Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Faut pas prendre les geekettes pour des prunettes…

Léa, thésarde en informatique, chef d’Alliance sur un MMO, libriste, réparatrice PC attitrée de tout son entourage et lectrice de Korben.info m’a gentiment fait remarqué dans ce post, que le terme « geekette » n’était pas l’idéal…

Bon, aujourd’hui j’en ai marre alors je le dis :
Une maisonnette est… une petite maison.
Une fillette est… une petite fille.
Une mallette est… une petite malle.
Une réglette est… une petite règle.
Une Bandelette est… une petite bande.
Une buchette est… une petite buche.
Une clochette est… une petite cloche.
Une camionnette est…. Un petit camion.

Ok bon alors :
Une geekETTE est… un petit geek? Les femmes-geek ne sont pas des geekETTE, en tout cas pas des petites geek. Ce n’est pas parce que nous sommes peu visible, car pas franchement nombreuses que nous sommes de petites choses! Toutes les geekEs que je connais on un réel caractère, on est autant capable que vous, alors arrêtez de nous traiter de petites choses en utilisant geekETTE, svp.

Du coup, j’ai cherché un peu quelle adaptation donner à un mot anglophone pour lui trouver son équivalent féminin… Et je suis tombé la dessus :

En effet, dépassant la simple appropriation du titre masculin,
les femmes ont tendance actuellement à féminiser les titres
qu’elles reçoivent. Cette féminisation ne se fait plus à l’aide de
suffixes en esse, ette, etc. qui sont sentis comme péjoratifs
mais plutôt lorsque la forme féminine du mot n’existe pas, par
utilisation du terme masculin avec des déterminants féminins :
la prof de droit est compétente. Lorsque la forme féminine du
titre est courante, c’est cette forme qui est privilégiée. À titre
d’exemple, nous relevons un emploi de plus en plus fréquent
du terme «directrice» et ce, malgré les réserves formulées à
l’égard de ce féminin qui, selon les dictionnaires, ne désigne
que la personne qui dirige un établissement scolaire. Malgré
cette définition restreinte, plusieurs femmes ont opté pour le
titre de directrice dans les structures hiérarchiques. Ce choix
correspond aux structures profondes du français, structures
que nous ne pouvons modifier à notre guise. Les locuteurs
réclament des formes marquées et nous devons être attentifs
aux aspirations des personnes, autrement tous les efforts que
nous ferons seront vains et les résultats purement théoriques.

On peut donc se dire que « une geek » serait l’appelation la plus simple pour désigner la femelle du geek (humour hein, pas taper)… Et je trouve ça dommage car geekette, je trouve ça joli… Après, on peut tenter des variantes comme l’ont proposé d’autres internautes comme :

Une geeke ou geeque ou geekke ou geekeuse…

On peut aussi imagine, une geekelle, une geekienne ou une geeche… voir carrement autre chose…

D’autres idées ? Et vous les filles, que préférez vous ? Trouvez vous aussi le mot geekette péjoratif ?

[BD]


Développez votre compte Instagram avec Combin

Maîtrisez votre compte et présence sur Instagram

Si Instagram est votre outil de prédilection voici une petite Combin(e) (OK elle était facile) qui pourrait vous plaire et vous aider à développer votre communauté. Et je parle bien ici d’une « vraie » communauté engagée, pas d’une armée de bots qui va ajouter des likes ou des followers à la pelle juste pour gonfler les chiffres.

Déjà au niveau des publications simples : vous pouvez chercher ou combiner plusieurs filtres différents comme les hashtags, la localisation, la langue utilisée, le sexe, les comptes ayant laissé des commentaires sur l’Insta de vos concurrents, la date du commentaire … en fait ça va vous aider à avoir une vue d’ensemble rapide des utilisateurs qui interagissent déjà avec du contenu approchant.

En Savoir +