Aller au contenu
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

TwisterOS – Pour faire passer la pilule de Linux sur Raspberry Pi

Quoi de plus difficile que la changement ? Ça fait mal, ça pique et c’est pour ça qu’en informatique, la plupart des gens restent réfractaire à basculer sur un système d’exploitation différent de celui dont ils ont l’habitude depuis des années.

Et c’est pour ça qu’on se retrouve avec des guéguerres stériles entre les fans de Linux, de macOS et de Windows qui tels des extrémistes religieux viennent prendre la tête des honnêtes gens lorsqu’ils voient écrit le nom d’un OS que la plupart du temps ils ne maîtrisent pas vraiment.

Après pour des questions de budgets, il est parfois plus simple de mettre un petit Raspberry Pi à quelqu’un, mais si ce quelqu’un a du mal avec Linux, j’ai la solution pour vous. Il suffit de lui installer TwisterOS.

Il s’agit d’un clone de Raspbian (la distrib pour Raspberry Pi) en 32 bits qui propose des thèmes très bien foutus : Un thème Linux classique, des thèmes Windows (XP, 95, Vista, Windows 10) ou encore un thème macOS (clair et sombre). Dans le même genre, pour PC (x86), il existe également WindowsFX.

Ça peut permettre d’opérer une transition en douceur avec un utilisateur un peu sensible à l’ergonomie de son OS. Après pour du surf sur Internet, de la bureautique et ce genre de conneries, c’est l’idéal.

Maintenant TwisterOS intègre des outils cools comme Commander Pi pour configurer l’ordinateur ou avoir des infos sur sa config et box86 qui permet de faire fonctionner des logiciels pour Linux x86 sur l’architecture ARM du Raspberry Pi. Très pratique pour les jeux vidéo.

Niveau config, il vous faudra un Raspberry Pi 4 minimum.

Évidemment, pour les Windowsiens, vous pourrez dans une certaine mesure, installer en plus Wine pour lancer des .exe sur le Raspberry Pi.

Voilà. Je pense que TwisterOS est une bonne idée pour faciliter la transition de nos anciens sous Linux. Ou débloquer des Windowsiens / MAC-eux réfractaires.

TwisterOS est à télécharger ici et vous pourrez vous faire une clé bootable avec Balena Etcher.


Les articles du moment