Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

L’Education Nationale en mode déconne

Grâce à l’association Droits des Lycéens, le Ministère de l’Éducation Nationale a été contraint de suivre l’avis de la commission d’accès aux documents administratifs (CADA) et a dû rendre public le code source de l’algorithme de l’APB (Admission Post Bac) qui permet de répartir par tirage au sort les étudiants dans les différents établissements de l’enseignement supérieur.

Vous vous en doutez, c’était un vrai parcours du combattant et 7 mois plus tard, ils obtiennent satisfaction. Sauf qu’histoire de faire bien chier, le Ministère de l’Education Nationale leur a livré le code source sur papier. Au total, 17 pages scannées en mode dégueu, sans explication des variables, avec très peu de commentaires dans le code et surtout sans base de données. Autant dire un torchon qu’il va être difficile à exploiter.

pq

J’ai été retenu prisonnier par l’éducation nationale durant 15 ans, et je peux vous dire, maintenant que j’ai purgé ma peine, que si j’avais rendu un torchon pareil à l’un de mes tauliers, je me serais pris un joli 0/20.

Ne nous le cachons pas, filer du code source scanné au lieu de le transmettre par voie numérique, et laisser trainer 7 mois, ça ne peut s’expliquer que de 2 façons :

  • 1/ C’est pour casser les couilles et rien que pour ça. En mode grosse déconnade entre collègues barbus à miettes.
  • 2/ Ou alors, le dossier a été géré par un Berger Allemand, et il lui a fallu 7 mois pour que par hasard, il clique sur le bouton imprimer tout en mordillant la souris du PC.

À vous de voir la version que vous préférez. Et encore, je pense qu’on a de la chance, car si les mecs avaient eu moins la flemme, ils auraient livré une version recopiée à la main.

Toutefois, l’association Droits des Lycéens ne se laisse pas abattre et a monté un dépôt pour que chacun puisse contribuer et aider à la compréhension du code.

Bon courage à eux !

Source


Réponses notables

  1. Il manque une 3e option.
    Ils ont réellement perdu le code source, et ils n’ont retrouvé que la version imprimée dans son rapport de stage par celui qui a fait le soft.

    Ou alors, ils l’ont décompilé depuis leur TO7 non connecté à internet, et n’avaient effectivement pas d’autre choix que de rescanner les sources (c’est imprimé sur une matricielle, une marguerite ou une laser ?)

  2. Ça semble très peu probable, mais sans rire c’est une possibilité, qu’il n’aient qu’un vieux binaire dans un coin, et que ça ait vraiment été fait en vrac y’a des années. Faut jamais sous estimer ce qu’on peut trouver en legacy :frowning:

  3. @Korben
    bonjour
    je lis régulièrement tes articles, que j’apprécie bcp dailleurs, et je réagis assez rarement mais là j’ai sauté sur mon fauteuil en te lisant et je me dois de réagir.
    tu as été prisonnier de l’éducation nationale pdt 15 ans!
    tu ne craches pas sur le savoir et la culture qui t’ont été donnés, sur tes diplômes obtenus, sur les belles rencontres que tu as pu faire dans ton curcus, etc…

    quand je vois aux infos de ces derniers jours, les agressions sur les profs et les proviseurs, les jets de cocktails molotov sur les écoles, et sans parler des incivilités quotidiennes qui deviennent normales.

    quand je pense à ces enfants pour qui l’école est le seul endroit de sérénité et pour certains le seul endroit où ils pourront trouver une oreille attentive et qui ne pourront compter que sur leurs diplômes pour s’en sortir

    et quand je lis quelqu’un de cultivé, qui a certainement une vie confortable et qui doit donc beaucoup à l’éducation nationale, comparer l’école à une prison et tes anciens profs à des tauliers,

    je trouve que tu fais preuve d’une belle ingratitude, tes anciens profs ne te demandent pas un merci, mais pas se faire insulter de la sorte
    mais peut être fais tu parti des surdoués qui a appris à lire, à écrire et à compter tout seul?

  4. skepty says:

    Je m’excuse mais rédiger un commentaire aussi mal travaillé est la pire manière de rendre hommage à l’éducation nationale. Par ailleurs, l’école nationale n’a qu’un seul objectif, produire des travailleurs et des individus qui devront être insérés dans la société. La société néo-libérale actuelle n’a plus besoin d’individus indépendants mais d’individus dépendants et c’est ce qu’elle produit aujourd’hui. Elle peut affranchir mais aussi asservir, et c’est sa mission première aujourd’hui. L’éducation nationale n’est pas vertueuse par nature, il ne faut pas être naïf.

