Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Retour en 2001

Je fouillais un peu dans mon disque dur quand je suis retombé sur les archives de mon premier « blog ». L’aventure a démarré en juillet 2001… Ce n’est franchement pas joli joli… ça ne pisse pas très haut (j’avais 19 ans), mais c’est rigolo de revoir ça. Avant ça, dès 1997 j’ai créé d’autres sites avec une thématique (famille, rock, hacking…etc.) mais celui-ci est le premier 100% ego-centré. Blog quoi…

Du coup, je me suis dit que ça vous plairait d’avoir un petit aperçu de cette remontée archéologique historique. Attention, y’a du lourd et de l’inédit ! Certains anciens s’en souviendront peut-être…

Allez, je me lance, sans honte et sans regret. Voici donc le premier design de mon « blog » (je disais « site perso » à l’époque) avec 604 visites au compteur. J’étais hébergé chez iQuebec, Free, et iFrance et je gérais le site avec Dreamweaver et comme c’était du full-HTML, je re-uploadais tout à chaque modif sur le FTP. Y’avait des iframes aussi 😉

manuworld

J’avais créé différentes rubriques tout à fait passionnantes. Tout d’abord une section photos avec mes photos de vacances, sans oublier ma première séance de selfies torse-poil. Non, je n’étais pas exhib, on était en juillet, et sous les toits avec mon PC overclocké à la limite de l’incendie, le port du t-shirt était insupportable :

selfies

J’avais mis aussi des recettes humoristiques, une liste de livres, CD, K7 et DVD que j’aimais bien dans la section « Kult-ure » (notez le jeu de mots très inspiré), des poèmes plutôt tristes (et mauvais) et quelques réflexions « très » poussées comme celle-ci (les fautes, c’est cadeaux) :

exprimetoi

Il y avait bien sûr une section Philo-JCVD avec ses meilleures citations :

jcvd

Ainsi que toute une page avec des « créations »… Skins pour Winamp, fonds d’écrans, photos montages… Y’a des trucs dont je ne suis vraiment pas fier…

ryan

kinder

noel

Un livre d’or bien sûr, une page consacré à Franklin la Tortue dont je suis toujours fan même après tant d’années, des « Kados », c’est-à-dire des petits softs que je développais, des jeux et quelques mp3 introuvables ailleurs.

kado

Une FAQ avec 2500 questions sur ma petite personne auxquelles j’ai répondu (oui je suis un grand malade), une section sur Téléphone, une section sur mon chat (Neige), des liens et un screen de mon XP skinné kéké BeOS :

winXPcbo

Je suis aussi retombé sur un site humoristique que j’avais créé avec Xavier au sujet de Loft Story…

loft

…ainsi que sur ma soutenance de BTS, des photos de ma promo et de nos délires…etc., etc.

Je vous épargne la partie « carnet » qui était vraiment l’espace où je racontais ma vie presque tous les jours. J’avais déjà des coups de gueule à passer contre Orange d’ailleurs ce qui est plutôt rigolo.

orange

Fait intéressant, sur le blog, je mettais des petits bouts de flash qui streamait de la musique assez rapidement pour du 56Ko. Genre 700 Ko pour une chanson de 2/3 minutes.

Puis vers 2002, j’ai changé de skin (tout ça « fait main » bien évidemment) :

manuworld2

J’étais jeune, j’étais fou ! Puis après, c’est naturellement devenu ce que vous connaissez maintenant. Je suis moins jeune, mais toujours fou… Quoique plus poli et je ne fais plus de montages photos… bordel ! 😉

Voilà, j’espère que ce petit retour vers le passé vous aura fait marre. En tout cas, j’ai trouvé ça rigolo de replonger dans ces vieilles archives… Y’a encore des tonnes de trucs à explorer, mais faut que je retourne bosser.

Allez, bon aprèm à tous !


Salaire des développeurs : France vs Royaume-Uni : rester ou s’expatrier à l’heure du Brexit ?

Londres reste la première destination en Europe pour les développeurs du monde entier, qui sont désormais près de 360 000 à travailler dans la capitale britannique. Pour autant, les centres technologiques rivaux connaissent une expansion rapide. Maintenant que le Brexit a enfin été annoncé, la France parie qu’elle peut renverser la Grande-Bretagne de son statut de plus grande nation technologique d’Europe. 

Londres est dans une bataille avec d’autres villes européennes pour attirer ces travailleurs hautement qualifiés, et les données suggèrent également que les rivaux européens augmentent leurs effectifs technologiques à un rythme plus rapide, bien qu’à partir d’une base plus faible. Le nombre de développeurs à Paris a augmenté de près de 60% dans le même temps.

Depuis son élection, le Président Macron a séduit les entrepreneurs technologiques avec une série d’initiatives sous la forme d’allégements fiscaux, de subventions et de crédits pour la recherche. En mars 2018, il a promis d’investir 1,5 milliard d’euros dans la recherche en intelligence artificielle jusqu’en 2022. Cela a permis à la France d’ouvrir de nouveaux centres de recherches afin de rester compétitif sur différents sujets. Par exemple, le secteur du jeu vidéo a récemment explosé en France avec la création de nouvelles sociétés (Voodoo et leur 200M$ / 173M€ levés en 2018) et le développement de ses institutions (Ubisoft) qui permettent au pays d’avoir les meilleurs studios de création de jeu au monde. 

Toutefois, les rémunérations françaises proposées aux développeurs sont peu attractives. La société talent.io spécialisée dans le recrutement de profils tech a réalisé une étude en comparant les salaires des développeurs français, allemands et britanniques – selon leurs expériences et le type de poste. Selon les différentes données, la France arrive en bas de chaque classement en étant surpassée à chaque fois par sa rivale britannique. Cependant, talent.io rappelle que le coût de la vie n’est pas compris dans ses données et peut avoir un impact significatif sur le niveau de vie. 

Parier sur la vieille dame ou sur la startup nation? Désormais sortie du Brexit, le Royaume-Uni a quelques cartes à jouer pour rester dans la course de l’innovation et séduire les développeurs.

En recherche de poste ou curieux de découvrir de nouvelles opportunités ? Il est temps de juger par vous-même votre valeur sur le marché. Dans un secteur qui n’a jamais autant évalué, talent.io examine chaque opportunité pour ne vous proposer que le meilleur en France et à l’étranger.

CV, lettre de motivation, candidature ? Rien de tout cela n’est nécessaire, les entreprises postulent directement à vous et l’inscription ne prend que 2 minutes. 

En savoir + sur votre prochain Job