Pour je ne sais quelle raison, j'ai brické mon WRT54GL cette semaine, sur lequel j'avais mis une version OpenWRT du firmware. Ces petits routeurs sont increvables et avec des firmwares comme DD-WRT ou OpenWRT, on dispose de fonctionnalités dignes d'un routeur pro à plusieurs milliers d'euros. D'ailleurs, je vous recommande ce genre de bestiole qu'on peut retrouver à pas cher en occaz un peu partout (même brickée du coup...)

Sur le mien, plus de ping possible et le bouton reset derrière n'avait aucun effet, que ce soit en mode 30 secondes, ou en mode hard reset 30/30/30. Du coup, je me suis dit que c'était la bonne occase de mettre un peu les mains dedans en faisant un flash en tftp direct dessus.

Vous allez voir, ce n'est pas très compliqué.

Ingrédients :

  • Un routeur WRT54GL brické
  • Un mini tournevis (genre d'horloger)
  • Un ordi (ici Windows mais ça fonctionne avec toutes les machines Linux, OSX...etc)
  • Un client TFTP
  • Un firmware qui va bien. Moi j'ai mis un DD-WRT pour changer. Jamais testé DD-WRT, je tournais avec des OpenWRT depuis le début. De toute façon, ce n’est pas bien grave, ça se re-flashe en 2 secondes après.

Recette :

Le boitier s'ouvre très facilement. Débranchez tous les fils de votre routeur, mettez-le à l'envers et déclipsez la face avant bleue en poussant vers l'avant avec vos pouces (en pouçant donc ^^)  sur les pieds du routeur. Dès que c'est déclipsé, enlevez les antennes et déclipsez le reste du boitier. La carte mère de la machine reste fixée sur le fond en plastique de la coque et ce n'est pas un problème.

Tout en gardant le routeur éteint (alim débranchée), reliez-le avec un RJ45 sur n'importe quel port Ethernet à votre ordinateur. Configurez celui-ci avec l'ip 192.168.1.2 et le masque 255.255.255.0 et pas besoin de passerelle.

Ouvrez ensuite un terminal (cmd) et lancez un ping continu : ping -t 192.168.1.1. Vous devriez avoir un ping qui renvoie une erreur en continu. Normal, le routeur est éteint.

Localisez ensuite la puce sur laquelle il est écrit "Flash".

Cette puce dispose de pattes numérotées de 1 à 24 (que j'ai entouré en rouge) d'un côté et de 25 à 48 de l'autre côté. Il y a des petites graduations peintes sur la carte mère qui vont de 5 en 5. Localisez la patte 15 et 16, et avec le tournevis, faites un court-circuit entre ces 2 pattes.(flèches rouges)

Attention de ne pas ripper et de ne pas toucher les autres composants, car une châtaigne (ou une mort subite) avec un condo est vite arrivée. Et tout en maintenant le tournevis à cheval sur la patte 15 et 16, rebranchez l'alim. Là, vous devriez voir votre ping répondre sur 192.168.1.1.

Ouf ! Retirez le tournevis, le ping fonctionne toujours, c'est génial ! Lancez votre client TFTP, choisissez le firmware qui vous plait et envoyez la sauce vers le 192.168.1.1 et taaadaaa ! Un routeur brické débrické, et flashé tout neuf.

Rendez-vous ensuite sur l'interface web (http://192.168.1.1) et en route pour une config de ouf ! J'espère que ça vous aura servi.

Merci à Sebmaudit, SimKard, Yan, Matthieu et tous les autres pour leur aide.