Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Comment installer un noyau Linux (kernel) facilement ?

Changer de noyau Linux (kernel), c’est toujours du sport. Mais parfois, pas le choix, car c’est souvent la porte vers un meilleur support de votre matériel.

Heureusement, il existe une application au doux nom de Ukuu qui permet de faire cela en un clic de souris. Easy quoi !

Disclaimer : Attention, ce genre de manip n’est pas sans risque et vous pourriez bien vous retrouver avec un PC qui ne veut plus démarrer dans de bonnes conditions. Je vous rassure quand même, c’est toujours rattrapable et j’explique comment à la fin de l’article.

Pour l’installer sous Ubuntu, ouvrez un terminal et ajoutez le dépôt suivant :

sudo apt-add-repository -y ppa:teejee2008/ppa

Faites ensuite un

sudo apt-get update

sudo apt-get install ukuu

Et lancez ukuu avec la commande suivante :

ukuu-gtk

Si vous scrollez un peu la liste, vous verrez alors votre noyau actuel et ceux en place sur la machine.

Vous pouvez d’ailleurs le confirmer avec la commande « uname -a » dans un terminal.

Ensuite pour installer un autre kernel, cliquez sur celui qui vous fait le plus envie pour le sélectionner et appuyez sur le bouton « Install ».

Ukuu ira le télécharger et ensuite le déploiera sur la machine.

Une fois que c’est terminé, redémarrez la machine et croisez les doigts (oui ça fait parti du tuto !!).

Si tout s’est bien passé, un simple « uname -a » vous indiquera que le changement s’est correctement déroule.

Dans mon cas, c’est good. Mais si de votre côté, ça s’est mal passé, il est possible de basculer sur un autre de vos noyaux via le menu GRUB. Toutefois, pour des raisons esthétiques, ce menu n’apparait pas lors du boot.

Pour le voir, il suffit de maintenir la touche MAJ droite (Right Shift) appuyée lors du démarrage de votre ordinateur. Vous verrez ainsi le menu GRUB :

Dans le menu, choisissez « Options avancées pour Ubuntu » et là, vous devriez voir apparaitre tous les noyaux sur lesquels vous pouvez démarrer.

A vous de faire votre choix.

Ensuite, une fois que vous avez repris la main, vous pouvez relancer Ukuu pour retenter un autre noyau ou remettre celui d’origine.

Maintenant si votre nouveau kernel vous convient, il est possible de faire un peu le ménage. Relancez « ukuu-gtk » et sélectionnez le noyau à supprimer, puis cliquez sur le bouton « Remove ».

Alors, qui a dit que Linux c’était compliqué ?


Réponses notables

  1. Maxel says:

    Il serait sans doute bon de préciser que cet outil ne fonctionne que sur Ubuntu.
    Après vérification, il vient de ce repo là : ppa donc tout le contenu est estampillé Ubuntu.

  2. Alors, qui a dit que Linux c’était compliqué ?

    Sans vouloir lancer une guerre de “kikoo c ma distrib la méyeure é pa la tiène ptdr”, il est vrai que ta technique est simple, mais sous Fedora j’ai déjà le kernel 4.9.4 depuis environ une semaine, juste en ayant fait le “dnf update” quotidien. La simplicité simplifiée.

  3. Diki says:

    Tout dépend de l’objectif et du besoin au final :grin:

  4. et peut-on me dire pourquoi changer de noyau Linux ?

  5. Tout dépend de la distrib. Sur certaines distrib comme Fedora, on peut faire un rollback en cas d’échec d’une mise à jour par exemple. Dans ce cas, ça peut valoir le coup de garder le plus récent des anciens kernel, on peut virer le reste.

    Pour Ubuntu je ne crois pas que ce soit possible de faire un rollback (À vérifier). Dans ce cas aucun intérêt de les garder.

  6. Uniquement le nouveau kernel (si tu ne l’as pas modifié) sera utilisé, en aucun cas les autres posseront un problème de sécurité vu qu’ils reposent sous forme de fichiers dans /boot.
    Si tu es sous une distribution basée sur Debian (ex : ubuntu), il te suffit de faire un apt-get autoremove pour supprimer les paquets inutiles et par la même occasion les anciens kernels.

Continuer la discussion sur Korben Communauté

9 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants

Installer le shell Bash (Linux) sous Windows 10

L’année dernière, ça ne vous a pas échappé, Bash a fait son apparition sous Windows 10. C’est pour moi, la meilleure chose qui soit arrivée à Windows depuis un moment, car ça permet de lancer des outils Linux et de développer ses propres scripts Shell directement sous Windows. Le pied !

Mais même si c’est parfaitement fonctionnel, il faut quand même…

Lire la suite


Plus de 60 idées pour votre Raspberry Pi

Nous sommes nombreux à nous être procuré un petit ordinateur Raspberry Pi pour nous lancer dans des projets de ouf malade… C’est très cool, mais à part le classique Media Center XBMC, qu’avez-vous fait avec votre Raspberry Pi ?

Si vous séchez niveau idées, voici une petite sélection…

Lire la suite


Une astuce pour rendre Windows 10 plus rapide

Si vous trouvez que Windows 10 est un peu lent, que vos applications ne se lancent pas très vite, que vos compilations prennent du temps, voici une petite astuce débusquée par Brominou pour accélérer le bouzin.

Cliquez dans la zone de recherche de la barre Windows et tapez le mot clé « Performances ». Puis cliquez sur « Régler l’apparence et les performances de Windows » …

Lire la suite


Changer d’adresse IP rapidement

Une petite astuce pour ceux qui ne connaissent pas. Comment changer d’adresse IP à la volée.
Il suffit d’en demander une nouvelle à son provider si celui-ci accepte les IP dynamiques. Pour vérifier que vos manipulation ont eu l’effet escompté, vérifiez quelle est votre adresse IP….

Lire la suite