Quantcast
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Comment installer son serveur DNS en local quand on n’est pas un gros barbu

La censure via les DNS est maintenant une réalité en France. Cette censure est inefficace et surtout facilement contournable. Il suffit de paramétrer un autre serveur DNS sur son ordinateur pour accéder aux sites bloqués.

Et en surfant un peu, j’ai constaté que le serveur DNS préféré des Français est celui de Google (8.8.8.8 et 8.8.4.4). Seulement voilà… Ca me dérange que tout le monde commence à utiliser les DNS de Google, car :

  • 1/ Google utilise ces données pour mieux nous traquer et cibler sa publicité.
  • 2/ Tout votre surf (en tout cas, le listing des sites que vous visitez) est maintenant en possession du gouvernement américain o/.

Alors que faire ? J’ai cherché la solution la plus simple pour être autonome avec ses DNS et je l’ai trouvée !!! Il ne s’agit pas de la solution la plus propre du monde et les nazis du DNS vont sûrement me tomber sur le paletot, mais, peu importe, ça fonctionne. Même si vous êtes débutant complet que vous n’y comprenez pas grand chose, il suffit de suivre ce tuto et ce sera bon. Un peu comme pour mon article sur comment s’installer un serveur Open VPN les yeux fermés.

L’idée est simple… Puisque les DNS de nos FAI mentent et que ceux des US sont aux US, la solution la plus logique qui s’offre à nous est de faire tourner son propre serveur DNS en local. Je suis d’abord tombé sur SimpleDNS Plus, un logiciel Windows qui permet de faire ça simplement sauf que c’est uniquement sous Windows et que c’est payant.

Évidemment j’ai aussi pensé à Bind, mais la config est assez relou et vous serez plein à passer à côté. Puis en fouillant du côté de Wikipedia, j’ai vu qu’il existait un outil baptisé Unbound qui permet de faire ça aussi bien sous Linux que Windows et OSX.

Surtout, la config de base est suffisante pour ne pas avoir à mettre les mains dans le cambouis. Alors concrètement, comment ça se passe ?

D’abord, allez télécharger Unbound DNS ici. Pour Windows c’est facile, car il s’agit d’un installateur tout ce qu’il y a de plus traditionnel. Pas la peine de réfléchir, allez jusqu’au bout de l’installation en laissant tous les paramètres par défaut.

unbound

Une fois terminé, vous pourrez voir dans la liste des services Windows (Démarrer -> Exécuter -> Services.msc), un service Unbound qui est censé être démarré et en démarrage automatique. Si ce n’est pas le cas, configurez-le pour que ça démarre automatiquement et lancez-le.

services

Et voilà c’est terminé !

Maintenant il faut configurer votre Windows pour qu’il utilise votre DNS local dont l’adresse sera 127.0.0.1. Allez dans les paramètres du réseau et mettez 127.0.0.1 dans le champ DNS (et rien dans le second champ DNS). Et voilà…

dns

Pour vérifier que ça fonctionne, lancez un terminal et entrez la commande nslookup. Et demandez-lui de résoudre certains domaines… Vous devriez voir quelque chose comme ça :

nslookup

On voit bien ici que Twitter.com et Facebook.com sont résolues grâce au DNS local 127.0.0.1. Vous pouvez aussi utiliser la commande dig comme ceci :

dig korben.info @127.0.0.1

Enfin, lancez votre navigateur et entrez l’URL de votre choix. Il se peut que l’URL ne se résolve pas tout de suite. Insistez un peu, attendez un peu et ça devrait ensuite se résoudre. C’est normal que ça prenne un peu de temps, car c’est la première fois… Mais ensuite c’est mis en cache chez vous alors ce sera beaucoup plus rapide.

