Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

J’ai lu « Menace sur nos libertés », le bouquin de Julian Assange et de Jeremie Zimmermann

Ce week-end, j’ai acheté et lu d’une traite le livre « Menace sur nos libertés : Comment Internet nous espionne, comment résister« . Pour ceux qui auraient passé l’hiver dans une grotte en Afghanistan, ce livre, c’est celui de Julian Assange, Jacob Appelbaum, Andy Müller-Maguhn et l’ami Jérémie Zimmermann.

Bon, Julian Assange, vous le connaissez puisque c’est lui qui a mis la zone IRL avec son site Wikileaks

Jérémie Zimmermann, vous en avez aussi surement entendu parler. C’est ma rockstar à moi, le cofondateur de la Quadrature du Net qui fait un boulot formidable pour informer sur le logiciel libre et lutter contre toutes les lois liberticides que les gouvernements nous pondent toutes les semaines.

Ensuite, les 2 autres zigotos, c’est Jacob Appelbaum qui participe très activement au projet TOR et Andy Müller-Maguhn du CCC (Chaos Computer Club), le plus ancien et le plus célèbre des regroupements de hackers.

Le livre fait 245 pages, mais comme je l’ai lu en version électronique, je ne saurai pas vous dire s’il est épais ou non. Par contre, une chose est sûre, c’est que c’est très agréable à lire puisqu’il s’agit d’une conversation ouverte entre nos 4 compères retranscrite à l’écrit. On a l’impression d’être avec eux dans la même pièce et d’écouter les mots qui sortent directement de leur bouche.

Maintenant de quoi ça parle ?

Et bien ça parle tout simplement du laisser-aller dont nous faisons tous preuve en confiant nos données personnelles sur la toile à des tiers, principalement américains. Ça parle de Facebook, de PayPal, de Google, mais aussi et surtout des agences de renseignement comme le FBI ou la CIA qui n’hésite pas à aller se servir dans ces bases. Ça parle du choix que nous avons et que nous ne faisons pas, de conserver nos données à l’abri de ces yeux étrangers trop curieux.

Ils y parlent des outils que possèdent les gouvernements pour enregistrer toutes les communications électroniques (voix, SMS, emails), des recoupements de fichiers qui sont faits, de la censure, des pressions politiques, de la folie des ayants droit, et des risques que nous prenons à trop faire confiance à toutes ces sociétés…

Surtout, ce livre nous montre la direction qu’est en train de prendre le monde.

Je dois dire que ça m’a remué un peu. J’aborde de nombreux sujets sur ce site, et j’essaye de les varier au maximum… Je parle ici très souvent de logiciels libres, d’anonymat, de lois liberticides et des risques qu’il y a à confier ses data chez x ou y, mais je parle aussi de Facebook, de logiciels propriétaires, ou de services clouds sympas.

Quand je fais ça, j’essaye autant que faire se peut d’expliquer que même si tel ou tel service est cool, les données partent on ne sait où, et qu’il faut en avoir conscience. Par exemple, Facebook est un outil formidable, à condition de ne pas y mettre sa vie. Dropbox est un outil génial à condition de ne pas y mettre des données trop perso.

Mais en lisant ce bouquin, je me suis rendu compte que je considérai peut-être un peu trop cela comme acquis par les gens qui me lisent. Quand je dis « Cela », je parle de l’importance de ne pas confier des données personnelles sensibles à des sociétés qui nous considèrent comme le produit (puisque c’est gratuit), de l’importance de soutenir et d’utiliser des logiciels libres pour garder le contrôle, de l’important d’autohéberger ou à minima héberger en France ses données, de chiffrer ses communications…etc.

Comme beaucoup de monde, j’ai moi aussi de très mauvaises habitudes. J’ai donc commencé depuis hier à faire le ménage dans les services tiers que j’utilise. J’ai commencé à auto héberger certains trucs, à relocaliser sur le sol français d’autres choses, à chiffrer certaines connexions…etc. Je ne vais pas m’étendre là dessus dans cet article, car je n’ai pas encore fini tout ce que j’ai prévu de faire, mais comptez sur moi pour partager avec vous ces gros changements dans ma vie numérique. J’ai l’impression d’être un fumeur qui est en train d’arrêter la clope. Je perds pas mal de confort, je dois m’habituer à de nouveaux outils, je dois tout reprendre de zéro. Pas simple, mais je pense que c’est faisable… En tout cas, je vais essayer en sacrifiant le moins de confort possible. Ça va, je ne pars pas de trop loin non plus, mais j’ai quand même pas mal de petites choses à améliorer…

Ce livre fait du bien, car il permet de clarifier les choses, de remettre du bon sens dans ses habitudes et permet surtout d’avoir un regard plus global sur tout le merdier de fichage, de contrôle et de censure qui se profile à l’horizon. Je vais m’arrêter là pour cet article et je vous invite vraiment à le lire de toute urgence !

Edit : Et voici, voilà le lien torrent !

A la recherche d’un DNS qui vous protège et respecte votre vie privée ?

