Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Google SPDY et Google GO

Capture-143

Après le rachat de Gizmo5 pour se lancer dans une concurrence acharnée contre Skype, Google a annoncé un nouveau projet baptisé SPDY (prononcez Speedy). SPDY est une version améliorée du protocole de transport http dont l’objectif est de réduire les temps de latence sur Internet.

SPDY serait en effet capable de gérer les priorités http, la compression des entêtes et les flux multiplexés (euuh ?). Google continue donc sa croisade pour rendre Internet encore plus rapide et s’attaquer aux protocoles qui se trouvent entre les serveurs et les navigateurs (et qui datent de 1 000 ans avant Bill Gates) est, je trouve une stratégie intéressante.

Selon Google, SPDY (suite à des tests en labo) a permis de charger les sites web 1,5 fois plus rapidement (55 % plus vite pour être précis). Bon, ils reconnaissent eux même que les protocoles de tests doivent encore être améliorés pour mieux coller à la réalité du terrain mais comme ça à froid, s’ils sont déjà à 55 % d’accélération, je pense que ça va être prometteur.

J’ai aussi testé lundi rapidement leur nouveau language de programmation baptisé Go. Pour le moment pas de quoi fouetter un canard mais il est intéressant. En effet, ça ressemble vachement à du C (avec soit-disant la simplicité du Python) mais avec une gestion plus simple des dépendances et la possibilité de tourner nativement sur du multiprocesseur.

C’est bien sûr à surveiller car Go a été conçu aussi pour développer des applications serveurs (web, base de données, stockage), ce qui risque de le rendre indispensable à l’avenir, surtout quand on pense à ChromeOS, Android mais aussi au protocole SPDY… Et oui, toutes les briques sont en train de se mettre en place et ça risque de faire mal…


Découvrez kDrive Le Cloud sécurisé pour PME et particuliers

Vos données sont chiffrées et kDrive est exclusivement développé et hébergé en Suisse – pas de Cloud Act avec nous

kDrive dispose de sa propre suite bureautique complète (kSuite) qui est totalement compatible avec les outils les plus répandus : Office 365 (Word, Excel, PowerPoint), Libre Office, Open Office, Google Docs, les fichiers PDF ou HTML … Et comme vous pouvez aussi y migrer vos documents Dropbox, Google Drive et OneDrive, il est possible de tout centraliser et travailler en temps réel avec votre équipe au sein d’un seul et même écosystème unifié … et éventuellement économiser le prix de certaines licences au passage. Une alternative aux GAFAM c’est toujours bon à prendre.

Outil de révision, chat intégré, protection et chiffrage de vos données (vous pourrez bientôt chiffrer via votre propre clé privée), sauvegardes (sur 3 supports physiques différents), numérisation de documents, moteur de recherche … sont aussi de la partie

Testez kDrive