Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Un outil pour bruteforcer les domaines en .onion (TOR)

Si vous avez le coeur bien accroché, il existe un petit script en Go, nommé guessTor, qui permet de faire un bruteforce sur les adresses Tor.

En gros, ça teste toutes les combinaisons de lettres et de chiffres possibles en .onion et ça regarde si un site répond derrière. De quoi faire quelques découvertes et pourquoi pas compléter les annuaires ou moteurs de recherche spécialisés en sites TOR.

guessTor a été écrit par Domenico Luciani et vous pouvez le trouver ici :

https://github.com/dlion/guessTor


Réponses notables

  1. zorg says:

    Sympa de pouvoir déchiffrer truc mouche de oignon, le problème c’est qu’ont fait comment pour trouver des sites en .onion j’ai jamais vu un seul article faisant référence à ça

    il te reste plus qu’a nous dire comment faire.

  2. Arvi says:

    Le bruteforce ne concerne pas un chiffrement, c’est comme essayer a.fr, b.fr, aa.fr, ab.fr, ba.fr, bb.fr et voir les noms de domaine qui correspondent à des sites web.

    Tu me répondras probablement qu’il n’y a absolument rien de fantastique à ça, ce sur quoi on s’accordera parfaitement ^^

  3. zorg says:

    Voilà j’ai lancé tor-browser, ou sont les sites en .onion?

    j’ai que des extensions normale .com etc
    j’ai essayer le moteur duckduckgo alors ont fait comment exactement?

  4. Arvi says:

    Il s’agit d’encodage en base32 selon le jeu de symboles standardisé par la RFC4648 (ouais je me la pète là). D’après Wikipedia de nouveau (tu peux aller vérifier directement dans la RFC elle-même) :

    The alphabet can be selected to avoid similar-looking pairs of different symbols, so the strings can be accurately transcribed by hand. (For example, the RFC 4648 symbol set omits the digits for one, eight and zero, since they could be confused with the letters ‘I’, ‘B’, and ‘O’.)

    En fait il fallait 32 caractères (pour faire base32 quoi), donc six en plus des 26 de l’alphabet. de 2 à 7 on a bien six caractères :wink:

Continuer la discussion sur Korben Communauté

15 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants