Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Sécuriser WordPress – Les thèmes

Ce travail sur WordPress a été rendu possible grâce au soutien d’Ikoula.

Pour faire écho à mes recommandations de la dernière fois sur les plugins, abordons aujourd’hui le sujet des thèmes et de la sécurité.

Vous le savez, les pirates ne manquent pas d’imagination pour prendre le contrôle de votre serveur. Et pour cela, ils ont trouvé un moyen assez simple d’infecter votre site : Les thèmes gratuits.

Bien que ce ne soit pas le cas de tous les thèmes gratuits, il arrive assez fréquemment que certains thèmes WordPress distribués gratuitement via  des sites à petite réputation, contiennent dans leur code des passages codés (en base64, en rot13 ou autre…). Indéchiffrable à l’oeil nu, ces parties encodées contiennent le plus souvent des liens de spam ou du code malicieux.

base64

Si vous ne me croyez pas, je vous invite à lire cet article qui passe en revue des sites proposant des thèmes gratuits. Et le résultat est sans appel puisque 80% des sites testés proposent des thèmes contenant des parties chiffrées. Tous ne sont pas dangereux (parfois ce sont juste des copyrights) mais il est difficile pour un débutant de s’y retrouver. N’espérez pas non plus qu’en retirant ces codes, le thème continue de fonctionner. En général, c’est tellement bien fait que ce sont des morceaux entiers (HTML, code PHP…etc.) qui sont codés de cette manière.

Pour savoir si votre thème contient des instructions de décodage base64, ouvrez un terminal et lancez la commande suivante pour rechercher à l’intérieur des fichiers de votre thème l’instruction base64_decode.

grep -inHR base64_decode * | cut -d’:’ -f1,2

Et si vous tombez sur du code base64 que vous souhaitez déchiffre par curiosité, vous pouvez utiliser ce décodeur. Mais attention, parfois le codage utilisé est différent, c’est pourquoi il vaut jeter soi-même un oeil dans les fichiers. Autrement, il existe un plugin qui s’appelle Theme Authenticity Checker qui permet de scanner les fichiers sources de vos thèmes à la recherche de code malicieux. A tester !

Préférez donc les thèmes mis à disposition sur le site officiel de WordPress, sur des sites connus comme WPTrads, Theme Shaper, WPThemes, ThemeLab, Theme Hybrid ou optez pour un thème payant fait par un professionnel.

themeforest

Il se peut aussi que dans le thème que vous avez choisi, il y ait un lien visible par tous les internautes, qui pointent vers votre interface d’admin ou vers la page de création de comptes.

connex

Ces liens vont attirer l’attention du pirate qui passera par là. Pensez donc à les supprimer en retirant le widget Meta ou si les liens ne sont pas en sidebar, en éditant les fichiers de votre thème .

Et si cela est possible pour votre thème, pensez à le mettre à jour régulièrement. Attention à ne pas écraser vos modifs ! Pour éviter ce genre de fausse manip, je vous recommande de créer un thème « Enfant » qui héritera des fonctionnalités de votre thème principal et vous permettra de faire des modifs sans modifier le thème principal.

Dans la série, Sécuriser WordPress:


Serveur NAS Synology DS218J – une valeur sûre dans un monde de brut

Le serveur NAS Synology DiskStation DS218j, c’est une solution performante de stockage conçue pour les particuliers, qui vous donne la possibilité de vous créer un cloud personnel. Muni de 2 baies, il est parfait pour un usage domestique. Son excellent débit séquentiel de 113 Mo/s en lecture et 112 Mo/s en écriture est rendu possible grâce à son double processeur Marvell Armada 385 88F6820 double coeur à 1,3 GH, avec moteur de chiffrement matériel.

Ce serveur NAS s’adapte sans effort aux environnements Windows, Mac ou Linux. Vous pouvez garder et synchroniser vos données Dropbox, Google Drive, Microsoft OneDrive, Baidu et Box sur votre serveur grâce au Cloud Sync.


Démarrer la discussion sur Korben Communauté