Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Sondage – Je suis opposé à la suppression de l’anonymat sur Internet

La société Avanquest, vous connaissez ? C’est un genre de clone de Micro Applications qui vend en ligne pleins de petits softs pour faire sa baraque en 3D, gérer ses photos, imprimer des PDF…and co.

En novembre 2009, Bruno Vanryb, le PDG de Avanquest, publie sur son blog un billet dans lequel il se dit choqué par la violence et la vulgarité de certains internautes (anonymes) à l’encontre de Polanski, Fréderic Mitterrand, ou encore Jacques Seguela, dans certains commentaires sur des forums, blogs ou sites sociaux. Bref, pour résumer cela en une phrase : Bruno Vanryb découvre le troll !

Wooooh. Bien ouèj

En continuant la lecture, on apprend qu’il a lui aussi été « victime » de trolls vicelards qui se cachant derrière leur anonymat, se sont amusés à balancer des rumeurs sur lui, et à le critiquer.

Ne cherchant pas plus loin les raisons de son mal être, il révèle la clé du mystère avant tout suspense : C’est la faute de ce foutu anonymat sur Internet !

Bref, quelle différence entre ces expressions incontrôlées de rancoeur et de frustration avec la pratique détestable de la lettre anonyme et les dénonciations des voisins pendant l’occupation ?

On critique beaucoup les sites comme Facebook, mais il faut reconnaître que les membres des réseaux sociaux sont la plupart du temps identifiés par leur nom. Comme par hasard, les échanges y dérapent rarement et l’insulte reste exceptionnelle…

Au final, qu’est-ce qui autorise de tels comportements qui s’apparentent au lynchage ? L’anonymat… Comment de fausses rumeurs propagées par des extrémistes ou des sectes peuvent-elles être relayées par des millions d’Internautes et finir par devenir crédibles ? Encore l’anonymat !

Aaaah l’anonymat 🙂

Un concept formidable qui a aussi ses défauts… Mais de la à lui attribuer tout le mal et tous les problèmes du net, faut pas déconner. C’est vrai que tout le monde y va de son petit pseudo mais ce n’est pas pour autant qu’ils sont réellement anonymes. Leur adresse IP est bien stockées sur un serveur lorsqu’ils laissent un commentaire sur un blog et à moins de passer par un proxy ou un VPN, il est parfaitement possible que la police retrouve ces personnes en cas de plaintes pour un truc grave.

Donner du crédit aux trolls, c’est nourrir ce troll. On apprend ça au fil de l’eau lorsqu’on commence à avoir un peu de bouteille. Certains sont jaloux et critiquent souvent de manière violente celui ou celle qu’ils envient ou qu’ils veulent provoquer. Certains le font de manière anonyme, d’autres non…

Quoiqu’il en soit, l’anonymat, dans le cas de l’expérience personnelle de Bruno Vanryb  a été utilisé comme une « arme » contre lui. Arme qu’un peu de jugeote et de communication peut désarmer à tout moment. Si on est transparent, cette arme n’a pas d’effet.

Mais l’anonymat a aussi de bons côtés. Il permet de se défendre. Il fait office de bouclier. Si on réfléchit 2 secondes, nous savons tous qu’en sortant dans la rue, en allant au supermarché ou en partant en vacances à l’autre bout du monde (pour les plus riches d’entre nous), nous sommes pour la majorité des gens que nous croisons, complètement anonyme…

Je ne sais pas comment s’appelle cet homme ou cette femme que je viens de croiser et à moins que je sois un policier qui puisse lui demander ses papiers, je ne peux pas exiger d’elle ou lui d’avoir son nom collé sur la poitrine.

Et bien sur internet c’est pareil. Tout le monde est anonyme (de nom, pas d’IP – j’exclus volontairement la notion de proxy ou de vpn de mon raisonnement) et seule la police est apte à nous faire un « contrôle d’identité » virtuelle. Bref, sur Internet c’est comme dans la vraie vie.

Bon, et pourquoi est ce que je vous parle de ça ? Et bien c’est parce que j’ai appris aujourd’hui que ce PDG d’Avanquest avait demandé un sondage à l’institut BVA portant sur 1003 personnes, qui posait la question en ces termes :

Le sénateur Jean-Louis Masson a déposé une proposition de loi visant à obliger les blogueurs à divulguer leur identité afin, dit-il, de pouvoir poursuivre ceux qui seraient « malfaisants ». Vous personnellement, êtes vous favorable ou opposé à cette proposition de loi du sénateur Masson ?

Aaaah on y retrouve notre ami Jean-Louis Masson,  spécialiste de la technologie internet de pointe, et de la transmission de bonnes ondes par réseau wifi. Et vous remarquerez que d’un coup, on ne parle plus de l’anonymat de l’internaute lambda (ceux qui ont taquiné Bruno Vanryb) mais carrément de l’anonymat des blogueurs.

