Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

J’ai testé le Leap Motion

Il y a quelques semaines, Jérémy, lecteur très sympa de Korben.info, m’a invité chez lui à Vichy pour tester le Leap Motion. Pour ceux qui ne sauraient pas encore ce que c’est, le Leap Motion est un boitier permet d’interagir avec son ordinateur grâce à des gestes. Sur le principe, c’est similaire à un Microsoft Kinect, mais en beaucoup plus compact et beaucoup plus précis.

Souvenez-vous de cette vidéo qui nous a fait rêver :

L’appareil qu’a Jeremy en sa possession est une version destinée aux développeurs. Le Leap Motion sera d’ailleurs expédié aux acheteurs grand public à partir du 13 mai.

Alors concrètement, qu’ai je pensé du Leap Motion ?

Et bien je suis mitigé… L’appareil est effectivement très précis, très fluide et ses temps de réaction sont infimes. Il détecte tous nos doigts et leurs mouvements avec une grande finesse, ce qui est vraiment impressionnant. Niveau applicatif, il est livré avec un SDK pour Windows / OSX qui contient la doc, les bibliothèques C++, Java, C#, Python…etc et des outils de test et de calibration.

attrape dessinLeap

Les API du Leap Motion permettent par exemple de faire interagir avec l’appareil, une page web dans un navigateur (avec quelques morceaux de JavaScript). Maintenant contrairement à ce qu’on peut voir sur la vidéo ci-dessus et d’après ce que m’a expliqué Jérémy, il y a encore très peu de choses concrètes, testables avec le Leap. Rien pour piloter son ordinateur avec des mouvements, rien pour utiliser Google Maps non plus… Bref, tout ce qu’on voit dans la vidéo n’est pas encore sorti.

Au sujet de l’appareil lui-même, j’ai trouvé qu’il chauffait beaucoup dès qu’on l’utilisait. Le Leap peut donc faire office de bouillotte à mettre dans votre lit. Autre truc qui me fait dire que c’est loin d’être prêt, c’est le soft pilote du Leap Motion qui consomme un CPU de dingue. J’ai fait le test sur un Windows et un OSX et le constat est le même… La moindre démo sollicite énormément les ressources de la machine. Ils ont quand même prévu une option dans le logiciel qui permet de diminuer un peu cette consommation, mais qui fait perdre en précision surtout dans des conditions d’éclairage plus faible.

consoCPU

lowres

Par rapport à son fonctionnement, il est équipé de 3 diodes et 2 caméras qui capte la position et les mouvements de votre main dans l’espace. Seulement, votre main doit être à plat au-dessus du Leap Motion. Si vous la mettez sur la tranche, vos doigts alignés, le Leap détectera l’équivalent d’un seul doigt. C’est parfaitement logique et normal, mais je pense que c’est utile de le préciser.

Maintenant, au niveau de la zone de captation, celle-ci a une forme de cône. Si vous êtes trop rapproché du Leap, vos mains sortiront de son champ et ne seront plus détectées. Et si vous êtes trop haut, la détection faiblit et a quelques rates. Il faut donc être pile-poil dans ce cône virtuel, ce qui au bout d’un moment peut vous filer des crampes aux bras

05-LeapMotion-Laptop

Alors attention, je ne dis pas que c’est de la merde, bien au contraire. C’est un appareil extraordinaire. C’est juste qu’il a quelques petits défauts de jeunesse (rien de très grave), et ce qui me pose plus de soucis je trouve, c’est que la communauté de développeurs autour du Leap Motion est encore trop réduite. Peu de projets, peu de partage… Mais quand l’appareil sera sorti en mai, je crois que ça va vite devenir passionnant.

Je pense donc que si vous êtes développeur avec une idée précise en tête, vous allez vous régaler, mais si vous êtes utilisateur lambda et que vous pensiez utiliser le Leap Motion comme Tom Cruise dans Minority Report, je vous conseille d’attendre un peu, car ce sont beaucoup de hack et rien de vraiment conçu pour les utilisateurs finaux…

Voici quelques utilisations que j’ai pu relevées avec le Leap…

Ah et une bibliothèque open source a aussi vu le jour

 

DSC03472

DSC03475

DSC03474

Après ça ne coute que 80 $ donc bon, vous ne prenez pas de grands risques… Ce qui est intéressant avec cette techno, c’est surtout sa taille. Des constructeurs sont d’ailleurs déjà en train de l’implémenter dans leurs futurs ordinateurs portables.

Encore merci à Jérémy de m’avoir permis de tester ce petit joujou !!


Travis Touch – Traducteur Électronique Intelligent avec 105 langues

Traductions faciles & Hotspot Internet

105 Langues

Travis Touch est le traducteur intelligent par excellence qui tient dans la paume de votre main. Créez des liens significatifs avec les personnes que vous rencontrez. Que ce soit pour vos loisirs ou les affaires, Travis Touch permet un monde sans barrières linguistiques, traduisant à partir de 105 langues, plus que n’importe quel autre appareil.

Travis Touch écoute ce que vous dites, le traduit dans la langue sélectionnée et lit la traduction en temps réel par son haut-parleur. Votre interlocuteur peut alors s’exprimer dans sa propre langue et Travis traduira pour vous.

En Savoir +



Comment découper une carte SIM sans la bousiller

vec certains téléphone, ça devient une vraie galère au niveau des cartes SIM. Entre la SIM classique (MiniSIM), la MicroSIM et la NanoSIM, difficile de s’y retrouver et surtout de passer d’une plus grande à une plus petite sans devoir attendre que les opérateurs veuillent bien se donner la peine de vous l’envoyer…

Lire la suite


6 outils pour cloner un disque dur sous Windows et Linux

Cloner c’est facile… Bon, ok, cloner un bébé, c’est déjà plus complexe mais un disque dur, c’est l’enfance de l’art… Alors bien sûr le logiciel le plus connu pour ça, est Ghost de Symantec mais au prix de 999,99 euros HT (j’déconne, je ne connais pas le prix en vrai), c’est déjà plus rentable de se mettre à cloner son petit frère artisanalement dans le garage…

Lire la suite