Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Pandémie – C’est la faute des PNJ

Avertissement : News ultra OLD mais balek frère / soeur

Voici une pandémie un peu ancienne qui avec le recul et l’actualité est plutôt amusante à analyser.

« Une pandémie amusante ? Tu t’es pris pour Didier Raoult ou quoi ?? » me direz-vous…

Mais non, car cette pandémie s’est déroulée dans le jeu World of Warcraft. C’était par une belle après-midi d’avant l’automne, plus exactement le 13 septembre 2005. Blizzard avait peu de temps avant ajouté un nouveau donjon dans son jeu : Zul’Gurub.

Dans ce niveau, le boss prénommé comme mon arrière-grand-père Hakkar l’Écorcheur d’Âmes disposait d’un sort d’affaiblissement contagieux connu aussi sous le nom de « sang vicié ».

Le petit Johnny qui jouait sa meilleure partie de WoW dans sa chambre au fin fond de l’Arkansas, est alors tombé sur un bug permettant à l’infection de se propager aux animaux de compagnie du jeu (les Familiers) ainsi qu’aux Personnages Non Joueurs (PNJ).

Vous connaissez les PNJ et les animaux de compagnie et vous savez que ces derniers n’en font qu’à leur tête. Et bien ces petits malins ont transporté cette maladie virtuelle contagieuse hors des limites du donjon, ce qui a infecté très rapidement un grand nombre de joueurs de niveau faibles. Et cela a provoqué une véritable pandémie dans le jeu.

Les PNJ étaient contaminés, mais non malades, un peu comme nos patients asymptomatiques du moment.

Vous voyez maintenant le rapport avec l’actualité 🙂

Didier ?

Le truc intéressant dans tout ça, ça a été les réactions des joueurs qui finalement ont été assez proches de ce qu’il se passe en cas de véritable pandémie.

Certains joueurs ont déserté les grandes villes ou arrêté de jouer. Les plus faibles sont morts, d’autres, capables de pouvoirs de guérisons, ont lancé de véritables hôpitaux de campagne pour guérir les infectés. Parait même que certains joueurs passaient leur temps de partie à applaudir les soigneurs.

Certains ont joué le rôle de guide pour mettre à l’abri les gens perdus voulant échapper à l’infection. Les connards ont comme dans la vraie vie, tout fait pour infecter les autres joueurs de manière volontaire histoire de faire le plus de dégâts.

Et les abrutis n’ont pas cru à la pandémie comme si celle-ci n’était qu’une fausse rumeur en mode complote de pommes, se faisant à leur tour bêtement contaminer.

Ah ah ah. Ça me rappelle des choses…

Blizzard avait mis en place à l’époque des zones de quarantaine et a demandé aux joueurs de les respecter ce qu’ils n’ont évidemment pas fait.

Enfin, le problème a pu se résoudre le 8 octobre 2005 non pas grâce à une application Stop-Sang-Vicié installée sur le smartphone des joueurs et encore moins en fermant les tavernes de PNJ à partir de 22h, mais plutôt grâce aux patchs mis en place par Blizzard et à la réinitialisation des serveurs.

Bon, j’ai trouvé cette old-news intéressante, car mise en contexte avec ce moment unique que nous vivons. Surtout les réactions humaines de l’époque qui sont finalement les mêmes qu’aujourd’hui dans la vraie vie. D’ailleurs cet incident aurait servi de modèle d’analyse de pandémie.

Ah ça oui, la vie serait plus simple si on pouvait patcher et réinitialiser la planète de temps en temps.


NordVPN à moins de 3€/mois

-68% 3,3€/mois durant 2 ans

Protection en un clic, fonctionnalité Kill Switch, masquage de votre adresse IP, prise en charge des partages de fichiers en p2p, protection contre les malwares et les pubs, streaming sans interruption, test de fuite DNS et même possibilité de coupler l’outil avec l’anonymat de The Onion Router … sont quelques-unes des autres options disponibles.

NordVPN a tissé une toile de serveurs dans le monde entier (plus de 5 500 dans 60 pays) permettant ainsi de se localiser dans la zone géographique de son choix. Vous avez envie d’un Anime japonais ou bien d’une exclusivité US ? Aucun problème. À vrai dire, vous pouvez même vous localiser en France en cas de déplacement à l’étranger.

En complément de cet impressionnant réseau, NordVPN a aussi développé la fonctionnalité SmartPlay qui permet d’accéder en toute sécurité aux contenus qui sont normalement inaccessibles. C’est un système de SmartDNS performant qui ne nécessite pas d’intervention complexe, vous profitez d’une connexion sécurisée et vous visionnez le contenu de votre choix en streaming sans vous prendre la tête.

Profiter de la promo



Les articles du moment