Mais pourquoi eux ma bonne dame ? J’ai creusé un peu pour comprendre pourquoi le PDG d’Avanquest avait des raisons de s’intéresser à l’anonymat des bloggeurs et mis à part un coup de gueule de Michelle Blanc (qui n’est pas anonyme), rien d’extraordinaire mis à part beaucoup de critiques contre les logiciels d’Avanquest, de la part d’internautes pas satisfaits. On retrouve principalement ces commentaires sur les forums (je vous laisse chercher).

Bon, et du coup, qu’ont-elles répondu, ces 1003 personnes qui ont plus de 15 mais dont on ne sait rien, même pas si elles ont internet ou si elles savent ce qu’est un blog ? Et bien elles ont répondu qu’elles étaient à 59% favorable à la proposition de loi de l’ami Masson.

On remarquera dans ce pdf que plus on est vieux, ou plus on est de droite,  et plus on est contre l’anonymat sur internet… hmmm…

Bon, et mis à part ce sondage pathétique, qui m’attriste, c’est surtout l’édito de Bruno Vanryb qui fait un mashup de son article dont je vous ai juste parlé avant et qui remet sur le devant du tapis son abhorration du concept d’anonymat.

Il me fait surtout éclater de rire lorsqu’il écrit :

Alors que le sénateur Masson est largement traité de ringard technophobe par la blogosphère, il est passionnant de constater que les français sont massivement en soutien de sa proposition consistant à lever l’anonymat sur Internet.

Une majorité de français ? WTF? Moi je n’appelle pas 1003 incultes de cette question, une majorité de français.

Il conclu par :

Bref, la levée de l’anonymat n’est pas une position technophobe et rétrograde, mais simplement un constat de l’état des lieux sur la toile qui gagnerait à ce que les internautes se présentent à découvert. En revanche, la notion de sanction me semble décalée, car en dehors d’être inutile, elle vient introduire un clivage gauche/droite empêchant le consensus sur le sujet principal.

Bon, je ne vais pas vous la refaire encore et encore. L’anonymat quand il est utilisé pour nuire peut être contourné grâce à une action de la part de la justice (comme dans la vraie vie) avec c’est vrai, la possibilité technique pour un internaute de ne pas être « retrouvable ». Mais qu’il y ai une loi ou pas là dessus, je ne pense pas que ça empêchera ces internautes de passer par des VPN ou des proxy pour aller cracher sur Avanquest ou Polanski ou je ne sais qui.

Puis après il y a tous ceux qui utilisent l’anonymat offert par internet comme un refuge, une façon de se protéger des « autres gens de l’internet ». J’ai déjà listé une partie de ces raisons dans un de mes précédents articles et je vous invite à les relire. L’anonymat est nécessaire à la préservation de la liberté d’expression, peut permettre d’élever nos voix contre certains puissants qui nous écraseraient s’ils connaissaient notre identité (ex de wikileaks nourri par des anonymes), ou encore protéger sa vie (au vrai sens du terme) lorsqu’on souhaite s’exprimer sur des sujets sensibles qui peuvent rendre fou de rage certains barjots.

Laisser son nom, son numéro de téléphone et son adresse sur son blog pourrait relever du suicide social pour certain (voir du suicide tout court). Pas de bol, c’est ce que veut Jean Louis Masson…

Bref, autant ce manque de discernement dans le concept d’anonymat, lorsqu’elle vient d’un mec comme Masson me fait plus ou moins marrer (le mec est drôle, il faut le dire), autant lorsqu’elle est relayée par des gens qui utilisent internet au quotidien et qui apparemment, mis à part l’aspect lucratif, n’ont pas saisi l’enjeu et les possibilités humaines que cet outil représentait… et bien ça me fait vraiment flipper.

Bon, moi je n’ai pas les moyens de commander un vrai sondage à BVA (LOL) donc on va se le faire entre nous… nous les vrais gens qui sommes concernés par internet et qui l’utilisons pour nos loisirs ou notre business. Ce sondage aura de toute façon autant de valeur, si ce n’est plus que celui de BVA. Au moins, je serai sûr que vous savez ce que c’est qu’un blog (et que vous avez internet… lol)

Je vous pose donc la question (LISEZ BIEN, elle porte à confusion) :

Le sénateur Jean-Louis Masson a déposé une proposition de loi visant à obliger les blogueurs à divulguer leur identité afin, dit-il, de pouvoir poursuivre ceux qui seraient « malfaisants ». Vous personnellement, êtes vous favorable ou opposé à cette proposition de loi du sénateur Masson ?

[poll id= »11″]

Et faites moi plaisir, soyez + de 1003 à participer hein…

[SourcePhoto]


Imprimante 3D XYZ de noyau industriel de X5SA d’utilisation de maison de prix de bureau de prix usine de Tronxy | Gearbest France

32 % de réduction Imprimante 3D XYZ de noyau industriel de X5SA d’utilisation de maison de prix de bureau de prix usine de Tronxy, la vente se termine bientôt. Découvrez des boutiques de qualité à prix abordable chez Gearbest!