Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Hack de la Nissan Leaf

La Leaf vendue aux États-Unis depuis décembre 2010 est une voiture 100 % électrique produite par Nissan. Le truc amusant avec cette voiture, c’est qu’elle fait le bonheur des hackers. Mais attention, au sens noble du terme, c’est-à-dire les bidouilleurs qui ont pris le parti d’améliorer leur voiture.

C’est le cas par exemple de Phil Sadow, un ingénieur électricien, qui a conçu un chargeur beaucoup plus efficace que celui proposé par Nissan. En effet, il faut compter environ 6 000 $ pour faire installer chez soi, une prise de 240 volts utilisée en temps normal (aux USA) pour les sèches linges et ce genre de trucs. Mais cette prise a tellement été « complexifiée » avec des fonctionnalités non nécessaires comme le WiFi, que le prix a flambé.

Simplement en prenant un câble Panasonic utilisé pour du 120 volts, mais conçu pour supporter jusqu’à 250 volts, et des pièces électriques standards, il est parvenu à créer sa propre prise pour la Nisaan Leaf, avec un coût de revient de 239 $. Il la vend sur son propre site et ce montage est utilisable soit sur une prise standard de 240 volts, soit sur 2 prises de 110 volts connectés à des circuits électriques différents. Le truc amusant, c’est qu’il faut encore moins de temps pour charger complètement la voiture avec son système (soit moins de 8h).

En tout cas, Nissan n’est pas resté sourd à cette bidouille car après avoir étudié et remis « aux normes » le montage de Phil, la société a annoncé la semaine dernière qu’elle baisserait le prix de ses prises installées à domicile à 1 818 $.

Autre hack sympa, celui de la jauge batterie qui semble défectueuse sur le modèle de base. En effet, avec une batterie pleine, il est possible de faire 160 km avec la Leaf. Le truc, c’est que la jauge de charge n’est pas suffisamment fiable et annonce une décharge prématurée alors qu’il est encore possible de faire pas mal de kilomètres.

Gary Giddings, ingénieur de 69 ans, a reversé complètement le code informatique de la jauge, a corrigé les bugs et l’a amélioré . La jauge est maintenant plus précise et les informations qu’elle donne sont plus complètes. Selon Gary, il est possible de rouler 10 % de plus avec la voiture, ce qui est plutôt pas mal.

Mais le plus important là-dedans, c’est finalement le côté social. Ces ingénieurs bidouilleurs se connaissent tous, s’échangent des tuyaux et essayent de faire de leur voiture, une meilleure voiture, tout en prêtant beaucoup d’attention à l’aspect sécurité de leurs modifications. En effet, une voiture qui « plante », ça peut rapidement avoir de plus grandes conséquences qu’un smartphone mal débloqué.

[Source]


Travailler dans un groupe d’aéronautique ?

Découvrez les offres d’emploi et de stages de Safran dans la data, le digital, le logiciel et les systèmes d’information

Machine Learning, technologie 3D, systèmes de communication ou encore robotique, vous serez amenés à travailler sur différents projets innovants dans une entreprise qui vous laissera entièrement libre de proposer vos idées et qui vous accompagnera dans vos projets.

Vous pourrez peut être travailler sur notre projet Cassiopée : il s’agit du service que l’on rend aux compagnies aériennes, sur l’analyse de leurs données de détection et de déviation par rapport aux standards opérationnels, à des fins de sécurité aérienne.

Si vous n’avez pas peur d’être ambitieux venez consulter nos postes ouverts