnés Orange, renseignez-vous, car apparemment, certaines conditions ont changé. C’est en tout cas ce que m’a expliqué Benjamin (merci) et soutenu par mes amis de Reflets.

Après s’être abonnés à l’ADSL avec Livebox Star pour 34,90 €/mois, ses parents ont reçu un email de confirmation de commande qui contenait le petit texte suivant :

Par l’acceptation de cette offre, vous autorisez France Télécom à utiliser les données relatives à votre trafic afin de pouvoir vous proposer les produits ou services de France Télécom pouvant répondre à vos besoins, et ce pour une durée de douze (12) mois à compter de leur émission. Vous pouvez vous opposer à cette utilisation à tout moment en contactant l’Orange Service Clients – Gestion des données personnelles – 33734 Bordeaux cedex 9.

Edit : Et on retrouve ce petit laïus sur toutes les conditions générales disponibles ici.

Cela signifie que les abonnés Orange acceptent à l’insu de leur plein grès de se mettre à poil face à Orange pour que ces derniers puissent analyser leur trafic Internet (avec du DPI – Deep Packet Inspection) pour ensuite leur cibler de la pub, leur vendre des conneries, ou tout simplement dresser un profil digne du plus curieux des Big Brother. Tout ce que vous faites sur le net n’aura plus de secret pour eux.

La confiance ?

MOUAHAHAH…

Alors bien sûr, le scandale, mis à part le DPI, c’est que personne n’a le choix et que par défaut tout le monde semble basculer en mode « espionné ». Et pour que cette surveillance s’arrête, il faudra envoyer un courrier. Franchement, je ne les comprends pas chez Orange. Ils le savent pourtant que ce genre de truc va créer un n-ième scandale ? Pourquoi est-ce qu’ils insistent ? C’est si dur que ça d’avoir une éthique ?

En tout cas, je pense que les abonnés vitaminés attendent en retenant son souffle la réponse officielle d’Orange. (Biz aux girls !)

Edit : Orange m’a contacté et voici leur communiqué.

La clause à laquelle vous faites référence était bien présente dans nos Conditions Generales de Ventes avant le mois de janvier 2012 tout comme l’était la formulation remontée dans les mails de confirmation de commande (au moins depuis 2008).
L’article 21 vise l’analyse des données de facturation ou d’usage, afin de proposer à nos clients des offres plus adaptées. Il s’agit, par exemple, de proposer une offre tarifaire ou une option en fonction de la fréquence d’appel vers les mobiles. A travers cet article l’Opérateur Orange n’analyse en aucun cas le trafic internet ou la navigation des clients et n’utilise pas de DPI.
Pour mémoire l’article L34- 1- IV du CPCE autorise les opérateurs à réaliser un traitement des données relatives au trafic en vue de commercialiser leurs propres services de communications électroniques ou de fournir des services à valeur ajoutée, si les abonnés y consentent.

Pour mémoire, extrait de la clause 21 :  » Les données personnelles du client nécessaire à la réalisation des contrats le liant à France Télécom, pourront être transmises à des partenaires commerciaux.  »

Cette clause concerne la transmission de données à des partenaires de France Télécom agissant pour notre compte à l’occasion de la fourniture au client des produits ou services que nous commercialisons (exemple ; sous-traitants, prestataires techniques…).

Je les crois mais je pense qu’il est urgent de virer le mec qui rédige les CGV car à part créer du bad buzz, il ne sert pas à grand chose pour le coup 🙂



Vérifiez la sécurité de votre compte Gmail

Je ne recommande à personne d’utiliser une boite mail Gmail pour tout un tas de raisons liées à l’exploitation des données personnelles, au patriot act, en passant par la lecture automatisée des emails…etc.

Toutefois si vous avez encore un compte Gmail, qui plus est, ancien mais encore en activité, il serait peut-être bien de vérifier la qualité de sa sécurité. …

Lire la suite



Comment bloquer Red Shell, le spyware des gamers

Si vous suivez un peu l’actualité du jeu vidéo, vous n’avez surement pas manqué la polémique Red Shell. Cet outil mis sur le marché en 2017 par la société Innervate est très utilisé par les éditeurs de jeux pour mesurer la quantité de nouvelles installations de leurs jeux générés par une pub Facebook, YouTube ou Twitter.

Lire la suite



Mettre en place un backup de Github

C’est cool de faire confiance à des sites pour conserver nos données, mais il peut arriver à un moment que celles-ci disparaissent. Soit parce que vous ne respectez plus les CGU du site, soit parce que le site a subi une panne vraiment importante et que leur processus de sauvegarde a été négligé, soit parce que vous avez vous-même supprimé vos données par erreur tel un gros boulet (ça arrive souvent aussi, même aux meilleurs).

Lire la suite