Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Quand Blizzard trace ses joueurs sans leur dire

Alors ça c’est rigolo (enfin question de point de vue). Histoire de pouvoir tracer les joueurs de World of Warcraft, Blizzard a eu l’excellente idée de placer un watermark, c’est-à-dire une trace invisible dans toutes les captures-écrans réalisées dans le jeu.

Une fois isolé, ce code permet de connaitre l’ID du compte du joueur, la date et l’heure a laquelle a été prise la capture-écran et l’adresse IP du serveur sur lequel le joueur se trouve. Pour faire vous même l’expérience de la présence de ce watermark, il faut comme l’explique Numerama :

  1. Se rendre devant l’arbre du front Azur, sous Dalaran dans la forêt du chant de cristal, pour prendre une capture d’écran d’un blanc immaculé ;
  2. Taper /console SET screenshotQuality « 9 » ;
  3. Prendre des captures de la zone blanche en zoomant sur l’arbre, en appuyant sur les touches Alt+Z pour cacher l’interface ;
  4. Ouvrir l’image dans un éditeur comme IrfanView, et utiliser le filtre « Sharpening » (« Plus net », dans Photoshop) avec la plus haute valeur possible, le tout répété deux fois.

Et vous devriez obtenir ceci :

Il ne s’agit pas d’un code aléatoire puisqu’il contient vraiment l’ID du joueur. À partir de là et en recoupant avec les infos du serveur, il devient alors très simple pour Blizzard de savoir quel joueur a posté quelle capture-écran sur le Net. Cela peut leur permettre de détecter les tricheurs ou d’isoler et corriger les bugs. C’est donc surement très utile, mais le souci, c’est que personne n’était au courant de cette petite surprise et bien évidemment, un hacker pourrait aussi très bien faire ce travail de recoupement simplement en traçant les codes identiques des captures-écrans semées par-ci, par-là sur le Net.

D’ailleurs, pour ceux qui veulent se lancer là dedans, des codes java et C# permettant d’isoler et de convertir en binaire les codes planqués dans les images sont déjà dispo ici: Java et C# (avec une version compilée)

Amusez-vous bien !


Comment découper une carte SIM sans la bousiller

vec certains téléphone, ça devient une vraie galère au niveau des cartes SIM. Entre la SIM classique (MiniSIM), la MicroSIM et la NanoSIM, difficile de s’y retrouver et surtout de passer d’une plus grande à une plus petite sans devoir attendre que les opérateurs veuillent bien se donner la peine de vous l’envoyer…

Lire la suite


6 outils pour cloner un disque dur sous Windows et Linux

Cloner c’est facile… Bon, ok, cloner un bébé, c’est déjà plus complexe mais un disque dur, c’est l’enfance de l’art… Alors bien sûr le logiciel le plus connu pour ça, est Ghost de Symantec mais au prix de 999,99 euros HT (j’déconne, je ne connais pas le prix en vrai), c’est déjà plus rentable de se mettre à cloner son petit frère artisanalement dans le garage…

Lire la suite