Quantcast

Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Comment installer un noyau Linux (kernel) facilement ?

Changer de noyau Linux (kernel), c’est toujours du sport. Mais parfois, pas le choix, car c’est souvent la porte vers un meilleur support de votre matériel.

Heureusement, il existe une application au doux nom de Ukuu qui permet de faire cela en un clic de souris. Easy quoi !

Disclaimer : Attention, ce genre de manip n’est pas sans risque et vous pourriez bien vous retrouver avec un PC qui ne veut plus démarrer dans de bonnes conditions. Je vous rassure quand même, c’est toujours rattrapable et j’explique comment à la fin de l’article.

Pour l’installer sous Ubuntu, ouvrez un terminal et ajoutez le dépôt suivant :

sudo apt-add-repository -y ppa:teejee2008/ppa

Faites ensuite un

sudo apt-get update

sudo apt-get install ukuu

Et lancez ukuu avec la commande suivante :

ukuu-gtk

Si vous scrollez un peu la liste, vous verrez alors votre noyau actuel et ceux en place sur la machine.

Vous pouvez d’ailleurs le confirmer avec la commande « uname -a » dans un terminal.

Ensuite pour installer un autre kernel, cliquez sur celui qui vous fait le plus envie pour le sélectionner et appuyez sur le bouton « Install ».

Ukuu ira le télécharger et ensuite le déploiera sur la machine.

Une fois que c’est terminé, redémarrez la machine et croisez les doigts (oui ça fait parti du tuto !!).

Si tout s’est bien passé, un simple « uname -a » vous indiquera que le changement s’est correctement déroule.

Dans mon cas, c’est good. Mais si de votre côté, ça s’est mal passé, il est possible de basculer sur un autre de vos noyaux via le menu GRUB. Toutefois, pour des raisons esthétiques, ce menu n’apparait pas lors du boot.

Pour le voir, il suffit de maintenir la touche MAJ droite (Right Shift) appuyée lors du démarrage de votre ordinateur. Vous verrez ainsi le menu GRUB :

Dans le menu, choisissez « Options avancées pour Ubuntu » et là, vous devriez voir apparaitre tous les noyaux sur lesquels vous pouvez démarrer.

A vous de faire votre choix.

Ensuite, une fois que vous avez repris la main, vous pouvez relancer Ukuu pour retenter un autre noyau ou remettre celui d’origine.

Maintenant si votre nouveau kernel vous convient, il est possible de faire un peu le ménage. Relancez « ukuu-gtk » et sélectionnez le noyau à supprimer, puis cliquez sur le bouton « Remove ».

Alors, qui a dit que Linux c’était compliqué ?


MacWay fête ses 30 ans et qui dit 30 ans dit JEU CONCOURS !

Le grand jeu anniversaire est disponible sur macway.com ! Tentez de remporter un MacBook Air jusqu’au 11 Octobre 2020 !
D’autres lots sont également mis en jeu, avec notamment une trottinette Force Moov , un casque Bose QuietComfort 35.
Bonne nouvelle : il n’y a pas de perdant, puisque chaque participant recevra un bon d’achat de 10€ !
Tirage au sort le 12 Octobre 2020.

En Savoir +



130 idées pour votre Raspberry Pi

Nous sommes nombreux à nous être procuré un petit ordinateur Raspberry Pi pour nous lancer dans des projets de ouf malade… C’est très cool, mais à part le classique Media Center, qu’avez-vous fait avec votre Raspberry Pi ?

Si vous séchez niveau idées, voici une petite sélection que j’ai rassemblée au cours des derniers mois. J’imagine qu’il y a encore beaucoup d’autres idées et de tutos, donc n’hésitez pas à partager les liens dans les commentaires, je les rajouterai à ma liste. Merci et merci à tous ceux qui m’ont envoyé des idées !

En attendant, j’espère que ceux-ci vous donneront de l’inspiration…

On peut donc en faire :