  5. “tu ne craches pas sur le savoir et la culture qui t’ont été donnés, sur tes diplômes obtenus, sur les belles rencontres que tu as pu faire dans ton curcus, etc…”

    Désolé mais saches que tout le monde ne pense pas comme toi.

    Pour commencer, l’éducation nationale n’a rien donner, que ce soit à Korben, a toi ou à n’importe qui d’autre, c’est un service qui est payé par les impôts de nos parents et de tous ceux que le payaient à ce moment là. De fait, l’éducation national n’est qu’un monopole d’état de plus en France, obligatoire de surcroit.

    Pour ma part, la partie que j’ai effectué dans les établissements nationaux n’est qu’une vaste plaisanterie tellement le système est incohérent (surpopulation dans les classes, programme qui ratissent tellement large que l’individu en est oublié, lieux de vie/cours obsolètes, professeurs blasés et désintéressés du futur de leur élèves, etc.) et ce, pour que ceux qu’y n’ont pas les moyens/la possibilité de se payer des cours en privé ou des formations supplémentaires se retrouvent avec des diplômes totalement inadaptés à la vie professionnelle.

    Bien sûr tout cela dépend de là ou tu es aller à l’école, au collège puis au lycée … mais puisque justement l’éducation nationale ne fait pas en sorte de gommer ces inégalités, il me parait très hasardeux de se permettre de critiquer un jugement car ce que tu as vécu dans tes cursus peut etre radicalement différent de ce qu’a vécu Korben ou le reste des lecteurs.

    Cependant je suis d’accord que pour un certain nombre d’enfant l’école est un havre de paix par rapport à leur situation familiale ou lieu de vie personnel, mais est-ce le rôle de l’éducation nationale ? non. Par contre, leur donner les bases nécessaires à entrer de plein pied dans la vie active, oui. Et là, je pense que l’éducation national ne rempli pas son contrat. quand je vois les jeunes fraichement diplômés d’école publiques débarquer dans mon bureau en vue d’une embauche, honnêtement je ne sais pas si je dois rire ou pleurer.

    L’éducation nationale est un service payant qui ne tient plus ses promesses et qui refuse de s’adapter au monde moderne (changer quoi que ce soit et la France est bloquée pendant 1 semaine !) Alors même si le mot “prison” est probablement un peu teinté de sensationnalisme de la part de Korben, perso je comprend l’idée et j’y adhère.

  6. Korben says:

    Un jour j’écrirai peut-être un truc sur mon expérience de “l’Ecole”. J’sais pas si ça intéressera grand monde, mais ça me fera du bien en mode thérapie je pense :slight_smile:

    Merci pour ton message.

  7. Coupe ta télévision, tu verras, il n’y aura plus de problèmes :wink:

  8. L’éducation nationale a aujourd’hui pour vocation de produire des teubés manipulables à outrance. J’ai lu un article de deux journalistes qui se sont intéressés au niveau des élèves entre 1987/2005 et aujourd’hui; sachez qu’un élève de 5ème aujourd’hui a le niveau d’un CM2 de 2005 ! Pas mal non ?.. Je ne jette pas la pierre sur les profs mais plutôt sur les vrais responsables qui ont leurs culs posés à l’Elysée et qui pensent très sérieusement que nos enfants sont de la chair à canon… Un des article sur l’orthographe sachant qu’il en existe beaucoup d’autres sur les autres matières principales : http://www.lemonde.fr/societe/article/2007/02/08/orthographe-les-collegiens-de-cinquieme-sont-tombes-au-niveau-des-eleves-de-cm2-de-1987_865096_3224.html

  9. J’ai été retenu prisonnier par l’éducation nationale durant 15 ans…haaaaa, si seulement l’éducation nationale pouvait de nos jours, organiser une prise d’otages massive, afin d’éviter aux générations futures de sombrer dans une idiocratie, qui permettrait aux “élites” de mieux les manipuler…! :pensive:

  10. djxmax says:

    Salut,

    Sortant récemment de mes études (bac +5), j’avoue être un peu étonné pas toute vos réaction envers le système scolaire. J’admet n’avoir jamais eu trop de problèmes dans toute mes études (et cela explique peut être la suite de mon message), mais même si le système scolaire actuel n’est pas parfais, j’irai pas jusqu’à cracher dessus, personellement je trouve qu’il m’a apporter pas mal de choses et que sans lui je ne serais pas là ou je suis maintenant. En effet, moi aussi j’ai l’impression que le niveau baisse un peu tous les ans (c’est bien dommage), et que pour certains, en fonction de leurs expériences, l’école peut être un prison. Mais du coup pour vous, quel serait les réels améliorations à y apporter ?

