Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Le piratage augmente les ventes d’albums ! GOTCHA !

Bon, ce n’est pas la première étude de ce genre, mais c’est bon de le rappeler ! Contrairement à toutes les études (et les chercheurs) « achetées » par les majors pour dire que « Le piratage tue les artistes« , celle-ci, menée de manière totalement indépendante par un chercheur en économie de l’Université d’État de Caroline du Nord mène à la conclusion suivante :

Le téléchargement illégal sur Bittorrent n’a aucun impact négatif sur les ventes. Au contraire, le piratage augmente même directement les ventes d’albums.

MAIS COMMENT EST-CE POSSIBLE, MAURICE ?

Ah ah, je vous explique !

Entre mai 2010 et janvier 2011, Robert Hammond (le chercheur – indépendant, je le reprécise) a collecté de nombreuses statistiques de téléchargement des nouveaux albums sur l’un des plus importants trackers privés de torrents musicaux (What ?). Il a ensuite mis au point un modèle mathématique (un truc expliqué dans son rapport) qui permet en couplant ces chiffres à ceux du nombre de ventes, de prédire l’impact du piratage sur la vente de musique. Et il a observé que plus un album était piraté, plus les ventes augmentaient.

BRAVO EINSTEIN !

Bon, évidemment, il se base ici uniquement sur les « albums » et pas les ventes de chansons à l’unité. Il n’a aussi que les données de ce tracker privé de 150 000 membres (ce qui n’est déjà pas si mal) pour faire son analyse. Ça laisse une porte ouverte aux pro-Hadopi qui sortiront surement tous leurs arguments de comptoir, mais c’est quand même un bon début. D’instinct, ce n’était pas difficile à deviner, mais c’est bien qu’une nouvelle étude vienne s’ajouter aux autres qui vont dans ce sens avec des choses solides.

I focus on how file sharing of an individual album helps or hurts that album’s sales. The question of interest here is whether an individual artist should expect her sales to decline given wider pre-release availability of the album in file-sharing networks. I find that the answer is no.

Amis artistes, rassurez-vous donc… Si on vous pirate votre album avant sa sortie officielle, cela n’aura pas d’impact sur les ventes. C’est en tout cas ce que dit Robert Hammond. Ce qu’il n’explique pas par contre, c’est pourquoi ?

Des idées ? Je pense qu’un piratage apporte :

  • Une visibilité de dingue ! Une grosse pub gratuite à échelle mondiale, puisque le nom de l’artiste et son album se retrouvent dans tous les forums et blogs du monde entier.
  • Une plus grande visibilité par les médias et les critiques, ce qui redirigera l’info vers les canaux traditionnels (radios, magazines, sites…etc.)
  • Une possibilité pour les gens de l’écouter sans risque (de ne pas aimer) et qu’une partie de ceux-ci l’achètent ensuite (et achètent les suivants)
  • L’augmentation sans limite de la quantité de fans qui iront ensuite aux concerts, qui parleront de l’artiste à leurs amis (qui eux achèteront peut être)…etc.

… qui est exacerbé avec « l’exploit » (ironique) d’avoir l’œuvre avant sa sortie officielle.

Je pense que pour une majorité d’artistes, il manque un paramètre dans l’équation… Dans leur tête, c’est :

Vendre des albums = Gagner ma vie
Vendre beaucoup d’albums = Devenir riche, beau et célèbre

Ça ne fonctionne plus comme ça les amis… Maintenant c’est :

Avoir le plus de visibilité possible (y compris via le piratage) = Devenir célèbre, beau = Vendre plein d’albums = Devenir riche….

Ça fonctionne comme ça pour le web… La plupart des sites misent tout sur leur trafic, bien avant même de gagner un kopek. C’est une fois qu’on a les visiteurs (ou les fans) qu’on peut passer à la « monétisation ». C’est un chemin qui n’est pas facile, mais c’est le chemin qui fonctionne. En tout cas, j’ai observé plusieurs fois que ça fonctionnait…

Après, il y a surement d’autres façons de faire, mais pas sûr que ce soit les plus efficaces. Ouais, bienvenu dans notre monde !

Source et photo


Comment découper une carte SIM sans la bousiller

vec certains téléphone, ça devient une vraie galère au niveau des cartes SIM. Entre la SIM classique (MiniSIM), la MicroSIM et la NanoSIM, difficile de s’y retrouver et surtout de passer d’une plus grande à une plus petite sans devoir attendre que les opérateurs veuillent bien se donner la peine de vous l’envoyer…

Lire la suite


6 outils pour cloner un disque dur sous Windows et Linux

Cloner c’est facile… Bon, ok, cloner un bébé, c’est déjà plus complexe mais un disque dur, c’est l’enfance de l’art… Alors bien sûr le logiciel le plus connu pour ça, est Ghost de Symantec mais au prix de 999,99 euros HT (j’déconne, je ne connais pas le prix en vrai), c’est déjà plus rentable de se mettre à cloner son petit frère artisanalement dans le garage…

Lire la suite