Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Pourquoi tomber dans un extrême ?

J’ai lu tous vos commentaires hier sur le billet que j’ai écrit au sujet du livre d’Assange et ça me démange de re-préciser ma pensée, car j’ai l’impression que certains m’ont mal compris.

Pour moi, il n’est pas nécessaire de tomber dans les extrêmes d’un côté comme de l’autre. Je pense juste qu’il faut savoir utiliser les outils avec intelligence et savoir ce qu’on leur confie. Cela a toujours été mon discours.

Avoir un compte Dropbox par exemple pour y mettre vos MP3, vos créa graphiques, des bouts de code et d’autres choses dans ce style, c’est une excellente idée. Ça permet de les synchroniser entre tous ses ordinateurs et d’avoir une sauvegarde qui sera toujours accessible (enfin, logiquement).

J’ajouterai que selon moi, utiliser Dropbox (ou d’autres) n’est pas du tout incompatible avec le fait de protéger ses données personnelles. Par exemple, si vous utilisez Dropbox pour y mettre des photos de vous à poil, des documents un peu sensibles ou des rapports financiers sur la santé de votre boite, c’est autre chose. Ça, c’est une mauvaise idée.

Si vous chiffrez fortement toutes ces données confidentielles avant de les mettre sur Dropbox, ça « peut » redevenir une bonne idée (Méfiance quand même).

À vous de faire vos choix.

Mais pour moi, hors de question de dire que tous ces services sont à jeter au feu, que le cloud, les webmails…etc. c’est de l’ordre du satanique. Faut arrêter avec ces conneries et simplement utiliser son cerveau. Par exemple, dans mon cas, j’ai pas mal de rushs vidéos sur des éditos ou des trucs que je fais et ça me ferait chier de les perdre. Même chose avec des MP3 que j’achète sur Amazon (sans DRM ^^). Je les stocke sur mon NAS, mais si celui-ci prend feu, c’est foutu. Du coup, je les stocke aussi en ligne. Ce ne sont pas des données à risque et ça me rend bien service.

Donc, oui, je le redis, et mon discours n’a jamais changé… Le stockage en ligne, c’est bien si :

  • 1/ Vous ne lui confiez pas votre vie
  • 2/ Vous gardez toujours une copie avec vous … car une société, peu importe laquelle, peut fermer rapidement.

Ce que je faisais remarquer dans mon billet d’hier, c’est que je trouve que je ne précise pas assez souvent dans certains de mes billets que le stockage en ligne, c’est bien, mais qu’il faut l’utiliser avec intelligence et comment.

Prenons Gmail par exemple. Confier toutes ses conversations privées à Google, ce n’est effectivement pas la meilleure idée que j’ai eu de ma vie. Je le sais depuis longtemps, mais que voulez-vous, c’est tellement pratique.

M’enfin, l’erreur est humaine et je suis en train de revoir ça aussi. Je suis aussi très curieux et très testeur donc pour aller jusqu’au bout de mes bidouilles, je n’hésite jamais longtemps avant de m’inscrire à tel ou tel truc, même si je dois pour ça installer une app Facebook qui va récupérer des tas d’infos sur moi. (Mon compte FB est un ramassis de conneries, rien de personnel dedans.). Mais ça c’est mon job qui veut ça.

Pour en revenir à gmail, je pense toutefois que si vous recevez 2 newsletters et quelques emails de gens qui passent par votre site, il n’y a pas de quoi dramatiser. Même chose, si vous chiffrez tous vos échanges email. Même chose avec Google Drive, Facebook, Twitter…Etc. (la liste est longue)

Bref, je trouvais important de clarifier ce point avec vous. Je n’ai pas changé d’un iota… Jusque que je me suis rendu compte que dans certains cas, mes utilisations perso de certains services n’étaient pas fait avec intelligence comme je le préconise au fil de mes billets. Ce sont toujours les cordonniers les plus mal chaussés. Ou les plus pieux qui aiment la débauche

Ce n’est pas parce que j’abonde dans le sens des auteurs de ce livre que j’agirai en bon barbu extrémiste décérébré (trololo). Par contre, je corrigerai le tir sur certains trucs et je vous raconterai tout ça dans de nouveaux articles

Loin de moi aussi l’idée de juger qui que ce soit qui ne jurerait que par le « tout-en-ligne ». Certains n’ont aucun souci avec ça, et se moquent complètement qu’un état ou une société privée exploite leurs données. Je n’irai pas les agresser pour autant, hein…

Ce qui m’anime depuis toujours, c’est la bidouille, la découverte, l’information et le partage et en aucun cas le bourrage de crâne, et les discours « religieux ». Je crois qu’on est tous là pour discuter de notre passion, échanger nos expériences et partager et pas pour nous hurler dessus sans nous écouter. Je pense d’ailleurs que seul le partage de cette connaissance peut faire avancer les choses et pousser les gens à utiliser des logiciels libres, à garder au chaud leurs données personnelles ou à être plus prudent sur ce qu’ils publient en ligne.

D’ailleurs, pour aller jusqu’au bout de ma pensée et énerver ceux qui n’ont rien compris à tout ce que je viens d’écrire dans ce billet, je précise que je vais bientôt faire gagner quelques comptes pour tester Backblaze (pour ceux qui ont plein de films à sauver du feu ^^) et que j’ai quelques billets en préparation au sujet de Dropbox 😉 . Ah-Ah comme dirait Nelson.

A bon entendeur, salut !