Quantcast

Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Goolag, le nouveau soft de The Cult Of The Dead Cow

goolag.jpg

Les Google Dorks vous connaissez ? Mais si, ce sont ces recherches bien particulières effectuées avec Google qui permettent de trouver des failles dans les sites webs, ou des infos confidentielles ou plus simplement des dossiers qui affichent tout leur contenu sans aucune protection…

Google est en effet très bavard quand on ne sait pas protéger correctement son site. Le site le plus connu au sujet des Google Dorks est celui de Johnny de ihackstuff qui recence dans une base tous les Google Dorks des plus funs (trouver des caméras de surveillance) aux plus obscurs (se connecter sur l’imprimante de la boite machin chose…)

Un nouveau soft utilisant cette base vient de voir le jour. Si je vous en parle aujourd’hui c’est que ça m’a rappellé des souvenirs d’enfance… Pourquoi ? Parce que ce soft qui s’appelle Goolag est édité par le groupe de hacker mondialement célèbre : The Cult Of The Dead Cow ! Le CDC ! Hé ouais…

Pour ceux à qui ce nom n’évoque rien, pensez à ce merveilleux trojan qu’était BackOrifice ! Bien avant les Netbus et autres Sub7even… Ca vous revient maintenant ?

Bref, séquence nostalgie dans la tête à tonton… (et dans la votre peut être ?)

Pour en revenir à Goolag, il vous suffit une fois téléchargé, de lancer le soft (les sources sont incluses dedans), d’entrer l’adresse d’un site et de selectionner les Dorks que vous voulez tester. Attention à ne pas en lancer trop sous peine d’être blacklisté pendant quelques temps du système d’API Google. (Enfin, y’a un truc pour vous débloquer, alors c’est pas la mort non plus…)

 goolag2.jpg

Pratique pour sécuriser son site (et pas pour aller fourrer son nez chez les voisins, hein !)

Goolag est dispo ici… et longue vie au culte de la vache morte ! (ça, ça va pulser mon référencement…)


80€ offerts pour l’ouverture de votre compte

La Pour vos Cartes VISA Classic et Premier
toujours gratuites

Vous reprenez la main et paramétrez toutes les fonctionnalités de votre carte bancaire :

• Choix du visuel, carte Visa Classic ou Premier ou encore le type de débit différé ou immédiat
Choisissez la carte bancaire qui vous convient

• L’augmentation immédiate des plafonds de votre carte bancaire : Vous souhaitez retirer une somme d’argent importante ? Vous avez besoin d’une capacité de paiement supérieure ? Augmentez les plafonds de votre carte bancaire facilement et instantanément (Réservé aux clients de plus de 3 mois. Sous réserve d’éligibilité) ! Faire face à toutes ses dépenses en quelques clics, ça change la vie !

• La technologie NFC (paiement sans contact) : Payer d’un simple geste, c’est élégant ! Pratique pour les paiements inférieurs à 50 € et c’est surtout vous qui choisissez quand activer ou désactiver ce nouveau service.

• Payez dans des millions d’endroits avec votre smartphone grâce à Apple Pay, Samsung Pay et Google Pay

En savoir plus



OpenWRT sur Raspberry Pi

Si vous suivez mon site depuis longtemps, vous connaissez probablement OpenWRT dont j’ai déjà parlé à maintes reprises. OpenWRT est un Linux qui permet de donner une seconde vie à des machines compatibles pour les utiliser comme routeur. Et routeur de bonne qualité puisque OpenWRT embarque toutes les dernières fonctionnalités / normes du monde des réseaux (.

Alors évidemment, si vous avez un vieux routeur, vous pouvez le passer sous OpenWRT et ainsi vous affranchir des firmwares buggés et des configurations limitées imposées par le fabricant de votre routeur. Mais vous pouvez également le mettre en place sur un Raspberry Pi et ainsi avoir toute la puissance d’OpenWRT sur un mini-ordinateur qui ne fait pas de bruit et qui chauffe à peine.

Si cela vous intéresse, il suffit d’aller télécharger une image d’OpenWRT compatible avec votre version de Raspberry Pi (1, 2, 3, 4, Zero) puis d’insérer la carte SD dans votre ordinateur.

Entrez ensuite la commande

dmesg

pour visualiser les messages du kernel et ainsi connaitre le nom de périphérique de la carte SD (/dev/sdb ou /dev/sdf…etc)

En fonction du chemin d’accès au périphérique, faites ensuite un dd pour déployer l’image d’OpenWRT sur la carte SD et si vous êtes sous Windows, utilisez Win32DiskImager :

dd if=/home/USER/Downloads/openwrt.img of=/dev/sdX bs=2M conv=fsync

Et voilà, ensuite, y’a plus qu’à booter votre Raspberry Pi en l’ayant raccordé au réseau et s’y connecter via le port série en utilisant le connecteur GPIO (Pin 6 = Ground, Pin 8 = TX, Pin 10 = RX).

Ou via Ethernet, ce qui peut être un peu plus complexe, car par défaut le client DHCP est désactivé, mais vous pourrez passer par l’adresse IP statique suivante :

192.168.1.1

Vous trouverez les images OpenWRT pour le Raspberry Pi et le reste de la documentation ici.

Bref, de quoi vous amuser, et encore plus si vous avez une imprimante 3D et une baie.


80€ offerts pour l’ouverture de votre compte

La Pour vos Cartes VISA Classic et Premier
toujours gratuites

Vous reprenez la main et paramétrez toutes les fonctionnalités de votre carte bancaire :

• Choix du visuel, carte Visa Classic ou Premier ou encore le type de débit différé ou immédiat
Choisissez la carte bancaire qui vous convient

• L’augmentation immédiate des plafonds de votre carte bancaire : Vous souhaitez retirer une somme d’argent importante ? Vous avez besoin d’une capacité de paiement supérieure ? Augmentez les plafonds de votre carte bancaire facilement et instantanément (Réservé aux clients de plus de 3 mois. Sous réserve d’éligibilité) ! Faire face à toutes ses dépenses en quelques clics, ça change la vie !

• La technologie NFC (paiement sans contact) : Payer d’un simple geste, c’est élégant ! Pratique pour les paiements inférieurs à 50 € et c’est surtout vous qui choisissez quand activer ou désactiver ce nouveau service.

• Payez dans des millions d’endroits avec votre smartphone grâce à Apple Pay, Samsung Pay et Google Pay

En savoir plus