Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Peeple – L’application qui va détruire votre réputation en ligne (si vous êtes un con)

Depuis son annonce en octobre dernier, on ne savait pas vraiment si l’application Peeple était un fake ou pas.

Eh bien non ! Car elle a été lancée ce lundi et le débat autour de cette app d’un nouveau genre, risque d’être passionnant. En gros, Peeple, c’est un service qui permet de noter les gens. Un peu comme on note les restos sur Yelp ou les hôtels sur Booking.

HA HA ! Violent n’est-ce-pas ?

Le concept avait déjà fait polémique l’année dernière, car bonjour les dépressions. Si Monsieur Martin Chose est un connard (ou pas) dans la vraie vie et qu’il se fait défoncer par des tas de personnes sur Peeple, sa vie risque vite de devenir compliquée. Imaginez que Martin cherche du boulot et que son employeur aille consulter sa fiche Peeple ? Même chose si Martin cherche une petite amie ou de nouveaux potes. Grillé à vie le gars, il n’a plus qu’à changer de nom ou alors payer des gens pour remonter dans le classement.

Humainement c’est très laid. Après si on pousse le concept beaucoup plus loin, une fois que tous les connards se seront suicidés grâce à cette application, on se retrouvera tous entre gens de bonne compagnie. ;-))

gif-keyboard-2363681328866141395

Évidemment, je plaisante. Surtout que ce genre d’application sera forcement détournée dans des cas de cyber harcèlement ou de bad buzz pas forcement justifié.

À mon niveau, je le vois bien. Sans trop ma la péter (ahem ahem), la plupart des gens qui me lisent ici m’aiment bien, car ils ont appris à m’apprécier au fil de mes écrits. Ceux qui me connaissent dans la vraie vie m’aiment encore plus fort parce que je suis super gentil et cool.

Et tous ceux qui ne m’aiment pas, voire qui me détestent, c’est soit parce qu’ils ne me connaissent pas, soit parce qu’un de leur pote que je ne connais pas non plus leur a dit de la merde sur moi, soit parce qu’un jour ils ont lu un article que j’ai écrit et qu’ils ont mal compris. (Vous savez, les fameux « mal-comprenants » ;-))) .)

Imaginez le carnage sur ma fiche Peeple 🙂

Plus sérieusement, Julia Cordray l’une des fondatrices du projet canadien, a indiqué que Peeple sera centré uniquement sur le positif. En gros, les gens ne pourront dire que des choses positives sur vous et vous serez noté sur 3 aspects : Personnels, professionnel et romantique (Je pense que ça veut dire : « Bon au pieu » en Canadien).

Screenshot 2016-03-09 12.22.39

Screenshot 2016-03-09 12.22.50

Screenshot 2016-03-09 12.23.02

Screenshot 2016-03-09 12.23.10

Julia nous rassure donc en nous expliquant que chaque personne concernée pourra valider ou non les commentaires sur votre trombine. Très bien tout ça, même s’il se murmure qu’une option payante disponible en avril, permettra à ceux qui le souhaitent d’avoir quand même accès à ces reviews non approuvée.

Ça va être l’anarchie ce truc. Je ne l’ai pas encore testé, car c’est disponible uniquement sur iOS pour le moment. La version Android arrivera plus tard. Toutefois, je pense que seuls ceux qui feront la démarche de s’inscrire sur Peeple seront notés et commentés. Si vous êtes un FDP de la life, pensez donc à ne jamais vous inscrire à ce service.

Et pour les autres, c’est à partir d’aujourd’hui que vous pouvez commencer à être sympa avec tout le monde, histoire de vous assurer une réputation en ligne qui roxxe.

Bonne chance ! Et n’oubliez pas : ce qui est sur Internet, reste sur Internet. Pas de quoi en faire un fromage donc 😉


Réponses notables

  1. quand on vois comment les gens juge et comment il veulent etre aimé par tout le monde cet appli va faire un malheur !

    après c’est que sur iphone pour l’instant !

Continuer la discussion sur Korben Communauté

14 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants

Salaire des développeurs : France vs Royaume-Uni : rester ou s’expatrier à l’heure du Brexit ?

Londres reste la première destination en Europe pour les développeurs du monde entier, qui sont désormais près de 360 000 à travailler dans la capitale britannique. Pour autant, les centres technologiques rivaux connaissent une expansion rapide. Maintenant que le Brexit a enfin été annoncé, la France parie qu’elle peut renverser la Grande-Bretagne de son statut de plus grande nation technologique d’Europe. 

Londres est dans une bataille avec d’autres villes européennes pour attirer ces travailleurs hautement qualifiés, et les données suggèrent également que les rivaux européens augmentent leurs effectifs technologiques à un rythme plus rapide, bien qu’à partir d’une base plus faible. Le nombre de développeurs à Paris a augmenté de près de 60% dans le même temps.

Depuis son élection, le Président Macron a séduit les entrepreneurs technologiques avec une série d’initiatives sous la forme d’allégements fiscaux, de subventions et de crédits pour la recherche. En mars 2018, il a promis d’investir 1,5 milliard d’euros dans la recherche en intelligence artificielle jusqu’en 2022. Cela a permis à la France d’ouvrir de nouveaux centres de recherches afin de rester compétitif sur différents sujets. Par exemple, le secteur du jeu vidéo a récemment explosé en France avec la création de nouvelles sociétés (Voodoo et leur 200M$ / 173M€ levés en 2018) et le développement de ses institutions (Ubisoft) qui permettent au pays d’avoir les meilleurs studios de création de jeu au monde. 

Toutefois, les rémunérations françaises proposées aux développeurs sont peu attractives. La société talent.io spécialisée dans le recrutement de profils tech a réalisé une étude en comparant les salaires des développeurs français, allemands et britanniques – selon leurs expériences et le type de poste. Selon les différentes données, la France arrive en bas de chaque classement en étant surpassée à chaque fois par sa rivale britannique. Cependant, talent.io rappelle que le coût de la vie n’est pas compris dans ses données et peut avoir un impact significatif sur le niveau de vie. 

Parier sur la vieille dame ou sur la startup nation? Désormais sortie du Brexit, le Royaume-Uni a quelques cartes à jouer pour rester dans la course de l’innovation et séduire les développeurs.

En recherche de poste ou curieux de découvrir de nouvelles opportunités ? Il est temps de juger par vous-même votre valeur sur le marché. Dans un secteur qui n’a jamais autant évalué, talent.io examine chaque opportunité pour ne vous proposer que le meilleur en France et à l’étranger.

CV, lettre de motivation, candidature ? Rien de tout cela n’est nécessaire, les entreprises postulent directement à vous et l’inscription ne prend que 2 minutes. 

En savoir + sur votre prochain Job