  11. Ah l’Éducation Nationale, vaste sujet à trolls… Immanquablement…
    Déjà que ça ne vole pas haut, que seraient devenus ceux, qui bien au chaud derrière leur clavier crachent sur le système comme ça ?
    Les pauvres bichons traumatisés par l’école, sérieux…
    Dans ce cas, vos enfants (les pauvres) vont avoir un précepteur n’est-ce pas ? Sinon vous seriez abominables d’envoyer vos chères progénitures dans ce lieu sordide et inutile qu’est l’école…
    En tout cas, on voit en effet qu’un bon nombre a fait un rejet sévère de l’éducation !

  12. moi ma thèse c’est que ces sont des singes savants qui l’ont pondu. :joy:

    Sinon une raison bien plus pratico-pratique et terre-à-terre : il y a peut-être une loi qui impose ce genre de média dans ces cas là. En effet, la demande est passée par la justice, ou au moins ça a bien remonté dans les administrations officielles. Dans le milieu de la justice, il me semble que le seul media utilisé est le papier.

  13. Il serait temps qu’une enieme loi de modernisation de la justice impose l’utilisation de PDF signés en lieu et place de toute cette paperasse.
    Tout le monde y gagnerait.
    Fini les dossiers qui se perdent (on pourrait les archiver)
    Fini les dossier qui débordent et sont stockés dans les couloirs (accessible à tous) du tribunal de Bobigny
    Fini le temps perdu à chercher dans une dossier (Pomme F)

  14. 17 pages bien espacées, ça va, ils y arriveront. Et puis ils ont été sympa, ils auraient pu enlever les commentaires !

  15. skepty says:

    C’était exactement le sens de mon commentaire :slight_smile:

  16. Ça y est ! Le mot est lâché ! “Théories complotistes”… Non mais sans déconner, pourrez-tu au moins avoir, ne serait-ce que la décence de ne pas insulter l’intelligence ? Il n’y a rien de complotiste dans mes propos, il suffit de se documenter un peu plutôt que de passer des heures devant sa télé à s’abrutir et s’abreuver de mots dont tu ne maîtrises même la définition et le sens… Je suis père d’un enfant de 8 ans qui est scolarisé, je suis très investi dans l’apprentissage de mon fils. Je consulte les programmes annuels avec grand intérêt pour ce qu’il va ingurgiter tout au long de son année en classe, je suis plus ou moins proche de l’institutrice qui l’accompagne dans cette aventure. Mon expérience n’est pas celle des autres, j’en conviens, par contre le programme, LUI, est le MÊME pour tous et je peux te dire que plus ça va et plus c’est de l’usine à neuneu. Quand j’avais l’âge de mon fils, j’étais bien au-delà de ces apprentissages… Théories du complot mon cul sur la commode ! :wink:

  17. Toutes mes excuses :wink:

  18. ssbb says:

    Bon troll. bonne désinformation avec. J’accepte !

    @korben options3:
    Regarde le SQL … y’a un sacré barbus qui travaille dessus, je pense qu’il ont embauché Néo.
    Vu le code, soit un mec l’a obfusqué avant de le donner à l’administration, soit le code qu’ils ont donné, c’est un code compiler, et ils ont un autre programme “claire”.

  19. Croux says:

    Avant tout, l’école n’est pas obligatoire en France, seule l’instruction l’est. Elle peut très bien se faire à la maison, par correspondance ou dans d’autres structures. L’éducation nationale se charge seulement de vérifier que les enfants concernés reçoivent bien l’instruction détaillées dans les programmes, jusqu’à l’âge de 16 ans. C’est aussi un moyen de protéger les enfants de certaines dérives sectaires.

