Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

WOT – L’extension à désinstaller d’urgence

Connaissez vous WOT ? Mais si, Web Of Trust, un site couplé d’une extension navigateur et d’une application mobile qui permet de savoir si tel ou tel site est de confiance. J’aimais bien le principe de ce soft, mais j’emploie le passé, car NDR, une chaine de TV allemande a découvert plusieurs failles relatives à la vie privée dedans.

Il semblerait que WOT collecte beaucoup d’infos sur les habitudes de surf de ses 140 millions d’utilisateurs à travers le monde, et revende le tout à des sociétés tierces. Bah oui, blablabla c’est gratuit blablabla c’est vous le produit blablabla et toutes ces conneries.

Bon, rassurez-vous, d’après WOT, les données (l’adresse IP, la géolocalisation, le modèle de l’appareil utilisé, l’OS, le navigateur, la date, l’heure, l’adresse du site web…etc.) ont été anonymisées avant d’être vendues.

Ouais sauf que pas suffisamment, car à partir d’un échantillon de 50 utilisateurs WOT, la chaine de TV NDR a pu relier à certains d’entre eux, des infos sensibles comme des logins, des adresses email, des habitudes de shopping, des préférences sexuelles, des maladies possibles, des planifications de voyages, des informations confidentielles sur des sociétés, des habitudes de consommation de drogue, des enquêtes de police en cours…etc.

Voici le reportage en langue allemande :

EASY !

La communauté barbue très friande de WOT a vivement réagi à cette annonce de trahison et Mozilla et Google ont même retiré l’extension de leurs stores, pour couper court à toute dérive.

Bref, encore une merde à désinstaller de votre côté.

Source


Réponses notables

  1. W0lf says:

    Ton esprit critique ?
    Pourquoi vouloir à tout prix quelqu’un ou quelque chose qui te dise si là où tu est c’est fiable, sans danger?

  2. 3Box says:

    Un add-on que j’ai personnellement viré depuis pas mal de temps, car de moins en moins utile… Je me doutais qu’un truc du genre aller arrivé, c’est le problème de faire confiance aveuglément à ce type d’utilitaire.
    J’ai bien fait de l’enlever.

  3. Gog0 says:

    Hmm il y en a vraiment qui ont cru que c’était clean ce truc? Ça cherche à s’installer en mode feinte avec certains programmes comme un vulgaire parasite. Comme tous les “utilitaires” de ce genre, ça te vend du rêve de sécurité sans lâcher un rond, faut pas s’étonner qu’il y ait anguille sous roche. Tu découvres internet Korben? oO

  4. jo1244 says:

    Merci de l’info. J’avais déjà constaté que certains sites, pourtant tout ce qu’il y a de plus honnêtes, étaient blacklistés par la “communauté” dont tu parles. J’avais seulement désactivée l’extension. Mais là le risque est pire et je vais la désinstaller.

  5. Maeelk says:

    Pour ce qui est des addons de vérifications, il y a Rbutr, LazyScholar et PubPeer qui donnent de bons résultats pour tout ce qui est pseudo-sciences ou études bidons.

    Toujours utile à ajouter à son navigateur si on s’intéresse à ces sujets. :slight_smile:

  6. Sinon uBlock Origin avec les listes de sites malveillants (c’est activé par défaut).

    Quand à WOT, autant je comprends que Mozilla retire l’extension, mais je trouve hypocrite la réaction de Google : espionner et revendre les données de navigation, à tout hasard ce n’est pas ce que fait Chrome ? Et Google ayant récemment modifié ses conditions d’utilisation pour lever l’anonymat des données, ce n’est pas plus légitime que WOT.
    Bref, si vous êtes offusqué par la news, pensez aussi à lâcher Chrome :wink:

  7. Non, ils les gardent pour eux. Il n’y a aucune raison pour laquelle ils ferraient différemment cela profite à eux en premier et non au concurrent.

    De plus, à la base Chrome a été créé dans le but de faire un navigateur performant et sécurisé, dans le but de l’utiliser eux également, comme google maps.

  8. skepty says:

    Vous me semblez bien naïf. Croyez-vous réellement que Google ne revend pas les données collectées sur leurs utilisateurs? Comment Google gagne-t-il de l’argent? Quel est leur modèle économique à votre avis? Lorsque Google vends de la publicité ciblée sur la page de recherche, sur les site web, dans Gmail (en fouillant dans vos e-mails), etc. est-ce que ce n’est pas revendre les données personnelles ça?

  9. C’est Google qui se charge d’afficher les publicités, donc ces eux qui définissent les profils des clients, donc non ils ne revendent pas de données pour ça.
    Mais ça reste possible qu’ils en revendent une partie.

  10. skepty says:

    Bien sûr que oui, que Google revende les données directement ou indirectement, il revend quand même les données. C’est même pire, on peut penser qu’une grande partie des entreprises ne serait que faire de telles données, mais Google propose sont expertise et leur offre les moyens d’exploiter qu maximum ces informations. Donc oui si “c’est Google qui se charge d’afficher les publicités, donc ces eux qui définissent les profils des clients” comme vous dîtes, et bien cela veut dire que Google revend les données.

