Avec Siri, les machines qui causent reviennent à la mode. Du coup, si vous voulez insuffler un peu de vie à vos scripts ou programmes, que vous soyez sous Linux, Mac ou Windows, il existe un petit soft qui s'appelle eSpeak, capable de lire tout, et n'importe quoi en ligne de commande.

eSpeak est capable de lire en plusieurs langues et même si la voix est très très moche, c'est la solution idéale si vous voulez intégrer une dimension vocale à l'un de vos scripts de traitement ou si vous êtes non/mal voyant et que vous voulez vous créer des petits raccourcis capables de vous rendre la vie plus douce.

Vous pouvez télécharger eSpeak ici ou l'installer directement sous Ubuntu avec :

sudo apt-get install espeak espeak-gui

Après, pour tester les voix, vous pouvez lancer espeak-gui ou en ligne de commande, l'utiliser comme ceci (avec le param v pour préciser la langue) :

  • Lire une phrase : espeak -vfr "Bonjour le monde"
  • Lire un fichier : espeak -vfr -f hello.txt
  • Lire une fortune (Le param -ven permet d'avoir une voix en anglais et le +12 d'avoir une voix de femme) : fortune >(espeak -ven+12)
  • Envoyer le résultat d'une commande : ls | espeak
  • Lire une page html (c'est pas parfait mais l'option -m permet d'éviter la lecture des tags HTML) : wget -q0 -http://www.confessions-voleur.net/confessions/node1.html | espeak -m -vfr+11

eSpeak permet de régler le pitch et la vitesse ainsi que tout un tas d'autres paramètres qui rendront la voix par défaut plus agréable.

Dans le même style, sous Mac, vous avez la commande "say" (voix de femme chez moi) qui s'utilise plus ou moins de la même façon que espeak ou sous Linux toujours, le soft festival (dispo dans les dépôts) qui s'utilise comme ceci :

  • echo "Hello" | festival --tts

Bref, vous avez de quoi vous amuser maintenant...

[Source et photo]