    Voici quelques remarques sur les “incohérences” :

    • surpopulation dans les classes : c’est très subjectif, en 1988 j’étais dans une classe de 2nde de 33 élèves et l’année suivante nous étions 40 en 1ere S, par ailleurs on n’avait pas de cours de langue en demi-groupe ni toutes les options qu’on trouve actuellement et qui génèrent des regroupements à effectif réduit. L’impression de surpopulation actuelle vient essentiellement du comportement d’une partie des élèves qui manque d’éducation et gênent ou perturbent le déroulement des cours par manque de concentration, inattention chronique, désintérêt et bavardages. C’est un des effets pervers de la massification de l’enseignement et l’absence de sélection. Une partie des élèves arrivent au lycée car ils n’ont pas été pris ailleurs, ils ont accumulé tellement de lacunes durant leurs années de collège qu’ils ne sont plus en mesure de suivre correctement les cours. Ils préfèrent alors rester dans un système qui n’est pas adapté plutôt que d’essayer la voie de l’apprentissage.

    • programme qui ratissent tellement large que l’individu en est oublié : les programmes ont été allégés et simplifiés au collège et au lycée pour faire face aux élèves en difficultés (ce que l’université n’a pas encore fait d’où le taux d’échec actuel en deug-licence).

    • lieux de vie/cours obsolètes : ce n’était pas mieux avant, il y a moins de 30 ans quand j’étais en 2nde, nous nous mettions en tenue de sport dans une cave non chauffée avec les plâtres qui nous tombaient dessus. Ceci de toutes façons n’est pas dû à l’éducation nationale mais aux collectivités locales : les départements et les régions ont la charge de l’entretien des collèges et des lycées.

    • professeurs blasés et désintéressés du futur de leur élèves :
      ça a toujours existé et dans toutes les professions, mais on voit aussi beaucoup de profs plus préoccupés par l’avenir de leurs élèves que les élèves eux-mêmes ! Combien d’élèves tardent à se préoccuper de leur orientation et finissent par faire le même choix que leurs amis (aller en FAC de psycho, d’économie, …). Par ailleurs il y a aussi le manque d’ambition (personnelle ou familiale), certains élèves pourraient viser plus haut, se préparer une
      situation plus confortable, mais cela demande des efforts… On pourrait aussi parler du désintérêt des parents : comment se fait-il que des enfants en cinquième en arrivent à manquer 2 semaines de cours durant une année scolaire. Et je parle là d’une moyenne sur une classe entière (et en ne tenant pas compte d’un cas particulier d’hospitalisation prolongé) ! De nos jours, au moindre bobo, au moindre mal de tête c’est tout de suite une demande pour aller à l’infirmerie. De mon temps, un élève absent en classe était quelque chose d’exceptionnel, là c’est quotidiennement qu’il manque au moins un élève.

    • et ce, pour que ceux qu’y n’ont pas les moyens/la possibilité de se payer des cours en privé : quand on ne peut pas se payer des cours, on se fait aider par quelqu’un de la famille, ou on travaille à plusieurs avec ses camarades de classe. On progresse bien plus en s’investissant dans son travail qu’en étant passif à un cours particulier.

    • ou des formations supplémentaires se retrouvent avec des diplômes totalement inadaptés à la vie professionnelle : C’est pour ça qu’il faut préparer ou devrais-je dire travailler son orientation. Après je reconnais que les métiers évoluent tellement vite qu’il n’est pas possible de mettre en place des formations systématiquement adaptées. Mettre en place une formation professionnelle demande du temps, il faut trouver des personnes qualifiées et prêtes parfois à laisser tomber leur activité en pleine essor pour venir former des jeunes, pas toujours motivés, et ce pour un salaire pas toujours à la hauteur non plus…

    La question qu’on peut se poser c’est : Est-ce à l’éducation nationale de fournir une formation et un boulot clé en main ? L’éducation nationale ne devrait-elle pas se contenter d’instruire les bases, et laisser à d’autres le rôle de former à une activité professionnelle ?
    C’était comme ça avant, mais beaucoup d’entreprises aujourd’hui ne veulent plus passer du temps à former leur salariés. Elles préfèrent avoir un employé prêt à l’emploi, quitte à se plaindre de ne pas trouver l’oiseau rare ayants toutes les compétences inutiles requises (comme avoir 5 ans d’expérience dans une technologie qui n’existe que depuis 3 ans…)

Continuer la discussion sur Korben Communauté

16 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants

Salaire des développeurs : France vs Royaume-Uni : rester ou s’expatrier à l’heure du Brexit ?

