Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Le DMCA s’assouplit pour le plus grand bonheur des acheteurs

Enorme news pour nos amis américains ! La bibliothèque du congrès et le bureau qui gère le copyright aux US ont ajouté des exceptions à la fameuse loi DMCA qui rendait illégal depuis 1998 le fait de cracker des DRM.

En gros, sont maintenant autorisés :

Le jailbreak des téléphones si le but est uniquement de faire tourner des applications que le constructeur ou l’opérateur a bridé ou de faire fonctionner son téléphone sur un autre réseau que celui pour lequel on l’a acheté. On tombe ici en plein dans la définition de l’iPhone par exemple. Ensuite, il est maintenant devenu légal de dégager les protections sur les DVD non pas pour le ripper ou le copier en entier mais simplement pour permettre aux profs, étudiants et réalisateurs de films, d’en extraire des extraits et les soumettre à la critique.

Autre exception de ce DMCA, les ebooks ! Déplomber une protection sur un lecteur d’ebook comme le Kindle est devenu légal uniquement pour permettre la fonctionnalité de lecture audio des livres. En effet, jusqu’à maintenant, beaucoup d’éditeurs empêchait cela pour pouvoir vendre 2 copies du livre. Une en version texte simple et une en version texte+audio (pour les non/mal voyants ou pour les enfants par exemple) qu’ils vendaient plus cher. Ce ne sera plus possible et chaque possesseur d’ebook pourra activer cette fonctionnalité légalement.

On connait aussi les DRM sur les jeux vidéo, qui sont souvent une catastrophe… Et bien le nouveau DMCA permet de les contourner si l’objectif est de tester, trouver et corriger des failles de sécurités ou des bugs afin de protéger l’ordinateur de celui qui a acheté le jeu. Même chose pour les logiciels qui sont protégés par un dongle. Si ce dernier n’est plus compatible, ni fabriqué, cracké la protection du logiciel devient légale.

Enorme news donc car le DMCA devient plus fin, plus subtil et permet aux consommateurs de s’y retrouver, de ne plus être à 100 % esclave des constructeurs / opérateur et de s’approprier enfin pour de bon les appareils ou logiciels qu’ils ont acheté. Ceci se fait aussi proprement, dans le respect des copyright classiques et n’est en rien une autorisation à pirater mais plutôt une autorisation à ouvrir et rendre compatibles des choses qui sont conçues pour provoquer chez les gens une certaine dépendance à certaines technos. Comme je l’ai toujours dit, un bon iPhone est un iPhone jailbreaké.

Enfin, ça c’est pour les américains. En attendant, nous ont a toujours la traduction de cette loi qui s’appelle DADVSI et qui 4 ans après avoir été voté est toujours aussi incomplète et mal dosée. Mais n’empêche, ça fait plaisir de voir que ça évolue dans le bon sens pour les acheteurs.

Merci à Phyrexian pour l’info !

[Source et photo]


IoT, réalité virtuelle, intelligence artificielle… Comment tirer le meilleur parti des datas ?

Le volume des datas en circulation explose…

20 milliards d’objets connectés prévus en 2020, 1,7 mégabytes de données créé chaque secondes par chaque individu sur Terre et 7,7 milliards d’abonnements à un téléphone mobile dans le monde en 2017 ont été enregistrés.
Les donnees circulent partout et leur flux est de plus en plus important. Je vous invite à aller checker cette infographie sur les datas c’est très intéressant.

En Savoir +