Quantcast
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Installer Unbound (serveur DNS) sous Linux

Après vous avoir expliqué comment installer Unbound sous Windows et OSX pour faire votre propre résolution DNS en local chez vous, voici comment faire sous Debian / Ubuntu pour votre serveur.

D’abord, on installe les outils nécessaires :

apt-get install build-essential libssl-dev

Puis on installe Unbound comme ceci :

cd /tmp

wget http://www.unbound.net/downloads/unbound-latest.tar.gz

tar xvfz unbound-latest.tar.gz

cd unbound-x.x.x/

./configure

make

make install

Ensuite, on crée le groupe et l’utilisateur qui vont bien pour faire tourner unbound :

groupadd unbound

useradd -d /var/unbound -m -g unbound -s /bin/false unbound

Le répertoire /var/unbound sera utilisé par Unbound et contiendra les fichiers de config.

Placez vous dedans et récupérez la liste des serveurs racines :

cd /var/unbound

wget ftp://ftp.internic.net/domain/named.cache

Créez ensuite le dossier /var/unbound/var/run qui contiendra unbound.pid et faites un lien symbolique vers le pid du système :

mkdir -p /var/unbound/var/run

chown -R unbound:unbound /var/unbound

ln -s /var/unbound/var/run/unbound.pid /var/run/unbound.pid

Ensuite, pour lancer / arrêter unbound, il nous faut un script de démarrage. Créez un fichier unbound (nano /etc/init.d/unbound) dans le init.d et copiez-collez y le script qui suit :

#!/bin/sh
#
# unbound This shell script takes care of starting and stopping
# unbound (DNS server).

exec= »/usr/local/sbin/unbound »
prog= »unbound »
config= »/var/unbound/unbound.conf »
pidfile= »/var/run/unbound.pid »
rootdir= »/var/unbound »

case « $1″ in
start)
[ -x $exec ] || exit 5
[ -f $config ] || exit 6
echo -n $ »Starting $prog:  »

# setup root jail
if [ -s /etc/localtime ]; then
[ -d ${rootdir}/etc ] || mkdir -p ${rootdir}/etc ;
if [ ! -e ${rootdir}/etc/localtime ] || /usr/bin/cmp -s /etc/localtime ${rootdir}/etc/localtime; then
cp -fp /etc/localtime ${rootdir}/etc/localtime
fi;
fi;
if [ -s /etc/resolv.conf ]; then
[ -d ${rootdir}/etc ] || mkdir -p ${rootdir}/etc ;
if [ ! -e ${rootdir}/etc/resolv.conf ] || /usr/bin/cmp -s /etc/resolv.conf ${rootdir}/etc/resolv.conf; then
cp -fp /etc/resolv.conf ${rootdir}/etc/resolv.conf
fi;
fi;
if ! egrep -q ‘^/[^[:space:]]+[[:space:]]+’${rootdir}’/dev/log’ /proc/mounts; then
[ -d ${rootdir}/dev ] || mkdir -p ${rootdir}/dev ;
[ -e ${rootdir}/dev/log ] || touch ${rootdir}/dev/log
mount –bind -n /dev/log ${rootdir}/dev/log >/dev/null 2>&1;
fi;
if ! egrep -q ‘^/[^[:space:]]+[[:space:]]+’${rootdir}’/dev/random’ /proc/mounts; then
[ -d ${rootdir}/dev ] || mkdir -p ${rootdir}/dev ;
[ -e ${rootdir}/dev/random ] || touch ${rootdir}/dev/random
mount –bind -n /dev/random ${rootdir}/dev/random >/dev/null 2>&1;
fi;

# if not running, start it up here
start-stop-daemon –start –quiet –pidfile $pidfile –exec $exec — -c $config
echo
;;

stop)
echo -n $ »Stopping $prog:  »
start-stop-daemon –stop –quiet –oknodo –pidfile $pidfile
echo
if egrep -q ‘^/[^[:space:]]+[[:space:]]+’${rootdir}’/dev/log’ /proc/mounts; then
umount ${rootdir}/dev/log >/dev/null 2>&1
fi;
if egrep -q ‘^/[^[:space:]]+[[:space:]]+’${rootdir}’/dev/random’ /proc/mounts; then
umount ${rootdir}/dev/random >/dev/null 2>&1
fi;
;;

restart)
start-stop-daemon –stop –quiet –oknodo –pidfile $pidfile
start-stop-daemon –start –quiet –pidfile $pidfile –exec $exec — -c $config
;;

reload)
start-stop-daemon –stop –signal 1 –quiet –oknodo –pidfile $pidfile –exec $exec
;;

force_reload)
start-stop-daemon –stop –signal 1 –quiet –oknodo –pidfile $pidfile –exec $exec
;;

