Aller au contenu
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Quand j’étais plus jeune, on me répétait souvent : « Mais tu dois être tellement fort en maths vu ce que tu sais faire avec un ordinateur« .

Mais non, aucun rapport les anciens. Je suis mauvais en maths, c’est un fait ! Mais ça ne doit pas m’empêcher aujourd’hui de vous parler de Kalker, une calculatrice scientifique qui s’utilise dans le terminal, et qui supporte la syntaxe mathématique et la possibilité d’utiliser des variables et des fonctions de votre choix ainsi que la différentiation, l’intégration et les nombres complexes.

Avec Kalker, vous pourrez jongler avec les opérateurs les plus basiques +, -, *, /, aux opérateurs plus spécialisés comme ! pour les factorielles ou % pour les pourcentages. Vous pouvez également manipuler des groupes avec des parenthèses (), des crochets [], mais aussi utiliser des fonctions de plafond ⌈ceil⌉ et de plancher ⌊floor⌋. Sans oublier les vecteurs (x, y, z, ...) et des matrices [x, y, z; a, b, c; ...] ? La plupart de ces trucs sont du chinois pour moi, mais si vous kiffez ça, ça va vous permettre de manipuler ces structures avec la même facilité que si vous manipuliez de simples nombres sur votre calculatrice Windows.

Car oui, c’est dispo sous Windows, mais également sous Linux et macOS. Et bien sûr en ligne, car vous pouvez tester ça directement depuis votre navigateur en cliquant ici.

L’intérêt de Kalker c’est qu’il peut s’adapter à vos besoins spécifiques. Vous pouvez définir vos propres fonctions et variables, pour par exemple stocker une formule compliquée dans une fonction personnalisée et l’utiliser aussi simplement que f(x).

Maintenant je m’arrête là pour ne pas vous dire plus de bêtises, mais sachez que si vous voulez l’installer, c’est par ici que ça se passe.

Et dans le même style, mais avec le support des unités plus physiques (vitesse, monnaie, fréquence, voltage…etc. y’en a pour tous les goûts), il y a également Numbat que vous pouvez découvrir ici.


— Article en partenariat avec PureVPN —

Vous en avez marre de vous inquiéter pour votre sécurité et votre vie privée en ligne ? Vous souhaitez naviguer sur internet en toute confiance et sécurité ? Si c’est le cas, cette promo exclusive pour PureVPN est exactement ce qu’il vous faut !

Avec PureVPN, protéger vos appareils Windows et Linux devient un jeu d’enfant, grâce à ses fonctionnalités puissantes et son offre de réduction imbattable.

Pourquoi choisir PureVPN pour Linux et Windows ?

PureVPN est un excellent choix pour les utilisateurs sous Windows et Linux, offrant un équilibre parfait entre sécurité et vitesse. Reconnu comme le VPN le mieux noté par Trustpilot, PureVPN fonctionne en toute discrétion en arrière-plan de votre appareil, sécurisant vos activités en ligne sans interrompre votre expérience de navigation. Bref, que vous surfiez sur internet, que vous regardiez vos contenus préférés en streaming ou que vous jouiez en ligne, PureVPN garantit une expérience sûre et fluide.

Accédez au monde entier

C’est un VPN sûr, rapide et fiable qui protège votre empreinte digitale en permanence. Il dispose d’un réseau de plus de 6000 serveurs sécurisés dans plus de 65 pays, offrant une connectivité fiable instantanée avec une disponibilité de 99% pour vos contenus mondiaux préférés. Ainsi, vous pouvez binge-watcher vos films et séries favorites depuis le confort de votre canapé sur vos appareils Windows et Linux.

Sécurité sans égal

PureVPN prend également en charge de nombreux protocoles de sécurité, dont SSTP, IKev2, OpenVPN, L2TP et WireGuard, pour garantir que vos activités en ligne restent privées et sécurisées. Avec un chiffrement AES 256, il prévient également en cas de fuites de données. PureVPN assure une navigation internet sûre et sécurisée, offrant une protection absolue contre toutes les menaces cyber.

Fonctionnalités de sécurité avancées

PureVPN propose des fonctionnalités de sécurité avancées telles que le split tunneling, l’Internet Kill Switch et le port forwarding, offrant une couche supplémentaire de protection pour vos activités en ligne. PureVPN offre aussi une protection contre les fuites IPv6 pour garantir que votre adresse IP reste cachée.