Londres reste la première destination en Europe pour les développeurs du monde entier, qui sont désormais près de 360 000 à travailler dans la capitale britannique. Pour autant, les centres technologiques rivaux connaissent une expansion rapide. Maintenant que le Brexit a enfin été annoncé, la France parie qu’elle peut renverser la Grande-Bretagne de son statut de plus grande nation technologique d’Europe. 

Londres est dans une bataille avec d’autres villes européennes pour attirer ces travailleurs hautement qualifiés, et les données suggèrent également que les rivaux européens augmentent leurs effectifs technologiques à un rythme plus rapide, bien qu’à partir d’une base plus faible. Le nombre de développeurs à Paris a augmenté de près de 60% dans le même temps.

Depuis son élection, le Président Macron a séduit les entrepreneurs technologiques avec une série d’initiatives sous la forme d’allégements fiscaux, de subventions et de crédits pour la recherche. En mars 2018, il a promis d’investir 1,5 milliard d’euros dans la recherche en intelligence artificielle jusqu’en 2022. Cela a permis à la France d’ouvrir de nouveaux centres de recherches afin de rester compétitif sur différents sujets. Par exemple, le secteur du jeu vidéo a récemment explosé en France avec la création de nouvelles sociétés (Voodoo et leur 200M$ / 173M€ levés en 2018) et le développement de ses institutions (Ubisoft) qui permettent au pays d’avoir les meilleurs studios de création de jeu au monde. 

Toutefois, les rémunérations françaises proposées aux développeurs sont peu attractives. La société talent.io spécialisée dans le recrutement de profils tech a réalisé une étude en comparant les salaires des développeurs français, allemands et britanniques – selon leurs expériences et le type de poste. Selon les différentes données, la France arrive en bas de chaque classement en étant surpassée à chaque fois par sa rivale britannique. Cependant, talent.io rappelle que le coût de la vie n’est pas compris dans ses données et peut avoir un impact significatif sur le niveau de vie. 

Parier sur la vieille dame ou sur la startup nation? Désormais sortie du Brexit, le Royaume-Uni a quelques cartes à jouer pour rester dans la course de l’innovation et séduire les développeurs.

En recherche de poste ou curieux de découvrir de nouvelles opportunités ? Il est temps de juger par vous-même votre valeur sur le marché. Dans un secteur qui n’a jamais autant évalué, talent.io examine chaque opportunité pour ne vous proposer que le meilleur en France et à l’étranger.

CV, lettre de motivation, candidature ? Rien de tout cela n’est nécessaire, les entreprises postulent directement à vous et l’inscription ne prend que 2 minutes. 

En savoir + sur votre prochain Job 

Un détecteur de Web Shell de hackers pour votre serveur

Je ne sais pas si tout le monde ici sait exactement ce que sont les web shells comme C99 ou R57, mais je vais tenter de vous expliquer rapidement… Les web shell sont des scripts le plus souvent développé en PHP, ASP, ou CGI (mais y’en a dans tous les langages) qui permettent d’interagir via HTTP avec le système (c’est à dire le serveur).

Les pirates s’en servent pour, à partir d’une faille d’injection simple de fichier, avoir la main sur le serveur et à distance pouvoir gérer les fichiers, lancer des commandes, gérer le MySQL…etc. C’est comme s’ils avaient un SSH sous les yeux si vous préférez.

Peut être, avez vous, sans le savoir un de ces scripts de web shells qui tournent en ce moment même sur votre serveur ? Mais comment le savoir ?

Et bien pour cela, il existe un autre script (en PHP cette fois) qui s’appelle PHP Shell Detector et dont la fonction principale est de scanner votre serveur à la recherche justement de ces web shells dangereux. Pour cela, il se base sur un certain nombre de critères afin de déterminer une signature pour chaque shell.

Ensuite, à vous de voir pour faire le ménage !

Source et photo


Créez et éditez vos GIF animés avec la boite à outils complète Ezgif

Ce matin je voulais vous parler du site ezgif.com (easy gif) qui propose toute une série d’outils variés pour jouer avec les GIF animés, ces petites choses magnifiques qui égayent les Internets. Vous pouvez y faire vraiment pas mal de choses comme créer, éditer, redimensionner, recouper, optimiser, ajouter des effets ou dur du texte, etc.

