Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

SeedFuck – Hadopi va couper la connexion internet de milliers d’innocents

Je vous en avais déjà parlé, The Pirate Bay envisageait il y a quelques temps de balancer sur les réseaux p2p et Bittorrent plus particulierement, des fausses adresses IP, générées aléatoirement. L’idée était simple : Plus il y a de fausses adresses IP qui circulent, plus des innocents vont se faire ramasser par Hadopi…

Ça peut paraitre méchant et injuste mais au final, ça fera peut être réfléchir les défenseurs de cette loi, que l’adresse IP n’est pas une preuve suffisante pour déterminer si quelqu’un a téléchargé illégalement ou pas une oeuvre.

Quoiqu’il en soit, le code source en C#, baptisé SeedFuck, qui permet de polluer les réseaux Bittorrent avec ces adresses IP générées (peut être la votre ?), vient d’être rendu public et pourra être adapté et intégré dans tous les clients torrents, ou sur des machines fonctionnant à part. Ainsi, avec une simple connexion haut débit, il est possible en 5 minutes de générer des milliers de fausses adresses IP qui créeront un genre de « faux » trafic sur le réseau et qui seront potentiellement détectable par l’Hadopi et compagnie. Le binaire pour Windows est déjà dispo d’ailleurs…

Voici un extrait des explications contenues dans le code source :

The announce works like this:

http://tracker.example.com/announce?info_hash=<hash>&peer_id=<id>&uploaded=0&downloaded=0&left=<left>
&event=<event>&port=<port>&numwant=<n>&ip=<address>

Where:
– <hash> is the infohash of the torrent, escaped.
– <id> is a random 20 character id generated by the client to identify itself.
– <left> is the number of bytes left to download. use 0 when seeding.
– <event> is the type of announce you are issuing. use « completed » if you’re seeding, or « started » if downloading.
– <port> is the local port on which your BitTorrent client is accepting connecitons.
– <n> is the number of peers you wish to fetch. keep this low for repeated multiple requests.
– <address> is the IP address that you wish to be bound to.

The address parameter is normally used when users are behind a firewall or NAT router, but for most trackers
it can be set to absolutely anything – including a DNS. An example of a request would be the following:

http://tracker.example.com/announce?info_hash=%e6%8e%c7%d9%64%7a%d3%22%23%8c%e9%81%cb%aa%5a%24%fe%a5%2d%81
&peer_id=01020304050607080901&uploaded=0&downloaded=0&left=0&event=completed
&port=1234&numwant=5&ip=123.45.67.89

Ça craint !! Mais ça va être le bordel, donc on va forcement bien rire… bah quoi ? 😀

Merci à Ilan pour l’info

[Source et Photo]


pCloud – Une solution de stockage en ligne complète

Intègre un outil qui permettra de chiffrer et protéger par un mot de passe vos fichiers les plus sensibles

pCloud propose à la fois de la synchro et du stockage, ce qui vous permet d’étendre le stockage de votre ordinateur jusqu’à 2 To sans avoir besoin de bouffer l’ensemble de votre disque dur. Et bien sûr vos fichiers restent accessibles de manière transparentes via l’explorateur de fichiers ou le Finder.

Vos données sont également versionnés pour éviter les écrasements malheureux et si vous supprimez un dossier ou un document, vous pourrez toujours le récupérer sans problème dans la corbeille pCloud.

Pour découvrir ce service c’est ici