Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Google balance les gouvernements censeurs

Mettant en avant la sacro sainte déclaration universelle des droits de l’Homme, et plus précisement l’article 19 qui traite de la liberté d’expression, Google vient d’annoncer sur son site la mise en ligne d’un outil utilisant Google Map, permettant de visualiser les demandes de censure des différents gouvernements où Google a ses entrées et ce, pour tous les services Google (Gmail, Youtube, Search…etc).

Google met bien sûr ce service en avant comme un devoir de transparence mais je pense surtout que c’est un moyen de plus de faire pression sur les gouvernements qui jouent un peu trop les pères la morale et abusent de cette censure.

Si on prend l’exemple de la France, le gouvernement a effectué entre le 1er juillet 2009 et le 31 décembre 2009, 846 demandes d’informations (sur des utilisateurs précis de Google ou carrément sur des services Google) et a fait moins de 10 demande de censure. Ça va, nous ne sommes pas les plus à plaindre…

Nous sommes effectivement loin du Brésil qui détient le record avec 291 demandes de censure, suivi de l’Allemagne (188) et de l’Inde (142). Pour le Brésil et l’Inde, c’est probablement Orkut (site communautaire) qui doit nécessiter pas mal de « corrections » et pour l’Allemagne, le culte que voue encore certaines têtes d’oeuf au régime nazi doit aussi nécessiter pas mal de censure. Vient ensuite le pays de la liberté d’expression, les Etats Unis, qui se placent en 4ème position (123 demandes) juste avant la Corée du Sud.

Je me demande bien où sont passés les chiffres de la Chine ? lol

Ainsi grâce à cet outil, ce seront directement les internautes du monde entier qui pointeront du doigt tel ou tel gouvernement de censeurs, sans qu’à aucun moment Google n’ai a ouvrir la bouche. C’est une fois de plus très très malin de leur part.

[Source et Photo]


NordVPN ! [Bon plan] -68%

-68% 3,3€/mois durant 2 ans

Protection en un clic, fonctionnalité Kill Switch, masquage de votre adresse IP, prise en charge des partages de fichiers en p2p, protection contre les malwares et les pubs, streaming sans interruption, test de fuite DNS et même possibilité de coupler l’outil avec l’anonymat de The Onion Router … sont quelques-unes des autres options disponibles.

À noter que cet été l’outil a passé avec succès l’audit d’une société indépendante (PricewaterhouseCoopers) concernant leur politique de non-conservation de registre d’activité, validant que NordVPN ne conservait pas l’activité de ses utilisateurs sur le web.

De plus une licence NordVPN vous permet de protéger jusqu’à 6 appareils et cela, quelle que soit la plateforme sur laquelle ces derniers tournent (android où iOS, Windows, Linux ou macOS, android TV).

Profiter de la promo