    Si je connais toutes les personnes dans ma rue qui aiment “produit X” et que j’aille voir un vendeur de “produit X” en lui demandant de me payer pour aller déposer des pubs dans leur boîte à lettres, et bien je vends les données sous forme de service au vendeur. Si vous n’aimez pas la pub dans votre boîte à lettre, qui tiendriez-vous pour responsable d’avoir utilisées vos données?

  11. Pratiquement tous les logiciels d’email le font, même Thunderbird si tu lui demandes, un bête bout de code en javascript qui va contrôler 2 mots et tout de suite il faut crier au complot ?

  12. Le bookmarklet (manuel donc) officiel suivant par exemple :

    javascript:(function%28%29%7Bvar%20f%3Ddocument.getElementById%28%27wot-bookmarklet%27%29%3Bif%28f%29%7Bf.parentNode.removeChild%28f%29%3Breturn%3B%7Dvar%20l%3Dlocation.hostname%3Bif%28l%26%26l.length%29%7Bf%3Ddocument.createElement%28%27iframe%27%29%3Bif%28f%29%7Bf.setAttribute%28%27id%27%2C%27wot-bookmarklet%27%29%3Bf.setAttribute%28%27src%27%2C%27http%3A//www.mywot.com/bookmarklet/%27+encodeURIComponent%28location.hostname%29%29%3Bf.setAttribute%28%27frameborder%27%2C0%29%3Bf.setAttribute%28%27scrolling%27%2C%27no%27%29%3Bf.setAttribute%28%27style%27%2C%27position%3Afixed%3Btop%3A10px%3Bleft%3A10px%3B%27+%27width%3A135px%3Bheight%3A235px%3Bborder%3A0%3Bmargin%3A0%3Bpadding%3A0%3Bz-index%3A10487575%3B%27%29%3Bif%28document.body%29%7Bdocument.body.appendChild%28f%29%3B%7D%7D%7D%7D)()
    

    @seb rassure toi Google lit quand même tes mails.

Continuer la discussion sur Korben Communauté

7 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants

Salaire des développeurs : France vs Royaume-Uni : rester ou s’expatrier à l’heure du Brexit ?

Londres reste la première destination en Europe pour les développeurs du monde entier, qui sont désormais près de 360 000 à travailler dans la capitale britannique. Pour autant, les centres technologiques rivaux connaissent une expansion rapide. Maintenant que le Brexit a enfin été annoncé, la France parie qu’elle peut renverser la Grande-Bretagne de son statut de plus grande nation technologique d’Europe. 

Londres est dans une bataille avec d’autres villes européennes pour attirer ces travailleurs hautement qualifiés, et les données suggèrent également que les rivaux européens augmentent leurs effectifs technologiques à un rythme plus rapide, bien qu’à partir d’une base plus faible. Le nombre de développeurs à Paris a augmenté de près de 60% dans le même temps.

Depuis son élection, le Président Macron a séduit les entrepreneurs technologiques avec une série d’initiatives sous la forme d’allégements fiscaux, de subventions et de crédits pour la recherche. En mars 2018, il a promis d’investir 1,5 milliard d’euros dans la recherche en intelligence artificielle jusqu’en 2022. Cela a permis à la France d’ouvrir de nouveaux centres de recherches afin de rester compétitif sur différents sujets. Par exemple, le secteur du jeu vidéo a récemment explosé en France avec la création de nouvelles sociétés (Voodoo et leur 200M$ / 173M€ levés en 2018) et le développement de ses institutions (Ubisoft) qui permettent au pays d’avoir les meilleurs studios de création de jeu au monde. 

Toutefois, les rémunérations françaises proposées aux développeurs sont peu attractives. La société talent.io spécialisée dans le recrutement de profils tech a réalisé une étude en comparant les salaires des développeurs français, allemands et britanniques – selon leurs expériences et le type de poste. Selon les différentes données, la France arrive en bas de chaque classement en étant surpassée à chaque fois par sa rivale britannique. Cependant, talent.io rappelle que le coût de la vie n’est pas compris dans ses données et peut avoir un impact significatif sur le niveau de vie. 

Parier sur la vieille dame ou sur la startup nation? Désormais sortie du Brexit, le Royaume-Uni a quelques cartes à jouer pour rester dans la course de l’innovation et séduire les développeurs.

En recherche de poste ou curieux de découvrir de nouvelles opportunités ? Il est temps de juger par vous-même votre valeur sur le marché. Dans un secteur qui n’a jamais autant évalué, talent.io examine chaque opportunité pour ne vous proposer que le meilleur en France et à l’étranger.

CV, lettre de motivation, candidature ? Rien de tout cela n’est nécessaire, les entreprises postulent directement à vous et l’inscription ne prend que 2 minutes. 

En savoir + sur votre prochain Job