Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Paris Games Week

Bonjour à tous !

Nous revenons à l’instant du Paris Games Week, le salon français du jeu vidéo, où nous étions invités pour l’ouverture des hostilités. On est un peu beaucoup claqué, mais on va vous raconter tout ça… (Korben : Enfin, surtout Davil)

On a débarqué de Clermont Ferrand, jeudi. Rendez-vous 16h Porte de Versailles… Le temps de faire la queue pour récupérer nos pass et en route pour la castagne !

Un fois le précieux sésame en notre possession, on se dirige directement vers le stand Nintendo. Plutôt joli et bien décoré, il présente en majorité les futurs titres phares de la société. Sur Nintendo 3DS, 3 jeux de plateforme sont de la partie (Super Mario 3D Land, Kid Icarus Uprising et Luigi’s Mansion 2), un jeu de course (Mario Kart 7) et un jeu d’action-aventure de Capcom (Resident Evil Revelations).

On retient un Resident Evil juste magnifique, un Kid Icarius survolté et un Mario Kart planant. La Nintendo Wii n’est pas en reste avec, excusez du peu, 3 RPG (Pandora’s Tower, The Last Story et The Legend of Zelda : Skyward Sword). Le gameplay du prochain Zelda nous  séduit par son immersion et pour ma part j’attends d’en découvrir plus sur The Last Story pour me prononcer.

Ah ! On commence fort !

Sur le stand Namco Bandai on remarque Dark Souls, très sombre, très crade, très lent, très moche…(désolé ;-)) mais très réaliste et très dur. Étant un grand fan de la série Saint Seiya, je ne voulais pas croire que le jeu Les Chevaliers du Zodiaque : La Bataille du Sanctuaire serait répétitif, moche et chiant comme l’ont dit de nombreuses previews sur le net. Malheureusement, manette en main, je me rends à l’évidence : c’est vraiment pas top . Espérons qu’un jour ils arriveront à nous faire un bon jeu qui tienne la route. Par contre, Dragon Ball Z : Ultimate Tenkaichi, SoulCalibur V et Ace Combat : Assault Horizon envoient du lourd.

Chez NCsoft, c’est la fête avec des T-shirts qui volent dans tous les sens et des organisateurs qui hurlent : « Faites du bruit !! » aux gamers en délire. Le très prometteur Guild Wars 2 est présent sur le stand ainsi que Wildstar dont l’univers rafraichissant fait plaisir à voir.

Un passage par le stand Sega s’impose où une sculpture en glace de notre hérisson préféré est faite en live et à la tronçonneuse devant nos yeux d’ex-ados ébahîts. Sonic Generations devrait d’ailleurs briser la glace des fans déçus par les derniers épisodes. On reprend donc les vieilles (mais bonnes) recettes de grand-mère qui ont fait le succès de la série et on les adapte aux exigences du 21e siècle. Et le résultat marche plutôt bien.

Un peu plus loin, THQ présente en grande pompe Saints Row : The Third et on a gagné 2 paires de lunettes super stylées toutes blanches qui font très « Beau gosse à l’intérieur, bouffon à l’extérieur » (Korben : Elles m’allaient très bien ^^). Enfin bref, on les donné a un enfant qui avait perdu ses parents.

Je ne vous parlerai pas de mon jeu préféré du salon, à savoir Disney Princesse : Livres Enchantés présents sur ce stand. Inutile de vous dire que j’ai évidemment commande le pack ultra collector avec la robe de princesse, dédicacé réellement par Minnie !

Batman : Arkham City, déjà sorti sur console, est le plus gros jeu de Warner Bros. J’ai surtout aimé quand Korben s’est fighté avec la pauvre chauve-souris: ce n’était pas beau à voir ! (Korben : Je lui ai mis sa raclée…) Sinon le jeu est très bien et si en plus vous êtes fan de la bestiole, foncez l’acheter.

Ubisoft (cocorico), ou la résurrection de Rayman, avec un Rayman Origins, beau, fin, coloré, et terriblement accrocheur. Le jeu est bien parti pour devenir un nouveau standard. A côtés, les jeux de danses, tels que The Black Eyed Peas Experience et Just Dance 3, mettent l’ambiance. (Korben : Danseuses sexy + hardcores gamers qui se découvrent une passion soudainele casual, plantés devant la scène, la bouche ouverte). Pour sa part, Assassin’s Creed Revelations, gros jeu à surveiller de près, a mis le paquet en s’invitant en cosplay sur le salon.

Avec Battlefield 3, Electronic Arts ne rigole pas. Son futur jeu triple A (Korben: Plus fort que l’andouillette quoi.) a bénéficié de tous les honneurs, mis en valeur par d’énormes affiches à l’extérieur du salon. Sur le stand, un véhicule de l’armée prend la pause. On voit des soldats se déplacer dans toutes les allées. (Korben: y’avait Milipol juste à côté en plus… Je n’ai pas réussi à savoir si ceux là s’étaient échappés). Battelfield 3 est pret pour la guerre qui l’opposera à Call of Duty : Modern Warfare 3 dans très peu de temps. Que le meilleur gagne !

Mass Effect 3 marquera la fin de la trilogie (si, si) et par la même occasion l’arrivée des moissonneurs sur terre. Dès qu’il sort, il est chez moi celui-là ! Autre gros jeu, Star Wars : The Old Republic s’exhibe aux plus patients qui veulent bien faire la queue pour l’essayer. La statut d’un seigneur Sith veille aux bons déroulements des opérations.

