Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Oh my ZSH – Un framework pour booster votre shell ZSH

Que vous soyez admin, développeur ou tout simplement bidouilleur, vous utilisez sans doute la ligne de commande tous les jours, que ce soit sous Linux ou OSX.

Et c’est d’ailleurs pour ça que vous êtes si cool, si beau, si parfaitement parfait ! Mais pour aller plus loin, il faut savoir dépasser le shell Bash et basculer sur Zsh et plus particulièrement sur une version gonflée aux stéroïdes grâce au framework Oh-My-ZSH.

Oh-My-ZSH nécessite que zsh soit présent sur votre poste (sudo apt-get install zsh) et une fois installé, vous pourrez simplement en éditant le fichier ~/. zshrc, choisir un thème graphique parmi plus de 140 (ou externes) et activer des plugins parmi plus de 180.

Pour installer Oh-My-ZSH, rien de plus simple. Ouvrez un terminal et entrez la commande suivante :

sh -c « $ (curl -fsSL https://raw.github.com/robbyrussell/oh-my-zsh/master/tools/install.sh) »

Fermez le terminal, relancez-le et voilà !

70f58fb6-ba03-11e4-82c9-c083bf9a6574

Les plugins, c’est là où se situe tout l’intérêt de Oh-My-ZSH. Vous pouvez par exemple activer le plugin OSX si vous êtes sous Mac, pour récupérer ou envoyer des chemins à partir du Finder (commande pfs ou pfspush), ou encore ouvrir un fichier en aperçu (commande quick-look). Si vous utilisez Git, il y a un paquet d’alias qui vous simplifieront la vie. Un git commit -v sera remplacé par la commande gc. Un git merge par la commande gm… etc. Il y en a aussi pour debian, docker, macports, npm, rails, python, SublimeText et j’en passe.

Pour mettre en place un plugin, il suffit d’éditer le fichier ~/. zshrc et d’ajouter tout simplement les plugins de votre choix à la liste :

plugins=(rails git ruby)

Un plugin que j’aime bien, c’est « z » qui enregistre dans sa petite base tous les « cd » que vous faites lorsque vous naviguez de répertoires en répertoire et qui vous donnera un accès rapide.

Par exemple, si un jour vous faites un…

cd /Users/Korben/Documents/recettes/Italiennes/fromages/

… la fois d’après, il vous suffira tout simplement de faire cd fromages, voire cd from pour arriver directement au même endroit. Trop pratique !

Vous trouverez une bonne description de ces plugins ici. La véritable liste des plugins disponibles se trouvant ici.

Et dans le même registre, il existe aussi Antigen inspiré d’Oh-My-ZSH.

Amusez-vous bien !


Réponses notables

  1. Symen says:

    J’adore oh-my-zsh ! J’ai essayé ZSH + Oh-my-zsh il y a 1 an et demi et j’y suis tout de suite passé sur toutes mes machines. :slight_smile:

    C’est un plaisir de découvrir et tester les différents plugins / thèmes quand c’est si facile de les activer.
    Bon on ressent parfois une différence de performance à l’utilisation sur les machines plus faibles, mais si cela pose problème il est toujours possible de passer à un système plus manuel/léger (comme prezto ?) une fois qu’on a pris ses habitudes.

  2. he8us says:

    Je vous conseille tous d’abandonner Oh-my-zsh et de passer sur Antigen qui permet d’utiliser oh-my-zsh et bien d’autres choses en plus et plus facilement. Genre y’a un package manager pour les plugins, themes, etc

    => https://github.com/zsh-users/antigen

  3. Pour ceux sous Windows, Babun (grosso-merdo Cygwin + plein d’outils dont un shell unix) est packagé avec Oh-my-ZSH :wink:
    Le thème installé est sympa, avec des couleurs dans les tons pastels (oubliez les satanées couleurs fluo qui décollent la rétine).

  4. En effet, bossant sur Windows, je l’utilise depuis un petit moment et il est vraiment super ! Je l’ai intégré à ConEmu notamment pour gérer différents shells et avoir un système d’onglets.

Continuer la discussion sur Korben Communauté

6 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants

Salaire des développeurs : France vs Royaume-Uni : rester ou s’expatrier à l’heure du Brexit ?

Londres reste la première destination en Europe pour les développeurs du monde entier, qui sont désormais près de 360 000 à travailler dans la capitale britannique. Pour autant, les centres technologiques rivaux connaissent une expansion rapide. Maintenant que le Brexit a enfin été annoncé, la France parie qu’elle peut renverser la Grande-Bretagne de son statut de plus grande nation technologique d’Europe. 

Londres est dans une bataille avec d’autres villes européennes pour attirer ces travailleurs hautement qualifiés, et les données suggèrent également que les rivaux européens augmentent leurs effectifs technologiques à un rythme plus rapide, bien qu’à partir d’une base plus faible. Le nombre de développeurs à Paris a augmenté de près de 60% dans le même temps.

Depuis son élection, le Président Macron a séduit les entrepreneurs technologiques avec une série d’initiatives sous la forme d’allégements fiscaux, de subventions et de crédits pour la recherche. En mars 2018, il a promis d’investir 1,5 milliard d’euros dans la recherche en intelligence artificielle jusqu’en 2022. Cela a permis à la France d’ouvrir de nouveaux centres de recherches afin de rester compétitif sur différents sujets. Par exemple, le secteur du jeu vidéo a récemment explosé en France avec la création de nouvelles sociétés (Voodoo et leur 200M$ / 173M€ levés en 2018) et le développement de ses institutions (Ubisoft) qui permettent au pays d’avoir les meilleurs studios de création de jeu au monde. 

Toutefois, les rémunérations françaises proposées aux développeurs sont peu attractives. La société talent.io spécialisée dans le recrutement de profils tech a réalisé une étude en comparant les salaires des développeurs français, allemands et britanniques – selon leurs expériences et le type de poste. Selon les différentes données, la France arrive en bas de chaque classement en étant surpassée à chaque fois par sa rivale britannique. Cependant, talent.io rappelle que le coût de la vie n’est pas compris dans ses données et peut avoir un impact significatif sur le niveau de vie. 

Parier sur la vieille dame ou sur la startup nation? Désormais sortie du Brexit, le Royaume-Uni a quelques cartes à jouer pour rester dans la course de l’innovation et séduire les développeurs.

En recherche de poste ou curieux de découvrir de nouvelles opportunités ? Il est temps de juger par vous-même votre valeur sur le marché. Dans un secteur qui n’a jamais autant évalué, talent.io examine chaque opportunité pour ne vous proposer que le meilleur en France et à l’étranger.

CV, lettre de motivation, candidature ? Rien de tout cela n’est nécessaire, les entreprises postulent directement à vous et l’inscription ne prend que 2 minutes. 

En savoir + sur votre prochain Job