On le sait tous, en cas de problème informatique, l'origine de celui-ci se trouve souvent entre la chaise et le clavier... Microsoft vient d'ailleurs de le prouver avec une étude portant sur plus de 600 millions de Windows, dans plus de 100 pays (Données fournies par leur outil Malware Removal Tool.

Un peu moins de la moitié des infections par un malware (44,8%) sont provoquées par les utilisateurs ! C'est mal ! À titre de comparaison, un autorun sur une clé USB qui lance un virus, c'est seulement 26%... Et une faille de sécurité dans un logiciel, exploitée par un malware, ça ne représente que 5,6%.

Autant dire que si vous achetez un antivirus, c'est surtout pour vous protéger de vous même ;-)

[Source et photo]