Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

BlogMusik se pacse avec la SACEM et devient Deezer.com

Je n’avais pas prévu de vous en parler car l’info n’est pas passionnante. Mais bon, je me dis quand même que pour ceux qui aiment être dans la légalité, cette info est de taille !

Vous vous souvenez de Blogmusik.net qui permettait d’écouter n’importe quel morceau de musique en ligne et accessoirement d’uploader vos MP3 ?

Et bien on prend le même site, on le change de nom et on se retrouve avec Deezer.com qui vient de passer un accord avec la SACEM pour pouvoir continuer à exister.

Et comme un communiqué de presse vaut mieux qu’un long discours, voici celui de Deezer :

DEEZER .COM LIBERE ENFIN TOUTES LES MUSIQUES
DEEZER.COM LANCE LE PREMIER SITE GRATUIT ET LEGAL D’ECOUTE DE MUSIQUES

Après la fermeture par la SACEM1 de Blogmusik.net en février 2007, le site renommé Deezer.com,
annonce avoir négocié un accord avec les sociétés de droits d’auteurs.
Ainsi, Deezer.com devient le premier site mondial de musique à la demande accessible sans aucune
restriction : l’écoute de tous styles de musique sera désormais gratuite, illimitée, légale et accessible à
tous les internautes via un navigateur Internet.
Dans un contexte où la plupart des internautes consomment de la musique de manière gratuite mais
illégale et contre laquelle les professionnels et artistes mènent légitimement un combat sans fin,
Deezer.com annonce la révolution tant attendue.
Le site, créé en France et disponible en 16 langues, connaît déjà un succès international avec des
centaines de milliers de membres et une présence dans de nombreux pays.
Grâce aux accords négociés avec la SACEM, Deezer.com devient aujourd’hui l’unique acteur à
proposer une solution gratuite pour les internautes tout en rémunérant les acteurs de la création
musicale (artistes, auteurs, compositeurs, maisons de disques, ?) via les revenus publicitaires
générés.
La SACEM et SESAM2 ont su s’adapter à un monde en pleine mutation en permettant à Deezer.com
de proposer ce type de diffusion.
Deezer.com propose des centaines de milliers de titres, de tous styles, accessibles à partir d’une
interface simple et conviviale. Les utilisateurs ont également la possibilité de gérer leur propre univers
musical via leurs playlists et ainsi partager en toute liberté leurs titres.
Deezer.com est déjà en discussion avancée avec les majors et la SPPF3 et annoncera prochainement
de nouveaux accords.
A PROPOS DE DEEZER.COM :
Deezer.com (anciennement Blogmusik.net) est le premier site de musique à la demande gratuit,
illimité et légal.
Les internautes peuvent, grâce à un catalogue de plusieurs centaines de milliers de titres enrichi
quotidiennement, écouter en toute liberté tous les styles musicaux.
Le site créé en France en juin 2006 par Daniel Marhely et Jonathan Benassaya est traduit en 16
langues.

Je ne connais pas les détails de cet accord, mais apparement, cela signifie que vous n’aurez aucun ennui si vous écoutez de la musique en ligne sur le site. La Sacem va se financer en récupérant un pourcentage des revenus publicitaires. (pour en redistribuer la majorité à Johnny Halliday et Michel Sardou)

Moi en tout cas, je ne m’amuserais pas a uploader mes MP3 sur un site SACEMISé…brrrr…

Evidement, la SACEM a flairé la bonne affaire en pensant que cette musique n’est pas téléchargeable mais il ne faut pas leur dire que c’est pas vrai (et sans DRM en plus… mais chuuuut).

Alalalala…

En tout cas, si on tiens compte de la nouvelle offre de 9 telecom qui propose aussi de télécharger de la musique de façon illimité, ça bouge pas mal en ce moment du côté des offres de musique en ligne.

Merci à Sébastien pour la piqure de rappel.
Source


Développez votre compte Instagram avec Combin

Maîtrisez votre compte et présence sur Instagram

Si Instagram est votre outil de prédilection voici une petite Combin(e) (OK elle était facile) qui pourrait vous plaire et vous aider à développer votre communauté. Et je parle bien ici d’une « vraie » communauté engagée, pas d’une armée de bots qui va ajouter des likes ou des followers à la pelle juste pour gonfler les chiffres.

Déjà au niveau des publications simples : vous pouvez chercher ou combiner plusieurs filtres différents comme les hashtags, la localisation, la langue utilisée, le sexe, les comptes ayant laissé des commentaires sur l’Insta de vos concurrents, la date du commentaire … en fait ça va vous aider à avoir une vue d’ensemble rapide des utilisateurs qui interagissent déjà avec du contenu approchant.

En Savoir +