Pour Linux et OSX, utilisez votre gestionnaire de paquets préféré (apt-get, macport…etc.) pour installer Unbound. Par exemple sous OSX, il faut entrer la ligne de commande :

sudo port install unbound

Initialisez ensuite le fichier de config comme ceci :

sudo cp /opt/local/etc/unbound/unbound.conf-dist /opt/local/etc/unbound/unbound.conf

Et dites à OSX de lancer Unbound automatiquement avant la commande suivante :

sudo launchctl load -w /Library/LaunchDaemons/org.macports.unbound.plist

Configurez ensuite votre système d’exploitation pour qu’il utilise votre DNS 127.0.0.1 et roule ma poule !

dnsSi vous avez plusieurs machines à la maison, il est peut-être bon de faire la même chose sur la machine qui est toujours allumée (le serveur de la maison, un Raspberry Pi, votre NAS…etc.) et configurer Unbound (et votre firewall) pour qu’il autorise les connexions à partir d’autres ordinateurs sur le port 53.

Modifiez le fichier conf de Unbound avec les paramètres suivants :

# provide Ipv4 service.

interface: 0.0.0.0

# provide ipv6 service, uncomment on Vista or if ipv6 is available.

#interface: ::0

# allow access by the local network.

access-control: 192.168.0.0/16 allow

# if you have Ipv6 enter your /64 as well and uncomment.

#access-control: 2001:db8::/64 allow

Ensuite, vous n’aurez plus qu’à configurer vos DNS avec l’IP de cette machine.

Je ne rentre pas plus dans le détail, car après on peut aller vraiment loin avec Unbound, mais sachez que si vous voulez vous plonger un peu plus dans le paramétrage de ce serveur DNS, il y a tout ce qu’il faut comme documentation sur leur site.

Maintenant, vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas le faire 🙂


On fête la rentrée avec NordVPN ! [Bon plan] -68%

-68% 3,3€/mois durant 2 ans

Protection en un clic, fonctionnalité Kill Switch, masquage de votre adresse IP, prise en charge des partages de fichiers en p2p, protection contre les malwares et les pubs, streaming sans interruption, test de fuite DNS et même possibilité de coupler l’outil avec l’anonymat de The Onion Router … sont quelques-unes des autres options disponibles.

À noter que cet été l’outil a passé avec succès l’audit d’une société indépendante (PricewaterhouseCoopers) concernant leur politique de non-conservation de registre d’activité, validant que NordVPN ne conservait pas l’activité de ses utilisateurs sur le web.

De plus une licence NordVPN vous permet de protéger jusqu’à 6 appareils et cela, quelle que soit la plateforme sur laquelle ces derniers tournent (android où iOS, Windows, Linux ou macOS, android TV).

En Savoir +



Un korbenaute trouve son nouveau job via Laou et ça c’est cool

— Article sponsorisé par Laou (mais basé sur des faits réels) —

Salut les amis, vous vous souvenez de mes articles concernant le service Laou ? Et bien j’ai appris récemment qu’au moins un de mes lecteurs (les meilleurs lecteurs du monde à la base donc ils ont un bonus en charisme) a trouvé un nouveau travail grâce à ça. Et ça fait vraiment, mais alors vraiment, plaisir.

Lorsqu’un de mes tutos permet de débloquer une situation ou que je fais découvrir un nouveau site, ça fait zizir et j’ai l’impression d’avoir été utile de manière concrète. Mais si quelqu’un trouve un travail grâce à une de mes infos c’est forcément encore mieux. Parce que l’impact sur la vie de la personne en question est beaucoup plus grand. D’ailleurs, aider les gens à trouver un emploi a toujours été une de mes envies, raison pour laquelle j’ai lancé RemixJobs dès 2010 (longtemps site de référence pour le recrutement web et informatique). Et si ce dernier vient de mourir de sa belle mort, il est possible que je vous réserve l’une ou l’autre surprise sur le sujet bientôt.