  1. Un module pour ouvrir sa porte de garage à la voix (grâce à SIRI)
  2. Une table basse de jeux d’arcade pour se la raconter quand on invite du monde à la maison.
  3. Une Beetbox pour faire de la musique avec des betteraves.
  4. Un robot Roomba.
  5. Un scanner antivirus avec ClamAV.
  6. Un netbook.
  7. Un système de surveillance vidéo communiquant via Telegram.
  8. Une pirateBox /-)
  9. Un mediacenter avec Kodi.
  10. Un mediacenter avec Plex.
  11. Un mediacenter avec Emby.
  12. Un système de mesure de la qualité de l’air.
  13. Un serveur de streaming avec OpenMediaVault.
  14. Un serveur domotique GPIO.
  15. Un serveur SqueezeBox (Logitech Media Server)
  16. Une alarme pour votre domicile.
  17. Un lecteur d’audiobooks.
  18. Un appareil photo pour prendre le ciel étoilé.
  19. Un serveur Owncloud.
  20. Un jukebox LEGO.
  21. Un outil de surveillance réseau (network monitoring) Il y a également ce projet.
  22. Un char d’assaut.
  23. Un bot Twitter ou encore celui-ci pour poster des photos.
  24. Un connecteur OBD-II (pour la voiture)
  25. Un bloqueur de publicité pour la télévision.
  26. Un serveur BitTorrent.
  27. Un serveur FTP classique.
  28. Un serveur FTP qui fonctionne à l’énergie solaire.
  29. Une borne d’arcade MAME.
  30. Un transmetteur FM.
  31. Un NAS.
  32. Un ECG (Électrocardiogramme) portable.
  33. Un serveur Git
  34. Un serveur de mail.
  35. Un ordinateur portable.
  36. Un outil de surveillance du trafic réseau.
  37. Un cadre photos numérique.
  38. Une Time Machine.
  39. Une box domotique avec Jeedom ou avec OpenHAB.
  40. Un module pour piloter ses guirlandes de Noël.
  41. Un serveur web. (ou un « blog« … enfin, un serveur LAMP quoi)
  42. Des lunettes Raspberry Pi.
  43. Un distributeur de tickets.
  44. Une serre connectée.
  45. Un routeur pour bloquer les pubs.
  46. Un système embarqué pour lire des plaques d’immatriculation.
  47. Une console de rétro gaming.
  48. Des animations en time-lapse.
  49. De quoi streamer de la musique chez vous comme Sonos. (Y’a ça aussi)
  50. Une machine à conseils.
  51. Un ordinateur pour apprendre aux enfants à développer des jeux vidéos [PDF].
  52. Un ordinateur de bord pour la voiture.
  53. Un boite à outils pour faire du pentest (avec Pwnie Express que j’adore)
  54. Un système de contrôle à distance de votre PC Windows.
  55. Un détecteur de mouvement avec capture de photos.
  56. Un serveur Minecraft.
  57. Un système d’affichage dynamique pour diffuser de l’information ou de la publicité.
  58. De quoi streamer des jeux PC.
  59. Un super ordinateur.
  60. Un studio pour faire du Stop Motion.
  61. Du LightPainting (Allez voir, c’est magnifique)
  62. Un thermostat pour gérer vos température.
  63. Une station météo ici ou là.
  64. Un photomaton ou aussi ce projet de Photo Booth.
  65. Une PlayStation.
  66. Un jeu de Quizz avec possibilité d’ajouter des télécommandes.
  67. Une GameBoy.
  68. Un miroir connecté.
  69. Un intercom comme en 1986
  70. Un outil de suivi de votre entrainement physique quotidien.
  71. Une voiture télécommandée.
  72. Un indicateur visuel pour savoir si vous êtes toujours connecté au net.
  73. Un mineur de Bitcoins.
  74. Un serveur DLNA.
  75. Un serveur Asterisk (pour la VoIP).
  76. Un agenda Google à accrocher sur le mur.
  77. Un distributeur de croquettes.
  78. Un jeu pour chat avec un laser.
  79. Un robot.
  80. Un système pour faire de l’astro-photographie.
  81. Un robot chien.
  82. Un robot chat ou un autre robot chat.
  83. Un cluster de serveurs avec OctaPi.
  84. Un serveur VPN.
  85. Un routeur VPN de voyage.
  86. Un module DSLR qui se connecte à un appareil photo reflex et qui permet de transférer les images via le Wifi ou de contrôler le déclenchement à distance.
  87. Un module de prise de photo en haute atmosphère avec un ballon sonde.
  88. Un lecteur RFID.
  89. Un Chromecast.
  90. Une automatisation de votre chemin de fer en modèle réduit (train).
  91. Une passerelle LoRaWan.
  92. Un tracker GPS.
  93. Un serveur VPN à domicile.
  94. Un serveur de webcam.
  95. Faire de la musique en la codant.
  96. Une lampe réveil.
  97. Un ordinateur de bureau.
  98. Un quadcopter pour survoler le jardin des voisins.
  99. Une machine à café pilotable et programmable à distance.
  100. Un relai TOR.
  101. Un traceur (pen plotter) pour dessiner.
  102. Un live stream sur YouTube.
  103. Piloter un téléscope.
  104. Une machine à cocktail.
  105. Du détournement de Kindle pour l’utiliser comme un écran.
  106. Un baladeur capable de lire du MOD, S3M, IT ou encore XM.
  107. Une Super Nintendo.
  108. Des enceintes AirPlay.
  109. Un avertisseur d’emails reçus et il y a aussi ce projet.
  110. Un Raspberry Pi… overclocké.
  111. Un flipper.
  112. Une radio pour écouter la BBC avec le décalage horaire.
  113. Un spectacle pyrotechnique.
  114. Un robot pilotable à distance.
  115. Connecter une imprimante sur le réseau.
  116. Un serveur de synchro pour Firefox.
  117. Un assistant vocal Google Home.
  118. Piloter des ampoules Philips Hue en synchro avec Kodi
  119. Faire du suivi de température.
  120. Une radio pirate.
  121. Un sismographe.
  122. Un détecteur steampunk de radiations et compteur Geiger.
  123. Un routeur OpenWRT pour votre réseau.
  124. Un switch niveau 3 pour votre réseau.
  125. Un walkman lecteur de disquettes.
  126. Un répéteur wifi pour augmenter la portée de votre réseau.
  127. Un piège avec des rayons laser.
  128. Alimenter le Raspberry Pi avec l’énergie solaire.
  129. Un thérémine pour faire de la musique avec votre corps.
  130. Un wikipedia offline.