Je vous fais un petit tour du propriétaire :

1. Créer un GIF

On va démarrer avec la base, parce que pour retravailler un GIF avec le reste des outils il faut déjà … avoir un GIF. Cette dernière phrase était sponsorisée par Captain Obvious. Donc ici vous allez créer votre petite animation à partir d’images aux formats GIF, JPG, PNG, BMP, TIFF, APNG ou encore WebP.

Le site ezgif.com permet de creer des gif animes

En termes de limitations on est plutôt sur une barre assez haute puisque votre GIF pourra être composé au maximum de 2000 images pour un poids de 100Mo au total (6Mo max pour une image unique). Le site permet d’ailleurs l’upload d’archives .zip pour plus de facilité (ça évite de passer 3 heures à ajouter ses 2000 fichiers un par un). N’ayez pas peur de mixer différentes extensions d’images, tailles … il va uniformiser le tout pour vous. Le résultat final ne comporte pas de filigrane comme on peut le voir sur d’autres sites.

Une fois vos fichiers ajoutés vous pouvez ajuster leur ordre ainsi que la vitesse de l’animation ou encore ajouter un effet de fondu entre chaque image. L’outil est aussi efficace pour combiner ou raccourcir des GIF déjà existants.

La barre des options sur ezgif.com

Après avoir créé votre fichier vous aurez une nouvelle barre d’options qui vous permettra d’affiner votre résultat : convertir dans un format précis, redimensionner, couper, pivoter, optimiser, modifier la vitesse, ajouter des effets … (voir plus bas pour tous ces détails). À noter que votre création est temporaire, si vous ne la téléchargez pas elle disparaitra au bout d’un certain temps. Pas de hotlinking donc, on vous a vu venir bande de chenapans !

2. Video to GIF

Là encore c’est assez facile à comprendre, c’est l’outil pour vous aider à créer un GIF à partir d’une vidéo. Soit une vidéo perso que vous ajouterez, soit une vidéo déjà en ligne. Attention dans ce dernier cas un lien vers une page web ne suffit pas, il faut un lien direct vers le fichier vidéo lui-même.

Les formats supportés sont nombreux dont les classiques MP4, WebM, AVI, MPEG, FLV, MOV ou 3GP (parmi d’autres) et la taille maximale est de 100Mo. Hormis la fonctionnalité de transformation en GIF vous pouvez simplement utiliser le site pour réaliser quelques opérations directes sur la vidéo elle-même comme la faire pivoter, la redimensionner, la renverser, l’accélérer/ralentir ou encore en extraire une série d’images JPG à la volée.

Créer un gif à partir d'une vidéo

Mais revenons au GIF. Une fois votre vidéo sur le site vous pourrez préciser à quel moment démarrer et stopper votre animation, sa taille, le nombre de FPS, la méthode (FFMPEG …) et diverses autres optimisations. Et une fois votre GIF final créé vous pourrez là encore le peaufiner à base de redimensionnement, découpe, ajout d’écritures & co.

3. Resize

Cette page vous permet de modifier les dimensions de tout ce que vous voulez (ou presque). GIF animé aussi bien qu’image simple vous allez pouvoir tout adapter à vos besoins : agrandir ou réduire la taille, effectuer une rotation, étirer dans un sens ou l’autre, optimiser le fichier, ajouter un filtre … La seule limitation est que le fichier ne doit pas dépasser 35 Mo, pour le reste : have fun !

Ce sera surtout pratique si vous avez des impératifs à respecter comme un poids maximum pour votre animation.

4. Crop

Si votre GIF est composé d’images de dimensions différentes ou que vous voulez focaliser l’action sur une partie précise de l’animation, vous pourriez avoir envie de découper et jeter tout ce qu’il y a autour. C’est ici que cela se passe. Grâce à votre souris, un ratio prédéterminé (16:9, 4:3 …) ou une sélection à main levée … vous allez spécifier la partie du GIF à conserver.

Decouper un gif anime avec ezgif

5. GIF Optimizer

Non seulement vous pouvez y optimiser la taille de votre fichier GIF (en sélectionnant le taux de compression), mais aussi de n’importe quelle image PNG, JPG ou WebP. En plus de convertir différents formats en JPG (BMP, PNG, SVG, GIF). Si vous avez un site et pas d’optimisation automatisée de vos fichiers images cela pourra vous servir.

