Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Yama ! Y’a t-il un nobbit pour sauver l’anneau ?

Le Seigneur des Anneaux, ça vous dit quelque chose ? Alors ceci devrait vous plaire :

En 2004, une bande d’amis passionnés de fantasy et de cinéma, issue du forum de discussion « IsengarD » entreprend de réaliser une parodie du Seigneur des Anneaux, au fin fond des gorges de la Sioule (Auvergne) avec les moyens du bord (budget total : 5 000 euros).

Après plusieurs mois d’écriture, de prospection, de bricolage et de préparation, appuyée par la commission du Film d’Auvergne, l’équipe part finalement tourner à l’été 2004 à Chouvigny, pendant une dizaine de jours, à un rythme totalement effréné. Certains d’entre nous se destinent alors à travailler dans le cinéma ou à jouer la comédie, et pour d’autres c’est la toute première expérience audiovisuelle : chacun endosse alors plusieurs casquettes à la fois, de technicien ou personnage selon les besoins et la fatigue, et doit faire preuve d’une inventivité constante pour compenser le manque de moyens et de temps!

Parfois, les repérages ont lieu au petit matin pour un tournage l’après-midi. Jusqu’au bout, l’issue est incertaine et les nuits TRÈS courtes. A l’issue du tournage, le collectif se retrouve avec une grosse quantité de rushes et une somme considérable de travail de post-production. Les années passent, chacun reprend le chemin de ses études, de son travail, de sa vie, et le projet se retrouve progressivement oublié, inachevé, relégué dans des disques durs poussiéreux…

Ce n’est qu’en 2012 que Simon Ravet, monteur et co-réalisateur du film (avec Aurélia Hollart et Emmanuel Lévy), décide de reprendre le projet pour le finaliser au mieux, malgré les erreurs de tournage, et les années. Nous vous présentons aujourd’hui le résultat définitif, sans aucune autre prétention que de vous divertir. C’est un film AMATEUR, tourné dans des conditions parfaitement délirantes par rapport aux standards, mais avec beaucoup d’enthousiasme, de passion et de joie. Certain(e)s d’entre nous travaillent aujourd’hui dans le secteur audiovisuel : ces moments de cinéma amateur ont été immensément formateurs.

Par delà, ce petit film témoigne de l’amitié qui a soudé notre groupe pendant tant d’années.

Mieux vaut tard que jamais !

Voici donc « Yama ! Y’a t-il un nobbit pour sauver l’anneau ?« , une parodie décalée dans laquelle joue même l’amie Gallïane !

Bref, à ne pas manquer si vous aimez les trucs débiles 😀

Source


NordVPN à moins de 3€/mois

-68% 3,3€/mois durant 2 ans

Protection en un clic, fonctionnalité Kill Switch, masquage de votre adresse IP, prise en charge des partages de fichiers en p2p, protection contre les malwares et les pubs, streaming sans interruption, test de fuite DNS et même possibilité de coupler l’outil avec l’anonymat de The Onion Router … sont quelques-unes des autres options disponibles.

NordVPN a tissé une toile de serveurs dans le monde entier (plus de 5 500 dans 60 pays) permettant ainsi de se localiser dans la zone géographique de son choix. Vous avez envie d’un Anime japonais ou bien d’une exclusivité US ? Aucun problème. À vrai dire, vous pouvez même vous localiser en France en cas de déplacement à l’étranger.

En complément de cet impressionnant réseau, NordVPN a aussi développé la fonctionnalité SmartPlay qui permet d’accéder en toute sécurité aux contenus qui sont normalement inaccessibles. C’est un système de SmartDNS performant qui ne nécessite pas d’intervention complexe, vous profitez d’une connexion sécurisée et vous visionnez le contenu de votre choix en streaming sans vous prendre la tête.

Profiter de la promo



Les articles du moment