*)
echo $ »Usage: $0 {start|stop|restart|reload|force-reload} »
exit 2
;;
esac

exit 0

Puis rendez ce script exécutable comme ceci :

chmod 755 /etc/init.d/unbound

update-rc.d unbound defaults

Et voilà c’est installé, mais ne lancez pas unbound tout de suite. Maintenant, on va régler les permissions pour que vos autres machines puissent s’y connecter et faire des requêtes DNS.

Créez le fichier de conf comme ceci :

nano /var/unbound/unbound.conf

Et collez-y la conf suivante :

server:
verbosity: 1
interface: 0.0.0.0
port: 53
do-ip4: yes
do-ip6: yes
do-udp: yes
do-tcp: yes
do-daemonize: yes
access-control: 0.0.0.0/0 allow
#access-control: 0.0.0.0/0 refuse
#access-control: 127.0.0.0/8 allow
chroot: « /var/unbound »
username: « unbound »
directory: « /var/unbound »
use-syslog: yes
pidfile: « /var/run/unbound.pid »
root-hints: « /var/unbound/named.cache »

Vous voyez la ligne « access-control: 0.0.0.0/0 allow » ? Ça veut dire que tout le monde peut se servir de votre serveur DNS. Mais vous pouvez changer 0.0.0.0/0 par 192.168.0.0/24 pour autoriser uniquement vos IPs locales…etc. Si c’est juste pour une utilisation par la machine seule, vous pouvez mettre simplement « access-control: 127.0.0.0/8 allow ».

Bref, vous voyez l’idée. Concernant le fichier de conf, on peut faire plein de choses, mais je vous laisse lire la doc ici.

Pour vérifier que le fichier de conf est correct, on utilise cette commande :

unbound-checkconf /var/unbound/unbound.conf

Si ça vous dit que c’est bon, faites alors ceci pour démarrer unbound :

/etc/init.d/unbound start

Et voilà… Maintenant y’a plus qu’à entrer l’IP de votre serveur comme serveur DNS sur les clients de votre choix, et ce sera ce serveur qui résoudra lui-même les URL.

Source


On fête la rentrée avec NordVPN ! [Bon plan] -68%

-68% 3,3€/mois durant 2 ans

Protection en un clic, fonctionnalité Kill Switch, masquage de votre adresse IP, prise en charge des partages de fichiers en p2p, protection contre les malwares et les pubs, streaming sans interruption, test de fuite DNS et même possibilité de coupler l’outil avec l’anonymat de The Onion Router … sont quelques-unes des autres options disponibles.

À noter que cet été l’outil a passé avec succès l’audit d’une société indépendante (PricewaterhouseCoopers) concernant leur politique de non-conservation de registre d’activité, validant que NordVPN ne conservait pas l’activité de ses utilisateurs sur le web.

De plus une licence NordVPN vous permet de protéger jusqu’à 6 appareils et cela, quelle que soit la plateforme sur laquelle ces derniers tournent (android où iOS, Windows, Linux ou macOS, android TV).

En Savoir +



Un korbenaute trouve son nouveau job via Laou et ça c’est cool

— Article sponsorisé par Laou (mais basé sur des faits réels) —

Salut les amis, vous vous souvenez de mes articles concernant le service Laou ? Et bien j’ai appris récemment qu’au moins un de mes lecteurs (les meilleurs lecteurs du monde à la base donc ils ont un bonus en charisme) a trouvé un nouveau travail grâce à ça. Et ça fait vraiment, mais alors vraiment, plaisir.

Lorsqu’un de mes tutos permet de débloquer une situation ou que je fais découvrir un nouveau site, ça fait zizir et j’ai l’impression d’avoir été utile de manière concrète. Mais si quelqu’un trouve un travail grâce à une de mes infos c’est forcément encore mieux. Parce que l’impact sur la vie de la personne en question est beaucoup plus grand. D’ailleurs, aider les gens à trouver un emploi a toujours été une de mes envies, raison pour laquelle j’ai lancé RemixJobs dès 2010 (longtemps site de référence pour le recrutement web et informatique). Et si ce dernier vient de mourir de sa belle mort, il est possible que je vous réserve l’une ou l’autre surprise sur le sujet bientôt.