6. Effects

Déjà présente un peu partout au sein des autres pages du site c’est ici la section dédiée à l’application des différents effets sur votre GIF. J’ai déjà mentionné pas mal des effets possibles (rotation, découpe, vitesse …), mais j’y ajouterai les filtres couleurs et surtout la possibilité de censurer une partie de l’animation. Que ce soit sous forme de pixelisation, de flou ou d’un bloc couleur vous pourrez cacher une partie de l’image. Cela dit ça va alourdir pas mal le fichier final.

7. Split

Bon là ça va être rapide à expliquer puisque cela permet de faire un peu le chemin inverse à la création d’un GIF, à savoir que l’outil permet de découper une animation en une quinzaine d’images aux formats PNG, JPG, WebP ou GIF. Un fichier .zip est créé pour vous permettre ensuite de tout récupérer d’un coup.

Petit bonus vous pouvez créer une feuille de sprites CSS à partir de votre GIF et choisir l’alignement, les bordures entre chaque frame, le format de sortie, découper les sprites …

8. Add text

Pour ajouter du texte : taille, couleur, police d’écriture, alignement ou emplacement, frame de départ et de fin … vous pouvez vous amuser à personnaliser vos créations (ou celles qui existent déjà).

9. WebP / APNG

Les 2 dernières sections sont relatives aux formats animés WebP et APNG (PNG animé). Elles font sensiblement les mêmes options que ce que nous avons vu pour le GIF jusqu’ici : création d’un fichier à partir d’images ou de vidéo, édition, conversion du GIF, fusion de plusieurs animations, etc. La seule petite différence est la taille max d’une image qui ne pourra être que de 5Mo l’unité (contre 6.5Mo).

Gardez juste en tête que pour l’instant ils ne sont peut-être pas aussi universellement supportés que le format GIF. Ce qui les rend peut être un peu moins pratique à utiliser d’ici à ce qu’ils deviennent les nouveaux standards du genre. Voici une petite comparaison entre les 3 formats.


Si vous creuser un peu le site vous trouverez quelques outils supplémentaires comme un générateur de QR Code ou de codes barres (plusieurs dizaines de types sont proposés), des convertisseurs PDF vers GIF ou PNG, des fonctionnalités tests sur les formats MNG et FLIF ou encore un outil pour tenter de réparer des fichiers GIF corrompus. Il y a vraiment pas mal à découvrir et de quoi occuper des heures de votre temps libre.

Bref voilà pour un petit tour du propriétaire de tout ce que permet Ezgif, un site à conserver dans ces utilitaires qui peuvent toujorus dépanner à un moment ou un autre.

J’espère que vous y trouverez votre compte et que vous proposerez bientôt au monde entier tout un tas de GIF fun pour égayer la vie des plus tristes. Parce qu’un GIF qui pop au bon moment est capable de changer totalement la journée d’un être humain, sachez-le !


Comment installer Visual Studio Code sur Chromebook et Raspberry Pi ?

Si vous avez un vieux Chromebook qui traine, ou une petite machine qui tourne sous Linux comme un Raspberry Pi, sachez que la formidable communauté autour de Visual Studio Code a mis en ligne des builds conçues pour s’installer sur ce type de machines.

Si vous avez la possibilité d’installer des applications Linux nativement sur votre ChromeOS, rendez-vous sur la page des dernières builds de Visual Studio Code.

Autrement, mettez votre Chromebook en mode développeur, installer l’extension Crouton depuis le Chrome Web Store.

Appuyez ensuite sur Ctrl+Alt+T pour lancer un Shell. Faites une fois « Entrée » pour accéder au Shell développeur puis entrez la ligne de commande suivante :

. <( wget -O - https://code.headmelted.com/installers/chromebook.sh )

Et pour le Raspberry, c’est via APT que ça se passe (pour les distrib Debian, Raspbian, Ubuntu ou encore Mint)

. <( wget -O - https://code.headmelted.com/installers/apt.sh )

Le projet est sympa et cela vous permettra de recycler des machines pour en faire des petites machines à coder bien pratiques à utiliser.

Vous trouverez plus d’infos ici.