Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Hadopi ou comment faire (Hado)rire en faisant (Hado)pire

<mode grosse voix du cinéma>

Après avoir poussé les internautes français dans les filets du téléchargement direct en diabolisant le P2P….

Après avoir annoncé vouloir réfléchir sur une légalisation du partage…

Hadopi retourne une nouvelle fois sa veste et souhaite maintenant en finir avec les sites de DDL et de streaming !

</mode grosse voix du cinéma>

Ahaha, sans déconner, un film sur l’aventure Hadopi, ce serait vraiment marrant. Il y aurait tellement de lol… J’invite d’ailleurs Dany Boon à se pencher sur la question… Il ferait un très bon E. Walter. Et dans le rôle de J. Toubon je mettrais Kad Merad, sans oublier M.F. Marais, que je verrais bien incarnée par Josiane Balasko, histoire de tirer à fond les ficelles de la comédie franchouillarde.

Plus sérieusement, j’imagine qu’ils se sont fait souffler dans les bronches après leur annonce de la semaine dernière, car au lieu d’avancer dans le bon sens, ils souhaitent maintenant recommencer les mêmes erreurs, à savoir lutter contre des moulins à vent.

En effet, le souhait d’Hadopi (Voir le rapport des petits MIQkeys), c’est d’abord de lister TOUS les sites à succès… Espérons que contrairement à la dernière fois, ils ne publieront pas la liste 😉

Ensuite, ils veulent négocier avec des régies publicitaires et autres intermédiaires de paiement pour que ces derniers coupent les vivres aux fameux sites… Je vois déjà 2 soucis se profiler à l’horizon… Le premier c’est qu’il y en a qui fonctionnent sans pub, juste pour le plaisir. Le second c’est que les fameuses régies localisées à Malte ou dans d’autres paradis fiscaux n’en ont rien à foutre d’Hadopi.

Ensuite, ils veulent taper sur les sites qui ne sont pas assez stricts sur la modération du contenu piraté en faisant tourner des bots capables de détecter des contenus soumis au copyright. En gros, ils veulent faire ce que fait YouTube en interne, mais en externe et sur tout le web (enfin, j’imagine sur une liste bien définie de sites à emmerder). Le truc qui est marrant avec ces technos, c’est qu’en plus de coûter extrêmement cher (Mais bon, chez Hadopi, on n’est plus à ça près niveau budget), elles sont l’imperfection incarnée. On le voit avec YouTube qui bloque toujours des tas de vidéos qui n’ont pourtant rien à voir avec du contenu copyrighté.

Enfin, ils veulent sortir les gros guns (comprenez la mère justice) et dégommer, peu importe comment, les sites qui bafouent les droits d’auteurs. Blocage, fisc, passage devant le juge…Etc., etc.

Pourquoi pas ? En théorie, ça fonctionnerait si les sites ou au moins les propriétaires de ces sites étaient sur le territoire français. Mais là-dessus je doute que ce soit le cas pour la majorité d’entre eux… Puis on l’a vu, même s’ils chez Hadopi, ils sont forts en spam, ils ne sont pas très doués pour obtenir des résultats auprès du juge.

La bonne nouvelle cette fois, c’est que ce ne sont pas les internautes qui sont visés, mais les sites qui font du pognon (ou pas ?) avec la propriété intellectuelle. Maintenant ce qu’Hadopi « oublie » de mentionner surement parce que c’est trop compliqué pour eux, c’est qu’ils veulent faire au sujet des fournisseurs de seedbox ou de VPN. Parce qu’après avoir migré du P2P au DDL/Streaming, les gens en voyant leurs sites préférés être bloqués vont continuer leur flux cybermigratoire et passer sur des VPN et des seedbox (avec on l’espère tous un retour vers le P2P). J’imagine aussi que des clients torrent anonymes comme Tribler seront aussi massivement adoptés. (Et malheureusement, Tor…)

Et là ça commence à devenir encore plus compliqué pour Hadopi… Pourquoi bloquer un service de VPN ou de Seedbox alors qu’ils peuvent très bien être utilisés pour des choses parfaitement légales ? Hmmm pas facile.

Vous le savez, je suis assez empathique comme garçon. Du coup j’éprouve beaucoup de tristesse pour la Haute Autorité qui me donne vraiment l’impression de vouloir vider la mer avec une petite cuillère fourchette… M’enfin je les comprends aussi… Ils sont la risée de tous depuis le début, leur mission est un fiasco complet et ce qu’on oublie souvent c’est que derrière Hadopi, il y a des hommes et des femmes prêts à tout pour garder leur emploi et leur petits salaire. (Environ 4100 € en moyenne par tête de pipe)

Donc on ne peut pas leur en vouloir de tenter l’impossible 😉 Vous feriez pareil pour garder vos avantages. En ce qui me concerne, je n’éprouve pas plus de sympathie pour eux que pour les sites de DDL/Streaming, donc je vais m’installer confortablement pour regarder ce nouveau spectacle comique et me faire chauffer un peu de popcorn.

Vous en voulez ?

Source (Photo CC)

 


NordVPN à moins de 3€/mois

-68% 3,3€/mois durant 2 ans

Protection en un clic, fonctionnalité Kill Switch, masquage de votre adresse IP, prise en charge des partages de fichiers en p2p, protection contre les malwares et les pubs, streaming sans interruption, test de fuite DNS et même possibilité de coupler l’outil avec l’anonymat de The Onion Router … sont quelques-unes des autres options disponibles.

NordVPN a tissé une toile de serveurs dans le monde entier (plus de 5 500 dans 60 pays) permettant ainsi de se localiser dans la zone géographique de son choix. Vous avez envie d’un Anime japonais ou bien d’une exclusivité US ? Aucun problème. À vrai dire, vous pouvez même vous localiser en France en cas de déplacement à l’étranger.

En complément de cet impressionnant réseau, NordVPN a aussi développé la fonctionnalité SmartPlay qui permet d’accéder en toute sécurité aux contenus qui sont normalement inaccessibles. C’est un système de SmartDNS performant qui ne nécessite pas d’intervention complexe, vous profitez d’une connexion sécurisée et vous visionnez le contenu de votre choix en streaming sans vous prendre la tête.

Profiter de la promo



Les articles du moment