IP dédiée

Accédez à des serveurs et des plateformes sécurisés comme des applications bancaires de n’importe où dans le monde avec l’add-on IP dédiée de PureVPN. Contrairement aux services VPN gratuits qui offrent des adresses IP partagées, les adresses IP dédiées de PureVPN assurent fiabilité et sécurité sans risque de mise sur liste noire.

Port forwarding

Surmontez les limitations des FAI et accédez à n’importe quel site web, plateforme ou service en activant l’add-on de port forwarding de PureVPN. En rendant les ports accessibles, PureVPN vous permet de contourner les limitations imposées par les FAI et de jouir d’une totale liberté sur internet.

Protection DDoS

PureVPN offre une protection DDoS pour les utilisateurs de Windows et Linux, assurant des serveurs de jeu et du commerce électronique plus sûrs en stoppant les menaces avant qu’elles ne commencent. Avec PureVPN, vous pouvez profiter d’une expérience en ligne sécurisée sans vous soucier des attaques DDoS.

Configuration de PureVPN

Pour les utilisateurs Linux, vous pouvez suivre les étapes suivantes pour installer l’application GUI de PureVPN sur votre appareil Linux :

Étape 1 : Installez l’application GUI de PureVPN sur Ubuntu.

Pour installer l’application PureVPN sur votre système Linux, ouvrez le gestionnaire de paquets d’Ubuntu. Recherchez « PureVPN » et cliquez sur l’application pour l’installer. Une fois installée, ouvrez l’application PureVPN.

Étape 2 : Connectez-vous à un serveur VPN.

Dans l’application PureVPN, cliquez sur le bouton « connect » pour utiliser votre emplacement recommandé. Cela vous connectera automatiquement au serveur le plus rapide et le plus sûr disponible.

Étape 3 : Choisissez votre emplacement.

Si vous souhaitez vous connecter à un serveur VPN spécifique dans un autre pays, cliquez sur l’icône du globe dans l’application PureVPN. Cela ouvrira une liste des serveurs disponibles dans différents pays. Trouvez votre pays préféré puis cliquez sur le bouton « connect ».

Étape 4 : Profitez d’une navigation privée.

Une fois connecté, vous pouvez naviguer sur internet de manière sécurisée et privée. Vos activités en ligne sont cryptées et protégées contre les regards indiscrets. Vous pouvez accéder à vos contenus mondiaux préférés de n’importe où dans le monde.

Et voici comment vous pouvez configurer PureVPN sur Windows en 3 étapes rapides :

Étape 1 : Choisissez et téléchargez votre PureVPN.

Pour configurer PureVPN sur votre appareil Windows, commencez par choisir le plan requis qui correspond le mieux à vos besoins. Une fois votre plan sélectionné, téléchargez l’application PureVPN depuis le site officiel.

Étape 2 : Connectez-vous à votre compte.

Après avoir téléchargé l’application PureVPN, ouvrez-la et connectez-vous avec vos identifiants.

Étape 3 : Appuyez sur « connect » et le tour est joué.

Une fois connecté, appuyez simplement sur le bouton « Connect » dans l’application PureVPN pour établir une connexion sécurisée. PureVPN vous connectera automatiquement au serveur le plus rapide et le plus sûr disponible, garantissant que votre connexion internet est protégée contre les regards indiscrets.

Offre spéciale à prix réduit

PureVPN offre actuellement une réduction exclusive sur leur abonnement de 2 ans (24 mois + 4 mois gratuits) avec une réduction impressionnante de 84% pour seulement 1,79 €/mois. Elle est accompagnée d’une garantie de remboursement de 31 jours au cas où vous ne seriez pas satisfait du service, vous obtiendrez un remboursement complet.

Alors, pourquoi attendre ? Sécurisez dès aujourd’hui vos appareils Windows et Linux avec l’offre exclusive de réduction de PureVPN !


Au moment où j’écris ces lignes, je ne dors pas. Alors chers amis, noctambules du web, je vais vous parler aujourd’hui du site nosleep.page.

Ce site web va vous permettre de remplacer des outils comme Caffeine ou Amphetamine qui permet de garder réveillé votre ordinateur comme une bonne tasse à café. C’est super pratique quand on a des process un peu longs à finir, genre une compilation, un backup…et j’en passe. Cela évite que l’ordinateur se mette en veille et ça évite d’aller bidouiller les paramètres de votre OS.

