Après avoir annoncé la fermeture de Google Reader et autres divers petits services, Google a une nouvelle fois mis à jour son blog pour annoncer la fermeture définitive de Google Adsense et de son site célèbre site de vidéos en ligne : YouTube.

On n'a pas beaucoup de détails sur les raisons de cet arrêt mais je suppose que le service consommait plus de bande passante que cela rapportait d'argent. Évidemment, sur Twitter comme sur les blogs, c'est la grosse déception. Les pétitions sont de retour et cette interruption de service aussi brusque qu’inattendue me fait me poser beaucoup de questions.

youteub

Google explique sur son blog que tous les Youtubeurs peuvent récupérer les fichiers sources de leurs vidéos grâce au service Google Takeout. Ne perdez pas de temps pour le faire, car le service est saturé et YouTube sera mis hors ligne dès le 1er mai 2013. Si vous avez plusieurs gigas à récupérer et une petite connexion ADSL, il faudra être patient.

Maintenant, je vous avoue que ça fait mal surtout que comme beaucoup d'entre vous, je passais mon temps sur YouTube à regarder les vidéos de Norman, de chatons narcoleptiques ou de mes amis de Nowatch. De l'autre côté de l'atlantique, l'ambiance n'est pas à la fête non plus puisque de nombreux podcasteurs et youtubers vivaient très très grassement (les enfoirés) grâce aux revenus générés YouTube et se retrouvent maintenant dans la panade. Certains comme Freddie Wong le spécialiste des effets spéciaux qu'on ne présente plus et l'un des meilleurs amis de Kim Dotcom, s'était même endetté pour faire construire une gigantesque piscine en forme de lolcat, ces chats rendus célèbres grâce au site ICanHazACheeseBurger et YouTube.

cat-pool

Malheureusement, comme l'explique Freddie dans une interview accordée à Gizmodo US :

"Je savais qu'il avait toujours un risque de me ramasser. Dépendre d'une société tierce pour poser les fondations de mon business était un gros pari. Je savais que les gens pouvaient se lasser et arrêter de visionner mes vidéos, ce qui aurait provoqué une perte de revenus. Mais je n'aurai jamais cru que le coup fatal viendrait de Google. Je me sens trahi, souillé, humilié."

D'autres comme la team de CollegeHumor ou FPSRussia sont plus confiants et ont d'or et déjà annoncé une migration vers Dailymotion et Vimeo, les 2 principaux concurrents de YouTube qui doivent de frotter les mains.Personnellement, j'ai toujours préféré YouTube, qui me permettait d'avoir sans cesse des vidéos ciblées par intérêt et en fonction de ma localisation géographique et de mes orientations sexuelles et religieuses (parfois les 2 en même temps).

Par exemple, dans ma timeline, j'étais bercé chaque jour par Salut les geeks, Cyprien et les célèbres vidéos de Lucienne du 63 (La soeur d'Amandine du 38 pour ceux qui ne connaitraient pas encore) ou encore de Dieudonnée (AH LA QUENELLE DE YOUTUBE, TU LA SENS LA QUENELLE DE YOUTUBE !).

Bref, la fin d'une époque qui d'après certains analystes (j'ai lu ça sur Techcrunch je crois, mais je n’ai pas retrouvé le lien) va permettre aux gens de se remettre au travail. Le PIB des nations les plus connectées devrait en toute logique reprendre une croissance normale.

En tout cas, s’il y en a un qui doit être content, c'est bien Free !

Et vous, qu'est ce que cela vous fait ? Allez-vous migrer chez d'autres comme Dailymotion ? Où irez-vous mater vos vidéos préférées pendant vos longues heures de boulot ? N'hésitez pas à partager vos astuces dans les commentaires !