J'ai pris un petit VPS chez OVH pour tech.korben.info et l'espace disque sur celui-ci était de 10 GB. Je dis "était", car j'ai upgradé mon VPS pour disposer de 20 GB car j'avais besoin d'un peu plus de place. Je pensais que le process d'upgrade des partitions serait automatique et que je verrais bien mes 20 GB en faisant un petit

df -h

Mais que nenni... Oui, je sais, je suis un peu naïf des fois ;-)

J'avais bien les 20 GB au niveau du disque (/dev/vda), visible avec la commande

fdisk -l

mais ma partition /dev/vda1 était toujours d'une taille de 10 GB... Ouin...

J'ai donc décidé, après avoir fait toutes les sauvegardes nécessaires, de tenter le tout pour le tout et de faire une augmentation de la taille de la partition en ligne de commande (hé oui, pas de Gparted ici). Pour cela, il vous suffit d'avoir des backups à restaurer en cas de problème, l'utilitaire fdisk et la foi en vous-même et vos doigts boudinés !

Lancez d'abord fdisk :

sudo fdisk /dev/vda

puis utilisez la commande "p" pour lister les partoches. Notez dans un coin de votre tête ou sur un bout de papier, le n° de cylindre du début de la partition (Start)... chez moi c'est 2048. C'est très important, car c'est ce qui va permettre de correctement remapper le disque avec la nouvelle partition sans aucune perte de données. Si vous ne respectez pas ça, c'est foutu.

Device          Boot      Start
/dev/vda1       *         2048

Ensuite, on va supprimer la partition avec la commande "d". Oui ça fait peur mais n'oubliez pas que vous avez des backups au cas où...

Puis on va recréer la partition avec la commande "n". Fdisk vous demandera le n° de partition. Si vous aviez un /dev/sda1, remettez le chiffre 1. Puis il vous demandera le numéro de début de cylindre (donc 2048) et le numéro de cylindre final de la partition que vous laisserez par défaut (Faites entrée), afin d'occuper l'intégralité de l'espace disque.

Si vous vous trompez, rien n'est encore fichu, vous pouvez parfaitement quitter fdisk avec la commande "q" sans enregistrer la nouvelle table des partitions. Mais dès que vous êtes bon, utilisez la commande "w" (write) pour écrire pour de vrai vos modifications dans la table de partitions.

Comme on est sur un système qui tourne, l'OS vous demandera de rebooter le serveur pour que la table soit correctement appliquée.

On redémarre donc le VPS, puis on se reconnecte dessus en SSH.

Si vous refaites un "df -h", vous verrez que votre /dev/vda1 fait toujours 10 GB. C'est normal, il faut redimensionner le système de fichier à l'intérieur de votre partition de 20 GB. Et pour cela, il suffit d'utiliser la commande suivante :

sudo resize2fs /dev/vda1

Et voilà ! Une belle partition augmentée sans perte de données ;-)