A Riverhead, du côté de New York, le chef des permis de constuire et la mairie utilisent Google Earth pour localiser les piscines construites sans autorisation et ainsi réclamer les taxes non perçues.

Ils ont ainsi découvert 250 piscines construites sans autorisation et ont pour le moment collecté 75 000 dollars. Le problème qui se pose ici et qui est soulevé par certains avocats, c'est que certaines utilisations qui sont faites d'outils comme Google Earth sont des signes caractéristiques d'intrusion dans la vie privée des gens (même si ces derniers sont dans l'illégalité niveau permis de construire).

Et c'est surtout un bon moyen de trouver de l'argent frais... Bref, méfiez vous la prochaine fois que vous faites un aménagement un peu "spécial" chez vous bande de criminels :-) ... Même s'il n'est pas visible depuis la rue, il le sera vu du ciel.

Puis les piscines couvertes, c'est quand même mieux l'hiver :-)

[Source]