Et si vous cherchez un moyen rapide et pas cher de faire un boitier de protection pour vos Raspberry Pi, pensez aux LEGO.

Bon, je pourrai continuer comme ça toute la journée, mais va bien falloir que je m’arrête. Je pense que vous avez déjà de quoi faire pour vous lancer dans de nouveaux projets avec votre Raspberry Pi !

Amusez-vous bien !

Article mis à jour le 21 septembre 2020.
Publication d’origine le 16 janvier 2013.


MacWay fête ses 30 ans et qui dit 30 ans dit JEU CONCOURS !

Le grand jeu anniversaire est disponible sur macway.com ! Tentez de remporter un MacBook Air jusqu’au 11 Octobre 2020 !
D’autres lots sont également mis en jeu, avec notamment une trottinette Force Moov , un casque Bose QuietComfort 35.
Bonne nouvelle : il n’y a pas de perdant, puisque chaque participant recevra un bon d’achat de 10€ !
Tirage au sort le 12 Octobre 2020.

En Savoir +


Réponses notables

  1. Avatar for Maxel Maxel says:

    Il serait sans doute bon de préciser que cet outil ne fonctionne que sur Ubuntu.
    Après vérification, il vient de ce repo là : ppa donc tout le contenu est estampillé Ubuntu.

  2. Alors, qui a dit que Linux c’était compliqué ?

    Sans vouloir lancer une guerre de “kikoo c ma distrib la méyeure é pa la tiène ptdr”, il est vrai que ta technique est simple, mais sous Fedora j’ai déjà le kernel 4.9.4 depuis environ une semaine, juste en ayant fait le “dnf update” quotidien. La simplicité simplifiée.

  3. et peut-on me dire pourquoi changer de noyau Linux ?

  4. Même si le soft propose des .run pour d’autres OS, les kernels téléchargés viennent de kernel.ubuntu.com et non de kernel.org. Et en plus c’est pas compatible totalement avec les autres distros, du moins ArchLinux:

    emilien@HPDV7Arch tmp]$ ukuu --check
    Distribution: "Arch Linux"
    System architecture: amd64
    Running kernel: 4.4.43-1-lts
    Kernel version: 4.4.43.1.1
    Using cache directory: /home/emilien/.cache/ukuu
    
    (ukuu:14518): GLib-CRITICAL **: g_strsplit: assertion 'string != NULL' failed
    Fetching index from kernel.ubuntu.com...
    E: ERR
    E: Failed to execute child process "aptitude" (No such file or directory)
    
    ** (ukuu:14518): CRITICAL **: tee_jee_file_system_file_write: assertion 'contents != NULL' failed
    E: File not found: /tmp/ukuu/nY6c1Ojl/1485206575392750978
    
    ======================================================================
    Available Kernels
    ======================================================================
    

    Le soft tente d’utiliser aptitude sous ArchLinux :expressionless:.

  5. Tout dépend de la distrib. Sur certaines distrib comme Fedora, on peut faire un rollback en cas d’échec d’une mise à jour par exemple. Dans ce cas, ça peut valoir le coup de garder le plus récent des anciens kernel, on peut virer le reste.

    Pour Ubuntu je ne crois pas que ce soit possible de faire un rollback (À vérifier). Dans ce cas aucun intérêt de les garder.

  6. Uniquement le nouveau kernel (si tu ne l’as pas modifié) sera utilisé, en aucun cas les autres posseront un problème de sécurité vu qu’ils reposent sous forme de fichiers dans /boot.
    Si tu es sous une distribution basée sur Debian (ex : ubuntu), il te suffit de faire un apt-get autoremove pour supprimer les paquets inutiles et par la même occasion les anciens kernels.

Continuer la discussion sur Korben Communauté

9 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants