Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

VirtualBox 1.5 et la virtualisation seamless

capture-4.png

La nouvelle version de VirtualBox vient de sortir ! La nouveauté de cette version 1.5 s’appelle la virtualisation seamless. Je ne sais pas comment traduire ce terme mais pour résumer, cela permet de lancer des applications Windows au coeur de votre Linux (ou autre système hôte) sans être obligé de supporter cet affreux bureau Windows.

Comment faire pour utiliser cette fonctionnalité ?

  • Tout d’abord, vous devez avoir installer VirtualBox (dispo dans les dépôts Ubuntu mais aussi directement sur leur site pour Windows, MacOSX et Linux)
  • Ensuite, vous devez installer un Windows dans cette machine virtuelle.
  • Enfin, il faut encore installer les composants additionnels en cliquant sur « Périphérique » -> « Installer les additions client » (ou alors en montant l’ISO d’Innotek)
  • Ensuite, il vous suffit simplement d’appuyer sur CTRL et L (CTRL correspond à votre touche de controle pour basculer de virtualbox à Linux… c’est par défaut le CTRL de droite…)

Et voilà ! La barre des tâches de Windows va venir se loger au dessus de celle de Gnome et vous pourrez lancer des applications Windows de manière transparente avec Linux (je parle de Linux car c’est le système que j’utilise. Je n’ai pas testé avec un autre hote MacOSX ou Windows)

Et parce qu’un screencast vaut mieux qu’un long discours, je vous ai encore fait une petite vidéo sur laquelle je m’amuse d’abord à vous montrer VirtualBox avec Windows XP et le bureau visible… Ensuite, je passe en mode seamless et je lance 2 terminaux de commande ainsi qu’un explorateur Windows. Le premier c’est l’invite de commande MS DOS et le second c’est le shell d’Ubuntu.


Développez votre compte Instagram avec Combin

Maîtrisez votre compte et présence sur Instagram

Si Instagram est votre outil de prédilection voici une petite Combin(e) (OK elle était facile) qui pourrait vous plaire et vous aider à développer votre communauté. Et je parle bien ici d’une « vraie » communauté engagée, pas d’une armée de bots qui va ajouter des likes ou des followers à la pelle juste pour gonfler les chiffres.

Déjà au niveau des publications simples : vous pouvez chercher ou combiner plusieurs filtres différents comme les hashtags, la localisation, la langue utilisée, le sexe, les comptes ayant laissé des commentaires sur l’Insta de vos concurrents, la date du commentaire … en fait ça va vous aider à avoir une vue d’ensemble rapide des utilisateurs qui interagissent déjà avec du contenu approchant.

En Savoir +