Laou recherche d'emploi dans le numérique

Tout ça pour en revenir à Laou. Pour les nouveaux venus je rappelle qu’il s’agit d’une plateforme de recrutement spécialisée dans l’IT en région. Si vous voulez découvrir le travail en province et/ou quitter le stress de la capitale, Laou vous aidera non seulement à trouver un nouvel emploi sur mesure, mais prendra aussi un tas de « soucis » à sa charge : vous trouver un logement, trouver un boulot à votre conjoint, gérer le déménagement, vous faire découvrir votre ville d’adoption … Et cerise sur le gâteau tous les frais sont à la charge de votre futur employeur.

Maintenant la partie la plus cool de l’histoire. Elle concerne Steven, développeur fullstack de 25 ans.

Sans trop entrer dans des détails perso, Steven est originaire du sud de la France et était monté à Paris pour se faire une expérience pro. Il n’y arrive pas vraiment et a un peu de mal à s’y faire un cercle d’amis. Du coup il se dit que Laou pourrait être une option et qu’il va essayer de trouver son boulot rêvé : gameplay developper dans le secteur du jeu vidéo. Sans succès dans un premier temps, car sans expérience c’est tout de suite plus compliqué.

Quitter Paris en 2020 avec Laou

En discutant un peu avec Charlotte, la personne en charge de son dossier, il se rend compte qu’il est plus important pour lui de quitter Paris et d’avoir un cadre de vie adapté que de trouver l’intitulé de boulot exact qu’il recherche. Il est prêt à faire ses classes avant. Et là BAM tout décolle, il reçoit plusieurs propositions dans diverses régions de l’hexagone.

Après plusieurs échanges et un suivi, régulier Laou lui paie une nuit d’hôtel pour lui permettre de rencontrer ce qui sera son futur employeur, be-ys. En plus c’est situé à Clermont-Ferrand #AuvergneRepresent. Juste pour vous situer un peu le dévouement de Laou, le train de Steven est arrivé avec 3 heures de retard à Clermont, et pour s’assurer que tout se passerait bien pour lui, Charlotte était à la gare, de nuit, juste pour l’accueillir. C’est ça le service Laou, du sur mesure et de la flexibilité.

Service Settlesweet

Une fois le contrat signé c’est au tour de Settlesweet de prendre le relais. Settlesweet est le partenaire de Laou pour tout ce qui se touche à la recherche de logement, ce sont eux qui prennent en charge cet aspect de A à Z. Le principe est simple : leur algorithme va analyser une quinzaine de sites d’annonces selon vos critères personnalisés afin de vous trouver le logement le plus adapté à vos envies.

Ensuite, un Home Matcher dédié à votre recherche se chargera de prendre rendez-vous pour les visites et de déposer vos candidatures, le tout en vous tournant les pouces. Settlesweet est entièrement gratuit pour les déménagements dans le cadre d’un nouvel emploi ou d’une mutation. 

Au final il se sera passé quelques mois entre la lecture de mon article et son premier jour de travail. Ce qui est plutôt pas mal, surtout en considérant la pandémie qui a retardé beaucoup de choses. J’espère que Steven lira cet article et qu’il n’hésitera pas à nous partager avec ses mots la manière dont il a vécu tout le processus, ça ferait plaisir !


On fête la rentrée avec NordVPN ! [Bon plan] -68%

-68% 3,3€/mois durant 2 ans

Protection en un clic, fonctionnalité Kill Switch, masquage de votre adresse IP, prise en charge des partages de fichiers en p2p, protection contre les malwares et les pubs, streaming sans interruption, test de fuite DNS et même possibilité de coupler l’outil avec l’anonymat de The Onion Router … sont quelques-unes des autres options disponibles.

À noter que cet été l’outil a passé avec succès l’audit d’une société indépendante (PricewaterhouseCoopers) concernant leur politique de non-conservation de registre d’activité, validant que NordVPN ne conservait pas l’activité de ses utilisateurs sur le web.

De plus une licence NordVPN vous permet de protéger jusqu’à 6 appareils et cela, quelle que soit la plateforme sur laquelle ces derniers tournent (android où iOS, Windows, Linux ou macOS, android TV).

En Savoir +


Démarrer la discussion sur Korben Communauté