Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

La NSA passe à l’offensive côté hacking

Alors qu’en France, on en est encore à se demander comment des hackers chinois ont pu pénétrer dans les machines de Bercy en 2011, aux États-Unis, la NSA a décidé de sortir l’artillerie lourde…

Enfin, elle est sortie depuis un moment, mais cela vient à peine d’être rendu public lors d’une séance du Congrès américain : La NSA entraine actuellement une armée de développeurs et d’experts informatiques à devenir de parfaits hackers.

Ces 13 équipes auront des capacités offensives. C’est-à-dire qu’elles ne se contenteront pas de protéger leur pays, mais pourront officiellement riposter et officieusement « attaquer » (sans déclencher d’incident diplomatique bien sûr) les puissances étrangères. Ce qui m’étonne quand je vois Stuxnet et autres petites joyeusetés, c’est que tout ceci est présenté comme nouveau… J’ai plutôt l’impression que ces équipes offensives existent depuis un bail, mais que les États-Unis s’autorisent à rendre ça public pour rassurer son peuple face aux attaques chinoises récentes et dire : « Voyez, nous aussi on n’a pas peur d’y aller. »

La Chine et la Russie sont probablement les premiers en ligne de mire, mais ne nous leurrons pas, les pays « alliés » comme la France reçoivent surement déjà la visite des hackers américains (qui se reroutent peut être par la Chine pour masquer leurs traces… #Ohwait #Becy2LeRetour?)

La NSA a annoncé aussi que 27 équipes supplémentaires seront dédiées à la surveillance et à la formation. Ces équipes dites « défensives » devront surveiller le trafic entrant aux États-Unis pour y détecter les menaces en provenance de l’étranger.

Je sais bien qu’en France, on n’a pas forcement beaucoup de ressources pour monter ce genre de chose, mais j’espère quand même que les mecs y réfléchissent, car c’est déjà en train de nous tomber dessus. Pour le moment, ça reste courtois et discret, mais quand les attaques seront assumées et se feront à visage découvert, ça risque d’être une autre histoire…

Source


Comment découper une carte SIM sans la bousiller

vec certains téléphone, ça devient une vraie galère au niveau des cartes SIM. Entre la SIM classique (MiniSIM), la MicroSIM et la NanoSIM, difficile de s’y retrouver et surtout de passer d’une plus grande à une plus petite sans devoir attendre que les opérateurs veuillent bien se donner la peine de vous l’envoyer…

Lire la suite


6 outils pour cloner un disque dur sous Windows et Linux

Cloner c’est facile… Bon, ok, cloner un bébé, c’est déjà plus complexe mais un disque dur, c’est l’enfance de l’art… Alors bien sûr le logiciel le plus connu pour ça, est Ghost de Symantec mais au prix de 999,99 euros HT (j’déconne, je ne connais pas le prix en vrai), c’est déjà plus rentable de se mettre à cloner son petit frère artisanalement dans le garage…

Lire la suite