Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Mise à jour de mon BIOS

Je sais que tout le monde s’en tape, mais j’ai mis à jour mon BIOS hier soir !
J’espère que cela agira sur mes soucis de shutdown du PC.

En tout cas, je ne sais pas si vous avez déjà essayé de faire un flashage de BIOS depuis Linux, et sans disquette !

En effet, pour flasher son BIOS, il faut soit avoir Windows pour pouvoir lancer le soft du constructeur de carte mère (Abit pour moi), soit être équipé d’un lecteur de disquette.

En ce qui me concerne, j’ai bien un lecteur de disquette mais plus une seule disquette (lol).

Je me suis donc amusé à essayer de faire ça sous Linux et comme je suis un mec sympa, je vais vous expliquer comment j’ai fait, on ne sait jamais ça pourrait servir.

Tout d’abord, il faut vous décider sur quoi vous allez booter…
CD ou clé USB ? En ce qui me concerne, j’ai choisi la clé USB mais sachez que cette méthode s’applique aux 2 supports.

Le principe est simple. Il va consister à rendre votre CD ou votre clé bootable puis à placer dedans les fichiers de mise à jour de votre BIOS.

  1. Avant tout, téléchargez l’image que dispo ici. Il s’agit simplement d’une image de disquette DOS (FreeDos pour être exact) qui va permettre de booter.
  2. Dezipper ensuite l’image avec la commande: "gunzip FDOEM.144.gz"
  3. Créez ensuite un repertoire temporaire: "mkdir /mnt/tmp"
  4. Vous avez ensuite besoin d’activer le module loopback si celui-ci n’est pas inclu dans votre kernel avec la commande suivante: "modprobe loop"
  5.  Il suffit maintenant de monter l’image télécharger dans le repertoire que vous avez crée avec la commande suivante: "mount -o loop -t vfat FDOEM.144 /mnt/tmp"
  6. Il suffit ensuite de placer dans le repertoire /mnt/tmp les fichiers necessaires au boot de votre BIOS. Souvent les constructeurs mettent à disposition des .exe. Pas très pratique a decompresser sous Linux. Pour faire ça simplement, il faut que vous soyez équipé de unzip ou de unrar. Installez les sur votre distribution. Sous Ubuntu si vous voulez être équipé au niveau décompression, entrez la commande suivante: "sudo aptitude update && sudo aptitude install rar unace unrar p7zip arj unzoo lha libarchive1 libarchive-tar-perl libarchive-zip-perl dpkg-dev"
  7. Une fois que vous avez placé ces fichiers dans le repertoire monté, vous devez démonter le support avec la commande: "umount /mnt/tmp"
  8. Si vous voulez booter sur un CD rendez vous directement à l’étape 10. Si vous utilisez une clé USB, vous avez quasiment terminé. Il faut maintenant placer l’image disque sur votre clée USB en entrant la commande suivante: "dd if=FDOEM.144 of=/dev/sdc" . /dev/sdc est à remplacer evidement par le chemin de votre clé USB. Pour le connaitre, il suffit de faire un "fdisk -l" afin de connaitre toutes les partitions de tous vos disques.
  9. Bootez sur votre clé et lancez le fichier d’installation de votre BIOS. Si vous voulez booter sur un CD, continuez la lecture…
  10. Maintenant que les fichiers sont dans l’image, il va falloir la graver. Pour cela, on va convertir cette image en .iso avec l’utilitaire mkisofs. Si celui ci n’est pas présent sur votre système, installez le. Si vous êtes sur Ubuntu, installez le avec la commande suivante: "sudo aptitude update && sudo aptitude install mkisofs"
  11. Il faut ensuite lancer la conversion avec la commande suivante: "mkisofs -o mon_image_bootable.iso -b FDOEM.144 FDOEM.144"
  12. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à graver cette ISO sur un CD vierge soit avec votre logiciel de gravure préféré, soit directement en ligne de commande en tapant cela: "cdrecord -v mon_image_bootable.iso"
  13. Et voilà, c’est terminé pour les CD. Vous pouvez booter sur votre CD et installer votre BIOS

Remarques: N’oubliez pas que le flashage du BIOS est une opération qui reste périlleuse, donc lisez bien les instructions données par votre constructeur.
Sachez aussi que si vous bootez sur un CD, l’utilitaire de flashage ne pourra pas sauvegarder votre BIOS ("lecture seule"). Normalement, ce n’est pas un soucis mais vous êtes prévenu.

Voilà, j’espère que ça vous à plu 😉
Bon flashage !


Travis Touch – Traducteur Électronique Intelligent avec 105 langues

Traductions faciles & Hotspot Internet

105 Langues

Travis Touch est le traducteur intelligent par excellence qui tient dans la paume de votre main. Créez des liens significatifs avec les personnes que vous rencontrez. Que ce soit pour vos loisirs ou les affaires, Travis Touch permet un monde sans barrières linguistiques, traduisant à partir de 105 langues, plus que n’importe quel autre appareil.

Travis Touch écoute ce que vous dites, le traduit dans la langue sélectionnée et lit la traduction en temps réel par son haut-parleur. Votre interlocuteur peut alors s’exprimer dans sa propre langue et Travis traduira pour vous.

En Savoir +



Installer le shell Bash (Linux) sous Windows 10

L’année dernière, ça ne vous a pas échappé, Bash a fait son apparition sous Windows 10. C’est pour moi, la meilleure chose qui soit arrivée à Windows depuis un moment, car ça permet de lancer des outils Linux et de développer ses propres scripts Shell directement sous Windows. Le pied !

Mais même si c’est parfaitement fonctionnel, il faut quand même…

Lire la suite


Plus de 60 idées pour votre Raspberry Pi

Nous sommes nombreux à nous être procuré un petit ordinateur Raspberry Pi pour nous lancer dans des projets de ouf malade… C’est très cool, mais à part le classique Media Center XBMC, qu’avez-vous fait avec votre Raspberry Pi ?

Si vous séchez niveau idées, voici une petite sélection…

Lire la suite


Une astuce pour rendre Windows 10 plus rapide

Si vous trouvez que Windows 10 est un peu lent, que vos applications ne se lancent pas très vite, que vos compilations prennent du temps, voici une petite astuce débusquée par Brominou pour accélérer le bouzin.

Cliquez dans la zone de recherche de la barre Windows et tapez le mot clé « Performances ». Puis cliquez sur « Régler l’apparence et les performances de Windows » …

Lire la suite


Changer d’adresse IP rapidement

Une petite astuce pour ceux qui ne connaissent pas. Comment changer d’adresse IP à la volée.
Il suffit d’en demander une nouvelle à son provider si celui-ci accepte les IP dynamiques. Pour vérifier que vos manipulation ont eu l’effet escompté, vérifiez quelle est votre adresse IP….

Lire la suite