Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Le premier malware qui infecte les drones

Le chercheur en sécurité Rahul Sasi a découvert après 5 mois de reverse engineering, une faille dans le logiciel embarqué de l’AR Drone de Parrot, lui permettant de prendre le contrôle d’un drone à distance.

Suite à ça, il a carrément mis au point un malware baptisé Maldrone qu’il présentera lors de la Nullcon le mois prochain. En gros, son programme est capable de « tuer » le contrôleur du drone, puis de reprendre immédiatement la main.

Comme les moteurs s’arrêtent à l’instant où le contrôleur est dégagé, le logiciel Maldrone les relance quasi immédiatement, évitant alors le crash si le drone est assez haut dans le ciel.

Voici une démo par le monsieur :

Comme on peut le voir dans la vidéo, l’ordinateur infecte le drone avec le malware, établissant une connexion TCP inversée avec le drone et lorsque la connexion est effective, il peut alors prendre le contrôle du logiciel ou des capteurs en direct.Et une fois en place, le malware maldrone reste présent même si vous réinitialisez votre drone. Encore mieux, une fois dans les airs, il se répand et contamine les autres AR Drones.

Combinée avec SkyJack, cette méthode pourrait être redoutable pour détourner ou faire tomber des drones dans une zone donnée, mais aussi pour discrètement s’inviter à bord et faire un peu de surveillance.

D’après Rahul Sasi, Maldrone pourra être utilisé pour d’autres constructeurs de drones à l’avenir quand d’autres failles auront été découvertes.

Voilà, François Hollande, tu sais ce qu’il te reste à faire pour protéger ton intimité du côté de l’Élysée et faire crasher les drones de Closer 😀

Toutes les infos techniques sont ici.

Source



Installer le shell Bash (Linux) sous Windows 10

L’année dernière, ça ne vous a pas échappé, Bash a fait son apparition sous Windows 10. C’est pour moi, la meilleure chose qui soit arrivée à Windows depuis un moment, car ça permet de lancer des outils Linux et de développer ses propres scripts Shell directement sous Windows. Le pied !

Mais même si c’est parfaitement fonctionnel, il faut quand même…

Lire la suite


Plus de 60 idées pour votre Raspberry Pi

Nous sommes nombreux à nous être procuré un petit ordinateur Raspberry Pi pour nous lancer dans des projets de ouf malade… C’est très cool, mais à part le classique Media Center XBMC, qu’avez-vous fait avec votre Raspberry Pi ?

Si vous séchez niveau idées, voici une petite sélection…

Lire la suite


Une astuce pour rendre Windows 10 plus rapide

Si vous trouvez que Windows 10 est un peu lent, que vos applications ne se lancent pas très vite, que vos compilations prennent du temps, voici une petite astuce débusquée par Brominou pour accélérer le bouzin.

Cliquez dans la zone de recherche de la barre Windows et tapez le mot clé « Performances ». Puis cliquez sur « Régler l’apparence et les performances de Windows » …

Lire la suite


Changer d’adresse IP rapidement

Une petite astuce pour ceux qui ne connaissent pas. Comment changer d’adresse IP à la volée.
Il suffit d’en demander une nouvelle à son provider si celui-ci accepte les IP dynamiques. Pour vérifier que vos manipulation ont eu l’effet escompté, vérifiez quelle est votre adresse IP….

Lire la suite