Nosleep a donc la particularité d’être un simple site web, qui utilise pour cela l’API Screen Wake Lock bien comprise des navigateurs récents. Et là où cette technologie n’est pas supportée, le dev a implémenté une astuce géniale pour garder quand même votre PC ou Mac actif : la lecture d’une vidéo silencieuse et invisible pour simuler ce comportement.

Mais alors qu’est-ce que l’API Screen Wake Lock ?

Et bien c’est une technologie qui permet à une application de demander au système d’exploitation de ne pas éteindre ni de verrouiller l’écran. Ça permet de lire un ebook sans secouer la souris toutes les 5 min, de suivre un trajet sur une carte sans perdre votre chemin, ou encore de mater une une recette sans mettre du beurre partout sur votre écran pour le réveiller. Pouah !

Et c’est exactement ce qu’utilise nosleep.page qui offre une solution simple et accessible à tous pour garder nos écrans bien éveillés comme un Premier ministre sous amphét.

Évidemment, si vous souhaitez intégrer ça sur votre service web, il existe une super lib JS nommée NoSleep.js qui permet d’implémenter facilement cette API Screen Wake Lock.

import NoSleep from 'nosleep.js';
var noSleep = new NoSleep();
// Activer le verrouillage du réveil.
// (doit être intégré dans un gestionnaire d'événement d'entrée utilisateur, par exemple la souris ou un touchpad)
document.addEventListener('click', function enableNoSleep() {
  document.removeEventListener('click', enableNoSleep, false);
  noSleep.enable();
}, false);

Bref, c’est pratique et comme ça, votre ordinateur ne dormira plus sans que vous l’ayez décidé.


Si vous faites du Kubernetes au boulot ou chez vous, le soir en cachette, voici un client nommé Seabird, qui veut le coup d’oeil.

Cet outil desktop dispo sous macOS, Windows et Linux va vous permettre d’explorer les ressources de vos clusters de manière très simple, très intuitive. Pas de chichi, c’est carré et tout y est : la liste de vos Pods, leur état de santé, les redémarrages, et tout ce qui concerne les Deployments, StatefulSets, et autres Services. Vous pourrez voir en un coup d’œil où en est votre cluster, et ce, dans une interface épurée qui se veut sans bloatware.

Seabird se distingue par sa capacité à rendre la gestion de Kubernetes vraiment accessible. Grâce à sa prise en charge des espaces de noms, il est facile de séparer et de gérer vos environnements de développement, de test et de production. Les métadonnées détaillées, les labels, les annotations et les informations sur les propriétaires de ressources sont tous à portée de main.

Mais Seabird ne se limite pas à la visualisation. Il offre également la possibilité d’interagir directement avec les ressources. Vous pourrez lancer, arrêter et redimensionner des services directement depuis votre bureau. C’est l’outil idéal pour ceux qui veulent aller au-delà des commandes de kubectl et cherchent une interface graphique intuitive pour piloter Kubernetes.

Disponible sur les trois principaux OS, Seabird s’installe rapidement et vous permettra de plonger encore plus rapidement dans le vif du sujet.

Si ça vous chauffe, c’est par ici !


Les plus poussiéreux d’entre nous connaissent forcément Outrun, ce merveilleux jeu de course, qu’on ne croisait qu’en borne d’arcade Sega durant les années, puis un peu plus tard sur console. C’était super cool, ambiance west coast au volant d’une Ferrari Testarossa décapotable avec votre Brigitte assise sur la place du mort, à fond la caisse dans des circuits de bord de plage.

Si vous avez manqué ce pan de notre histoire, ou si vous voulez revivre ces sensations que vous n’avez jamais retrouvées même au volant de votre Dacia, sachez que le développeur Sk1ds l’a remis au goût du jour, accessible directement depuis votre navigateur sur le site Itch.io ou téléchargeable en .exe pour Windows.

Sk1ds a sur réinventer ce classique qu’il a rebaptisé « Turbo Outrun Reimagined », en le modernisant avec 5 circuits palpitants et un turbo boost qui vous donne de grosses accélérations histoire de décoiffer votre blonde. Par contre, attention, y’a du monde sur la route et des palmiers qui font bien mal au front sur le bord.

D’ailleurs, si vous endommagez votre véhicule, l’ami Francky (inspiré du père du dev) le mécano viendra vous aider à réparer tout ça, voire à l’améliorer en upgradant les pièces.

Ça se joue très bien au clavier, mais vous pouvez aussi sur la version Windows, utiliser un contrôleur XBox.

Voilà, si ça vous branche de faire chauffer le moteur, c’est par ici que ça se passe.

Merci Lorenper