Vie privée, contrôle parental, exceptions de filtrage…

NextDNS offre une grosse couche de sécurité qui vous permet de bloquer automatiquement la résolution de certains noms de domaine en fonction de listes fournies par différents acteurs. Vous pouvez par exemple bloquer les sites remontés par Google comme les sites fournissant des malwares ou proposant des pages de phishing. Tout ce qui est cryptojacking, c’est-à-dire les sites utilisant votre navigateur pour miner de la cryptomonnaie à votre insu, peut être également bloqué.

Le typosquatting vous connaissez ? Il s’agit de prendre un nom de domaine qui ressemble vraiment à un nom de domaine officiel et tromper les gens qui feraient des fautes de frappe ou en utilisant des caractères ASCII graphiquement proche de véritables lettres de l’alphabet. Et bien ici, même chose, NextDNS vous protège.

En Savoir + sur NextDNS

Vos cartes PlayStation Network en promo avec Eneba et Korben

— Article en partenariat avec Eneba —

Si vous possédez une PlayStation, voilà un bon plan qui pourrait vous plaire. Grâce à Eneba, vous allez pouvoir faire quelques économies. Histoire de bien commencer l’année avec la nouvelle PS5 que vous avez reçue lors des fêtes de fin d’année dernière (sinon ça marche aussi avec les PS3 et PS4). Eneba vous propose, notamment, des cartes PlayStation Network avec jusqu’à 16% de réduction par défaut (valeur 50€, mais certains vendeurs la propose dés 41.89€ soit 44.54€ avec les frais). A quoi vous pouvez ajouter le code KORBEN vous bénéficiez en de 3% supplémentaire donc 43.21€ TTC au final (à entrer lors de la validation de votre achat).

Il est tout beau ce code non ?

Eneba c’est quoi ?

Pour ceux qui ne connaissent pas encore, Eneba c’est une place de marché en ligne qui propose un tas de produits numériques liés en grande partie au jeu vidéo, le plus souvent avec des promotions assez intéressantes. Le site est rapide, assez complet, sécurisé et moins cher, pourquoi se priver ?

La boutique propose beaucoup de contenu pour les plateformes de jeux parmi les plus connues (Steam, GOG, Uplay, Origin, Epic Games, Nintendo Switch, Xbox & co), de nombreuses cartes cadeaux (Amazon, Blizzard, Google Play, Nintendo eShop, Netflix, Spotify & co) mais aussi des abonnements, des points de jeu ou encore des logiciels. Bref il y en a pour tous les profils.

Promotions sur les meilleurs jeux avec eneba.com !

Que faire avec ma Carte PlayStation Network (PSN50) ?

Le crédit d’achat des différentes cartes PSN (de 5€ et jusqu’à 100€) vous permettra d’accéder à tous les produits du PlayStation Network :

  • les jeux récents : NBA2K21, FIFA21, Spider-Man : Miles Morales , les nouveaux bundles Fortnite, etc.
  • les jeux en précommandes
  • les DLC
  • des films et séries (si vous avez déjà un abo PS+)

Et pour le cas ou vous vous poseriez la question, il n’y a pas d’anguille sous roche, oui les produits sont bien activés sur la plateforme officielle PSN. Eneba a d’ailleurs comme partenaires des boites solides comme Konami, Ci Games ou Team17 (Worms, Project-X …). La boutique en ligne vérifie de manière approfondie la fiabilité de chaque vendeur sur sa place de marché (état des stocks, légalité …) pas de risques d’arnaques. Ils sont de plus très bien notés sur Trustpilot.

Attention tout de même, pour bénéficier de l’offre votre compte devra être enregistré en France. Par contre le crédit sur la carte n’a pas de date d’expiration, vous en disposerez jusqu’à épuisement.

À qui s’adresse la carte cadeau PSN ?

À n’importe qui désirant faire quelques économies. Un petit pourcentage ici et là ça finit par compter, surtout chez les gros joueurs qui ont besoin parfois d’une ou plusieurs cartes chaque mois.

Mais c’est aussi un cadeau idéal à offrir si vous connaissez un joueur sur PlayStation, mais que vous ne savez pas ce qu’il aime ou ce qu’il possède déjà. Où dont l’anniversaire est dans plusieurs mois (vous achetez moins cher aujourd’hui tant que l’offre promo existe et vous gardez la carte jusqu’à la date)

A la recherche d’un DNS qui vous protège et respecte votre vie privée ?

Vie privée, contrôle parental, exceptions de filtrage…

NextDNS offre une grosse couche de sécurité qui vous permet de bloquer automatiquement la résolution de certains noms de domaine en fonction de listes fournies par différents acteurs. Vous pouvez par exemple bloquer les sites remontés par Google comme les sites fournissant des malwares ou proposant des pages de phishing. Tout ce qui est cryptojacking, c’est-à-dire les sites utilisant votre navigateur pour miner de la cryptomonnaie à votre insu, peut être également bloqué.

Le typosquatting vous connaissez ? Il s’agit de prendre un nom de domaine qui ressemble vraiment à un nom de domaine officiel et tromper les gens qui feraient des fautes de frappe ou en utilisant des caractères ASCII graphiquement proche de véritables lettres de l’alphabet. Et bien ici, même chose, NextDNS vous protège.

En Savoir + sur NextDNS

Les articles du moment