Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Êtes vous espionné sur Facebook ou Gmail ?

Je viens lire sur 2 blogs (ici et ) que plusieurs utilisateurs de Facebook se seraient fait « espionné » leur compte par la police (DCRI, CRS). Je n’ai aucun moyen de savoir si c’est vrai et que les flics ont des gros doigts ou si c’est de la pure propagande/paranos de militants nationalistes ou anti-mariage-gay mais c’est toujours intéressant de savoir que dans Facebook, comme dans Gmail, il y a une option qui permet de voir vos lieux de connexion.

Donc de savoir si quelqu’un se log sur votre compte Facebook…

Pour cela, il suffit d’être loggé sur votre compte Facebook et d’aller sur cette URL : https://www.facebook.com/settings?tab=security&section=sessions&view

faceboobs

Il faut savoir qu’avec une petite attaque man in the middle, il est hyper simple d’intercepter une session Facebook. Vous pouvez même le faire de chez vous avec un petit Droidsheep… Maintenant la police a d’autres outils qui permettent aussi de monter de faux hotspot 3G et d’intercepter toutes les datas qui y passent… Et donc ensuite de récupérer vos sessions et de se logger sur votre compte Facebook.

Et dans Gmail, c’est tout en bas de votre liste de mails… Il faut cliquer sur « Détails ».

gmal

Bref, un petit rappel qui ne fait pas de mal. Ça vaut toujours le coup d’aller y jeter un oeil !

Maintenant, si vous voyez des trucs louches, pas de panique… Peut être que votre téléphone s’est connecté tout seul, via la 3G pendant l’un de vos déplacement. Peut être que vous avez utilisé un VPN ou un proxy ? Peut être, vous êtes vous connecté à partir d’un autre ordinateur (au boulot ?) ? Peut être que vous avez connecté votre compte à une application tierce qui se trouve à l’étranger ?

Dans tous les cas, pensez à déconnecter la session et si vous avez vraiment un gros doute, changez de mot de passe, ça ne peut pas faire de mal.

Avec Fiverr, trouvez le freelance qui vous convient

Comme beaucoup je pense qu’au départ Fiverr a eu un peu l’image de la ferme à graphisme low cost, tous les services étant proposés à bas prix. Mais le marketplace a su se réinventer et propose désormais à des freelances aux talents multiples de s’exprimer selon une palette tarifaire beaucoup plus large (cela va de quelques euros à plusieurs milliers), que ce soit à la mission unique ou via une souscription régulière. La société est aussi entrée en bourse, a racheté plusieurs autres compagnies et a retravaillé son positionnement et son image auprès du public.

Quel que soit votre choix, lorsque vous trouvez une personne qui correspond bien à votre recherche, que vous aimez son travail et son état d’esprit, vous pouvez rester en contact pour qu’elle vous accompagne sur le (très) long terme. Et ça c’est plutôt appréciable lorsqu’on connait la difficulté de trouver la bonne personne avec qui bosser.

Hop découvrez Fiverr


Les articles du moment