Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

TrueCaller – Attention à la faille, mettez à jour vers la dernière version !

Si vous avez pris l’habitude d’utilisez TrueCaller pour savoir qui vous appelle et surtout obtenir le numéro de téléphone de quelqu’un que vous ne connaissez que par son nom, il va falloir rapidement mettre à jour l’application.

En effet, des chercheurs du Cheetah Mobile Security Research Lab ont découvert une faille dans TrueCaller qui permet grâce à un simple numéro d’IMEI (l’identifiant du téléphone, utilisé comme clé unique par TrueCaller), de récupérer les données personnelles qui y sont associées : Numéro de téléphone, adresse postale, email, genre, nom, photo de profil…etc.

 

Au total, c’est plus de 100 millions d’utilisateurs Android qui sont concernés. Hormis le vol de données personnelles, un attaquant pourrait aussi modifier les paramètres de l’application de l’utilisateur, désactiver le bloqueur de spam ou encore ajouter ou supprimer des numéros sur la black list.

Et pour trouver les numéros IMEI rien de plus simple, une application vérolée ou avec un peu trop de droits sur le PlayStore peut sortir cette donnée, mais il est aussi parfaitement possible de générer des numéros IMEI aléatoire et espérer faire une bonne pioche.

TrueCaller a évidemment corrigé la faille, c’est pourquoi il est important de télécharger la mise à jour du 22 mars dernier afin de vous protéger. Faites passer le mot.

Pour la petite histoire, ce n’est pas la première fois que les données utilisateurs confiées à TrueCaller sont en danger. Bref, faites gaffe quand vous confiez certaines infos à une application. Ils n’ont pas forcément besoin d’avoir toujours de véritables infos. Vous pouvez par exemple mettre une fausse adresse postale, un faux nom ou une photo de profil qui ne vous représente pas.

Source


A la recherche d’un job dans le numérique et envie de changer de région et de vie ?

Est-ce que je fais vraiment le boulot que j’aime ? Ma qualité de vie dans cette grosse ville bruyante, polluée, chère … est-elle vraiment la meilleure ? Est-ce que ce village de campagne est le lieu le plus propice pour préparer mes enfants au futur ? Nous sommes nombreux à nous être posé ce genre de questions à un moment ou un autre, moi le premier.

Et bien si vous êtes dans cette situation, que vous avez envie de changer d’air sans pour autant changer de travail, Laou vous accompagne dans toutes les étapes de ce nouveau voyage, pour que vous ayez l’esprit serein jusqu’au moment d’envoyer votre premier mail pro 😉

Découvrir leur service et lancez-vous



Réponses notables

  1. Cet article m’a donné envie d’en savoir plus sur le fonctionnement de cette appli.
    Il se trouve qu’en s’inscrivant au service, on l’autorise de fait à récupérer l’intégralité de notre carnet d’addresses pour enrichir sa base
    C’est plus que limite: il suffit que quelqu’un ayant mon numéro dans ses contacts se connecte au service pour que mes coordonnées soient automatiquement rendus publiques à l’ensemble des abonnés (sans oublier tous les usages qu’il s’autorisent à faire de cette masse de données)
    Et bien entendu, tout ça sans me demander mon avis! Vu le succès de cette appli, je pense que chacun d’entre nous peut être quasi certain d’être déjà enregistré.

    Un article détaillé sur le sujet: Truecaller: In the crossroad between privacy and data protection

  2. MiNuS says:

    merci pour cette info

  3. Jack says:

    Effectivement, on a toutes les chances d’être dans la base de Truecaller…

    Voilà le lien pour désenregistrer son numéro de l’application : http://www.truecaller.com/unlist
    Par contre, quand je clique sur le bouton “unlist”, j’ai aucune confirmation et on ne sait pas si on est désenregistré ou pas, bizarre !

    On voudrait nous décourager de désenregistrer son numéro, on ne ferait pas mieux !

Continuer la discussion sur Korben Communauté

3 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants