Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Où vous procurer vos livres durant le confinement ?

Vous n’avez pas pu passer à côté de l’info, les librairies seront fermées durant ce second confinement. Tout du moins les premières semaines. Et cela a fait couler beaucoup d’encre, notamment sur Twitter, surtout parce que d’autres grandes enseignes peuvent, elles, rester ouvertes (Ah bah non, finalement, les rayons livres seront fermés).

Toutefois, si l’on en croit certains cela signifie la mort de la culture dans l’hexagone.

Cela dit vous me connaissez, sur le temps que la révolte contre cette injustice s’organise à l’échelle nationale, je n’ai pu m’empêcher de réagir sur mon compte perso. Et j’ai eu droit à quelques réponses proposant des solutions de secours qui, en plus, permettent de ne pas passer par Amazon, Fnac & co.

Cette sélection n’est pas parfaite et il y a sans aucun doute des dizaines d’autres initiatives intéressantes (n’hésitez pas, les commentaires sont là pour ça), mais elles ont au moins le mérite de continuer à faire vivre certains petits libraires et autres associations autour du livre.

Place des Libraires

Je vous ai déjà présenté cette alternative en 2014 et elle existe toujours. Je ne vous refais pas le topo général, mais le site regroupe plus de 770 librairies, propose un catalogue de 1.7 million d’ouvrages et les tarifs sont sensiblement similaires à ceux de Jeff Bezos.

Le site Place des Libraires

Grâce à la carte des librairies adhérentes, vous pouvez facilement voir si votre petit libraire du coin y est présent. Depuis toutes ces années il reste un de mes premiers réflexes lorsque je veux acheter un bouquin.

Autre site intéressant, celui des LibrairiesIndépendantes.

La Bouquinerie du Sart

Site d’une association lilloise qui vend non seulement des livres d’occasion (plus de 100 000 références), mais qui les récupère aussi gratuitement (ainsi que les CD, DVD, jeux vidéos …), les remet en état si besoin et les revends, les recyclent ou viennent approvisionner les bibliothèques associatives.

Livres de cuisine, d’histoire, d’économie, de tourisme ou encore romans policiers et mangas … il y en a un peu pour tout le monde. Il y a même une section avec quelques livres anciens.

Recyclivre

Vous avez peut-être déjà vu passer leur nom sur … Amazon, car ils y sont très présents. Il s’agit d’un site qui vous permet d’acheter des livres d’occasion tout en effectuant un geste solidaire, 10% du prix étant reversé à une association oeuvrant dans le domaine éducatif ou écologique. Ils compensent également leurs émissions CO2.

Recyclivre pour tous vos livres d'occasions
Un des entrepôts de stockage Recyclivre, impressionnant !

Si le livre que vous recherchez n’est pas disponible tout de suite vous pouvez créer une alerte afin d’être le premier prévenu lorsqu’il reviendra en stock. Le nombre de catégories représentées est aussi assez important (littérature japonaise, ethnologie, grands conflits géopolitiques, sécurité informatique … il y a vraiment de tout).

Autre solution du même genre : Momox.

Livrenpoche

Avec comme principe de soutenir l’économie sociale et solidaire tout en adoptant une démarche écoresponsable, la société à but non lucratif Book Hémisphères dispose d’un catalogue de plus de 300 000 références. Certains livres sont vendus à moins d’un euro et il y en a pour tous les publics : des comics au sport en passant par le jardinage, la géographie ou encore la psychiatrie. En plus la livraison est gratuite dès 20€ d’achat.

Chez mon Libraire

Uniquement réservé à ceux qui veulent faire vivre les libraires indépendantes d’Auvergne (cocorico) et de Rhône-Alpes. Concrètement vous pouvez y acheter la version numérique d’un bouquin et sélectionner votre librairie favorite parmi les 160+ regroupée au sein de l’association. Comme si vous aviez acheté l’ebook directement sur son site (si elle en a un).

Chez-mon-Libraire, association de libraires indépendants

Au bon profit

Ce site vous permettra de commander vos livres chez un libraire partenaire, de vous les faire livrer (gratuit pour les commandes de plus de 35€) et surtout de récupérer une partie de vos achats sous forme de cashback ou de faire don de cette somme à une organisation.

Par exemple vous pouvez récupérerez 3-4% de vos achats chez Decitre, BDFugue et Cultura et jusqu’à 8% chez les libraires solidaires Yaka Books Éditions.

Le e-shop Emmaüs

Et oui, je n’y avais pas pensé, mais on me l’a rappelé par mail, Emmaüs dispose d’une boutique en ligne pour acheter vos livres parfois à un très très bon prix.

Livres chez Emmaus

En plus c’est Emmaüs donc vous savez qu’une partie des gains seront réutilisés pour aider des gens à se réinsérer. D’une pierre deux coups.

Les options de type drive, Clic et Collecte, etc.

Je sais c’est bateau, mais tout le monde ne va pas forcément y penser. Certains libraires (la plupart, j’imagine) proposent toujours la possibilité de réserver ses livres par téléphone ou en ligne et de venir les chercher sur place ou les faire livrer. C’est le cas par exemple de la librairie Mollat de Bordeaux. Et si vous habitez en île-de-France il y a le site Paris Librairies.

Il existe même une carte Google qui recense toutes les librairies pratiquant le Click et Collecte (quasi 450, mais cela regroupe celles du 1e et 2e confinement, pensez à confirmer). C’est top !

Renseignez-vous, cela ne coûte rien et vous pourrez toujours remplacer une discussion en face à face par une discussion téléphone pour malgré tout avoir l’avis d’un professionnel sur les questions littéraires que vous vous posez.


Et si malgré tout vous ne trouvez pas votre bonheur dans tout ça, il reste les plateformes classiques comme eBay, Rakuten, Leboncoin, Chapitre … sur lesquelles vous trouverez aussi bien des livres neuf que d’occasion vendus aussi bien par des particuliers, des petites librairies que de grandes enseignes.

Comme vous le voyez, les solutions existent pour continuer à faire vivre les petits libraires de votre région ou d’ailleurs. Donc en attendant de voir si la situation bouge dans les prochains jours, vous n’êtes pas désarmé pour autant 😉

Edit : je ne l’ai pas mentionné directement car j’étais focalisé sur les sites en ligne, mais les bibliothèques disposent parfois d’un catalogue numérique de prêt de livres. Je vous invite à vous renseigner auprès de votre bibliothèque pour savoir si cette option est possible.


Les articles du moment