Les médecins et hôpitaux viennent d'avoir une nouvelle idée pour faire plus de blé. Si vous êtes riche, et que vous acceptez de payer votre consultation plus cher, vous passez en priorité. Les pauvres attendront en salle d'attente que tous les riches soient passés.

Les supermarchés viennent d'avoir une nouvelle idée pour faire plus de blé. Si vous êtes riche et que vous acceptez de payer vos courses plus cher, vous pouvez griller les gens dans la file d'attente. Les pauvres attendront que tous les riches aient quitté le magasin.

Les chaines de télévision publiques viennent d'avoir une nouvelle idée pour faire plus de blé. Si vous êtes riche et que vous acceptez de payer plus de redevances télé, vous verrez le JT en direct. Les pauvres attendront pour voir la version en replay le lendemain.

Les autoroutes viennent d'avoir une nouvelle idée pour faire plus de blé. Si vous êtes riche et que vous acceptez de payer plus cher au péage, vous aurez le droit de doubler. Les pauvres devront rester sur la file de droite.

Les FAI viennent d'avoir une nouvelle idée pour faire plus de blé. Si vous êtes riche, et que vous acceptez de payer plus cher votre abonnement, vos paquets IP seront prioritaires sur ceux des pauvres. Ainsi, vous surferez plus vite, alors que les autres seront bloqués à la queuleuleu derrière tous ceux des riches.

Parmi ces 5 propositions, une seule est réelle (pour le moment). Laquelle ?

Je vous donne en mille, c'est bien sûr celle qui concerne le FAI avec en tête de vainqueur nos amis de chez SFR qui viennent de sortir 2 beaux forfaits PREMIUM qui je cite :

En cas d’affluence sur le réseau SFR, les clients bénéficiant du service profitent d’un débit généralement plus rapide que celui des autres utilisateurs du réseau SFR, non-détenteurs du service.

Vous l'aurez compris, on est en plein dans le sujet "Neutralité du Net".

Pour rappel, la neutralité du net, c'est un concept qui dit en gros que vos paquets IP naissent libres et égaux en droit. Cela signifie qu'il n'y a pas de péage sur nos connexions et que chacun, peu importe sa fortune ou sa parole, peut mettre à disposition de tous des informations ou les consulter sans que le chemin qui relie l'internaute à ces informations ne soit altéré ou ralenti volontairement par un tiers (ici le FAI).

J'avais d'ailleurs fait une conf là dessus en 2011 que vous trouverez ici.

Seulement, voilà. À des fins mercantiles, les FAI ne l'entendent pas de cette oreille. Ce que propose SFR qui est l'un des premiers à dégainer c'est donc de commencer dans un premier temps par laisser les connexions en l'état pour leurs abonnés les plus pauvres (connexions surchargées, ralenties naturellement...etc.) et d'offrir à ceux qui en ont les moyens, des passe-droits, des coupe-files qui permettront de passer avant tout le monde (et sur le dos des autres).

sfr-forfaits-premium

C'est un moyen élégant de faire passer la pilule de la neutralité. Mais ne vous y trompez pas, ça commence comme ça et ça finit par des forfait du genre :

  • "Surfez uniquement sur Facebook et Gmail avec votre forfait et pour 10 € de plus, vous pourrez aller sur le reste des sites d'Internet."
  • "Faites uniquement du web avec votre forfait et pour 10 € de plus, vous pourrez recevoir des emails en pop3 et pour 10 € de plus encore, vous pourrez faire du P2P...etc."

Ça ne vous rappelle rien ?

Bah si 3615, 3617 et compagnie. Le minitel quoi. Des sites à la carte pour les bourses modestes et de l'open-bar pour les plus riches. Et alors ? me direz-vous ?

Et bien, ce petit détail pose un problème fondamental, car cela instaure des niveaux différents d'accès à l'information.

Ça c'est la première étape. Celle du : "Si tu payes plus, t'as plus".

Mais la seconde étape a déjà été amorcée avec certains FAI et géants d'Internet. En effet, rien n'empêche les FAI de proposer contre rémunération des deals aux sociétés pour que leur site soit rapide à consulter (car les paquets sont prioritaires) ou tout simplement "consultable normalement".

Si vous avez un site, vous devrez peut-être un jour payer SFR ou un autre pour vous retrouver dans le bouquet de sites proposé à leurs abonnés. Ou payer pour que la connexion à votre site soit non dégradée. C'est la version pessimiste, c'est sûr, mais quand on voit le bras de fer qu'il y a eu entre Google et Free y'a pas si longtemps pour Youtube, dites-vous que ça risque d'arriver à d'autres.

Cette seconde étape c'est celle du : "Si tu payes plus, t'as ce qui est normal. Et si tu payes moins, t'as moins"

Ça ouvre aussi la porte au DPI, car pour mettre des priorités sur les paquets, il faut pouvoir les analyser. Rien n'empêchera alors les FAI de bloquer (ou rendre payant) certains protocoles ou de mettre des quotas plus fins en fonction de votre utilisation d'Internet.

Au final, le résultat de tout ça c'est un véritable problème éthique qui peut se résumer comme ça :

  • 1/ Si t'es riche t'as accès à toute l'information et tu peux t'exprimer sans filtre sur le net (Sans filtre = Que chacun puisse te lire librement)
  • 2/ Si t'es pauvre, tu auras accès à une information filtrée ou "autorisée au bon vouloir du FAI" et tu ne pourras pas t'exprimer sans filtre sur le net.

Je ne sais pas de quoi sera fait le futur, mais il viendra peut-être un jour où vous devrez payer quelque chose à votre FAI pour qu'il vous laisser venir lire ces mots que j'écris sur mon site.

C'est moche hein ?

Heureusement, le client est roi. Cela veut dire qu'on peut agir contre cette atteinte à la neutralité. Pour cela, vous pouvez par exemple, si vous êtes client SFR Mobile, les contacter pour leur dire que vous n'êtes pas d'accord avec cette atteinte à la neutralité, leur expliquer pourquoi c'est mal et en profiter pour vous désabonner si ça vous amuse. Ou leur envoyer des emails et des courriers de réclamation jusqu'à ce qu'ils cèdent.

En effet, en tant que client non-premium, trouvez-vous normal d'être traité comme des clients de seconde zone ?

Je pense que ça mérite de faire entendre votre voix ;-)

Pour appeler SFR, il suffit de composer à partir de votre ligne SFR le 1023 (7j/7 de 8h à 22h), par email ici, par courrier c'est ici et via Twitter, vous pouvez leur laisser des messages gentils pour exprimer le fond de votre pensée ici https://twitter.com/SFR .

Edit : Bonne nouvelle, SFR m'a contacté via Twitter pour me dire que c'était un résidu d'ancienne CGV (ahem-ahem) et que cela sera corrigé rapidement. Il n'y aura donc plus de "priorité" pour les plus riches. Tout le monde sera logé à la même enseigne. Bravo à tous ! \o/

sfr

Source