Mon préféré: The Elder Scrolls V: Skyrim des studios Bethesda. On teste le jeu en très charmante compagnie (Korben : féminine pour lui, masculine pour moi.. Pas de bol). Et oui, on est des gros coquins ! (Korben : Parle pour toi ! Il va me coller une réputation d’obsédé 😉) L’univers est annoncé aussi vaste qu’Oblivion. La carte du jeu n’est plus en 2D, mais en 3D .C’est assez déroutant au début, car inhabituel. Après 10 minutes, on s’y fait et on se  repère assez bien. Sinon, question durée de vie, on nous promet 25 à 30 heures pour venir à bout de l’histoire principale et 300 heures, si on fait toutes les quêtes annexes.

Rage, le dernier jeu d’ID Software est aussi présent, bien que déjà sorti, mais je ne vous en dis pas plus, car vous aurez droit à un petit test maison très prochainement. (Korben : J’ai hâte !!!)

Call of Duty : Modern Warfare 3, comptant bien se faire remarquer sur le stand d’Activision Blizzard, joue lui aussi les gros bras avec une campagne solo de toute beauté. En parlant de gros bras, Prototype 2 ne fait pas dans la dentelle, la photo parle d’elle-même. Environnements urbains vastes et ouverts, votre mission (si vous l’acceptez) sera de retrouver le héros du premier opus.

Microsoft nous permet d’entrer sous une tente de GI aux couleurs de Gears of War 3. Quoi dire d’autre à part que c’est un incontournable de cette fin d’année sauf si vous êtes allergique de naissance aux bons TPS (third-person shooter). En ce qui concerne Dance Central 2, le jeu de danse, peut répondre à trois de vos besoins: jouer, perdre du poids avant les fêtes de fin d’année, et arrêter de vous taper la honte devant vos potes tous les samedis soir en boite de night (Korben : Et vous taper la classe internationale sur le net pour ceux qui se souviennent…). Plutôt rentable comme investissement ! Non ? Plus sérieusement Forza Motorsport 4 revêt son plus bel apparat et permet de se faire plaisir au volant d’une Ferrari flambant neuve, tout du moins au début de la course (hein Korben !). Par contre, il me faut ce siège baquet !

Finissons ce non-exhaustif tour des stands avec celui de Sony où ce jeudi soir, la fête bat son plein. La plus belle mise en valeur revient haut la main à Uncharted 3 : L’illusion de Drake qui nous présente ses bornes de démo au milieu d’un décor désertique, rempli de carcasse calcinées de ce qui reste d’un avion. Chapeau bas les gars, ça a dû couter un max mais on en prend plein les yeux ! Le jeu s’annonce comme le digne héritier du second volet et nul doute que ce sera un succès vu son level design au top et sa plastique de rêve (Korben : y’a pas que là où tu as kiffé de la plastique de rêve…).

L’autre grand moment de ce salon, c’est lorsque nous avons mis la main sur la Ps Vita,la nouvelle console portable de Sony qui sera disponible fin de l’annee au japon et en février chez nous. C’est une très belle machine, bourrée d’électronique et de technologie: Gyroscope, cameras avant et arrière, écran tactile de bonne facture, arrière de la bête tactile lui aussi, etc…

Elle n’est juste pas 3D, mais qu’importe. Ce que je préfère est la présence des deux sticks analogiques qui permettent enfin de gérer plus facilement les mouvements de caméra dans les jeux 3D. Et en testant Uncharted Golden Abyss on se rend vraiment compte que ce n’est pas un gadget.

Mis à part cela, nous avons été très heureux de croiser des amis de LDLC, de Joystick, de Suchablog, de ViedeGeek, de Frandroid, de Microsoft, de Square Enix (fallait prendre un stand !!) ainsi que de nombreux lecteurs de Korben.info…etc. ! Et nous décernons le prix du meilleurs stand à celui de l’association MO5 qui a bien su s’entourer pour proposer du Bar Gaming, ce qui a bien fait plaisir à tout le monde ! (Korben : Et juste pour vous dire, j’ai pu enfin rencontrer Marcus, ce qui, je ne vous le cache pas, m’a fait super plaisir ! Comme un rêve de gosse enfin réalisé…)

Voilà, le Paris Games Week pour nous c’est fini ! Eh oui, même les meilleures choses ont une fin, mais rassurerez-vous, le salon reste ouvert jusqu’au mardi 25 octobre inclus au hall 3 du Paris Expo, porte de Versailles. Il est évident que nous vous conseillons de vous y rendre, car cette seconde édition nous a vraiment ravis aussi bien par sa taille (qui a plus que doublé pour atteindre 22 000 m2) que par la richesse en jeux exposés. Vous pourrez aussi assister à la Coupe du monde du jeu vidéo, l’ESWC (Electronic Sports World Cup) durant les 5 jours du salon avec du Starcraft 2, Dota2, Counter Strike ou encore Trackmania.

Le grand public n’est pas en reste non plus avec un espace famille bien sympa pour les bambins. Et si votre moitie n’aime pas les jeux vidéos, mais qu’elle insiste pour vous accompagner, mettez là sur les jeux Kinect (Korben : Et allez, ensuite, discrètement vous faire arrêter par la police.)

Si vous avez participé à cette seconde édition, n’hésitez pas à nous donner votre sentiment aussi bien sur le salon lui-même que sur les jeux présenté. Merci au Sell et à Raphael Wolff d’avoir eu la gentillesse de nous inviter sur ce super salon !

Gamez bien !

Davil (Korben : et moi, qui retourne me coucher…)

Bonus : Même la Dreamcast a fait un revival !