Laou recherche d'emploi dans le numérique

Tout ça pour en revenir à Laou. Pour les nouveaux venus je rappelle qu’il s’agit d’une plateforme de recrutement spécialisée dans l’IT en région. Si vous voulez découvrir le travail en province et/ou quitter le stress de la capitale, Laou vous aidera non seulement à trouver un nouvel emploi sur mesure, mais prendra aussi un tas de « soucis » à sa charge : vous trouver un logement, trouver un boulot à votre conjoint, gérer le déménagement, vous faire découvrir votre ville d’adoption … Et cerise sur le gâteau tous les frais sont à la charge de votre futur employeur.

Maintenant la partie la plus cool de l’histoire. Elle concerne Steven, développeur fullstack de 25 ans.

Sans trop entrer dans des détails perso, Steven est originaire du sud de la France et était monté à Paris pour se faire une expérience pro. Il n’y arrive pas vraiment et a un peu de mal à s’y faire un cercle d’amis. Du coup il se dit que Laou pourrait être une option et qu’il va essayer de trouver son boulot rêvé : gameplay developper dans le secteur du jeu vidéo. Sans succès dans un premier temps, car sans expérience c’est tout de suite plus compliqué.

Quitter Paris en 2020 avec Laou

En discutant un peu avec Charlotte, la personne en charge de son dossier, il se rend compte qu’il est plus important pour lui de quitter Paris et d’avoir un cadre de vie adapté que de trouver l’intitulé de boulot exact qu’il recherche. Il est prêt à faire ses classes avant. Et là BAM tout décolle, il reçoit plusieurs propositions dans diverses régions de l’hexagone.

Après plusieurs échanges et un suivi, régulier Laou lui paie une nuit d’hôtel pour lui permettre de rencontrer ce qui sera son futur employeur, be-ys. En plus c’est situé à Clermont-Ferrand #AuvergneRepresent. Juste pour vous situer un peu le dévouement de Laou, le train de Steven est arrivé avec 3 heures de retard à Clermont, et pour s’assurer que tout se passerait bien pour lui, Charlotte était à la gare, de nuit, juste pour l’accueillir. C’est ça le service Laou, du sur mesure et de la flexibilité.

Service Settlesweet

Une fois le contrat signé c’est au tour de Settlesweet de prendre le relais. Settlesweet est le partenaire de Laou pour tout ce qui se touche à la recherche de logement, ce sont eux qui prennent en charge cet aspect de A à Z. Le principe est simple : leur algorithme va analyser une quinzaine de sites d’annonces selon vos critères personnalisés afin de vous trouver le logement le plus adapté à vos envies.

Ensuite, un Home Matcher dédié à votre recherche se chargera de prendre rendez-vous pour les visites et de déposer vos candidatures, le tout en vous tournant les pouces. Settlesweet est entièrement gratuit pour les déménagements dans le cadre d’un nouvel emploi ou d’une mutation. 

Au final il se sera passé quelques mois entre la lecture de mon article et son premier jour de travail. Ce qui est plutôt pas mal, surtout en considérant la pandémie qui a retardé beaucoup de choses. J’espère que Steven lira cet article et qu’il n’hésitera pas à nous partager avec ses mots la manière dont il a vécu tout le processus, ça ferait plaisir !


On fête la rentrée avec NordVPN ! [Bon plan] -68%

-68% 3,3€/mois durant 2 ans

Protection en un clic, fonctionnalité Kill Switch, masquage de votre adresse IP, prise en charge des partages de fichiers en p2p, protection contre les malwares et les pubs, streaming sans interruption, test de fuite DNS et même possibilité de coupler l’outil avec l’anonymat de The Onion Router … sont quelques-unes des autres options disponibles.

À noter que cet été l’outil a passé avec succès l’audit d’une société indépendante (PricewaterhouseCoopers) concernant leur politique de non-conservation de registre d’activité, validant que NordVPN ne conservait pas l’activité de ses utilisateurs sur le web.

De plus une licence NordVPN vous permet de protéger jusqu’à 6 appareils et cela, quelle que soit la plateforme sur laquelle ces derniers tournent (android où iOS, Windows, Linux ou macOS, android TV).

En Savoir +


Démarrer la discussion sur Korben Communauté