Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Article sponsorisé par Laou

Est-ce que je fais vraiment le boulot que j’aime ? Ma qualité de vie dans cette grosse ville bruyante, polluée, chère … est-elle vraiment la meilleure ? Est-ce que ce village de campagne est le lieu le plus propice pour préparer mes enfants au futur ?

Nous sommes nombreux à nous être posé ce genre de questions à un moment ou un autre, moi le premier puisque j’ai quitté le stress parisien pour Clermont il y a quelques années (bonheur !). Et quand on travaille dans le digital et la tech (les domaines de prédilection de la société) c’est encore plus simple dans le sens ou il y a parfois moins d’obligations géographiques d’un point de vue pro.

Source : Blog Laou

Mais même si vous avez décidé de changer de région et/ou de dénicher le job de vos rêves … franchir le pas n’est pas toujours simple. Quelles démarches accomplir ? Par quoi commencer ? Est-ce que je dois focaliser d’abord sur le travail ou sur le lieu ? C’est là où Laou entre en jeu. Non seulement pour faciliter vos démarches, vous accompagner dans le processus de recrutement, etc … mais surtout pour activer son large réseau.

Un petit entretien téléphonique gratuit d’environ 20 minutes leur permettra de tout savoir sur votre projet de vie. Ensuite ils analysent les opportunités en stock et vous proposent le meilleur compromis en fonction de vos critères.

Le truc quand on cherche ce genre d’infos de son côté c’est que l’on ne connaît pas forcément toutes les villes et villages de France, que l’on ne connaît pas le marché de l’emploi partout, que l’on a du mal à bien comprendre la qualité et le niveau de vie dans sa globalité partout … et que l’on n’a pas le temps d’analyser le pays en entier. Laou permet d’être « agnostique » et ils vous proposeront peut-être des choses auxquelles vous n’auriez pas pensé par vous-mêmes.

Et une fois que vous avez décroché votre nouvel emploi et que vous connaissez votre région d’adoption, le travail de Laou n’est pas terminé pour autant. Ils vont aussi vous aider à trouver un logement, à déménager et si besoin à trouver un job à votre conjoint !

Le concept semble intéresser puisque la société auvergnate (truffade represent !) a été élue meilleure startup HR Tech 2018 à la RMSConf et reçoit une centaine de nouveaux candidats chaque semaine. Comme quoi le sujet en travaille certains et je crois que la tendance ne fera que se confirmer dans les années à venir.


Souris verticale filaire ergonomique pour droitier ou gaucher 24,75 €

Les souris ergonomiques Waateck ont été développées pour prévenir les douleurs intempestives du poignet / coude ou épaule et protéger votre corps lors de l’utilisation prolongée d’un ordinateur.
Sensor optique Résolution de 1200 DPI 2 boutons et une molette de défilement
Branchement Plug & Play : fonctionne immédiatement une fois branchée
Compatible PC & Mac

Les versions bureau et mobile de Spotify sont bien sympas pour écouter ses morceaux préférés ou gérer ses playlists mais si vous voulez aller un peu plus loin et disposer de fonctionnalités avancées ou personnaliser votre interface, il n’y a pas grand-chose à se mettre sous la dent dans ces applis originales. C’est un peu le désert.

Cela dit c’est un choix assumé de la part du service suédois qui a décidé de tendre vers la simplification au fil des années. Ils ont ainsi supprimé les applications tierces (en 2015), puis l’intégration des paroles de chansons (2016, depuis ils se sont associés avec Genius), etc. Pour le meilleur ou pour le pire, c’est difficile à dire. Diverses options offertes par le passé manquent à certains alors que d’autres préfèrent le côté simple de la version actuelle. Si vous faites partie du premier groupe … have fun 😉

1. Lofi

Lofi est un petit lecteur Spotify minimaliste et tout simple qui fonctionne en parallèle de Spotify en version bureau. Il est compatible Windows ou macOS.

Son avantage est de prendre très peu de place sur l’écran (un carré de 150 pixels de côté) dans lequel vous accéderez aux commandes de base (play, pause, chanson suivante ou précédente …), la cover de l’album ou une visualisation animée (si vous touchez au GLSL vous pourrez même créer vos propres animations, la classe).

LoFi client Spotify

Ce qui ne gâche rien, le logiciel est gratuit, open source et utilise moins de 100Mo de RAM. Dans le futur il pourrait aussi permettre de jouer des titres en provenance de Soundcloud ou YouTube.

2. Soundbounce

Avec Soundbounce c’est plutôt l’aspect social qui est mis en avant puisqu’il s’agit d’un client collaboratif et synchronisé avec le service musical. Vous allez pouvoir rejoindre des salons publics et thématiques dans lesquels discuter, voter et même partager des titres (via simple glissé-déposé depuis Spotify). Si vous ne trouvez pas votre bonheur, pas de panique, créez directement votre espace perso et partagez-le avec le monde entier ! Mon salon « popotin des fesses » n’a pas eu de succès, je ne comprends pas … le titre était accrocheur pourtant …

soundbounce client Spotify

La recherche Spotify est intégrée ainsi que la prévisualisation des prochains titres et cette fois encore le projet est open source et gratuit. Soundbounce est dispo sur Windows (7 et au delà), macOS (10.7+ minimum) et il y a eu une extension Chrome (morte aujourd’hui) … par contre il vous faudra un compte Premium (l’application s’appuie sur le SDK LibSpotify de Spotify).

Pour la petite histoire, le développeur du projet s’est lancé dans sa création peu de temps après la disparition de Soundrop en 2015.

3. Xpo Music

L’application Xpo Music (ex-Xpotify) existe depuis un moment, mais vient seulement de passer open source il y a quelques semaines. Elle propose une interface assez proche de l’originale, mais épurée de quelques sections (activité de vos amis …) et les informations sont simplement mieux présentées. Niveau personnalisation vous pouvez changer le thème ou la langue par défaut. Rien de fou fou, mais le fait d’avoir réorganisé certaines options et d’avoir supprimé le superflu donne vraiment une autre expérience d’écoute.

Xpo Music pour Spotify

Et pour les fonctionnalités un peu particulières, il est par exemple possible d’épingler une page spécifique pour un accès rapide ou de minimiser l’interface en un petit pop-up qui restera en avant-plan.

Disponible gratuitement sur Windows 10 et supporte l’intégration dans Cortana.

4. Fidelify

2 pré-requis sont nécessaires avant d’utiliser ce client en éternelle version bêta : vous devez posséder Windows ET un compte premium sur Spotify. Je sais la vie est dure, mais il faut en passer par là pour une expérience supérieure (mouarf).

Fidelify Un autre client pour Spotidy

Si vous utilisez Spotify via son application bureau, la musique est filtrée via le mélangeur audio de Windows, processus qui peut affecter légèrement la qualité. Et si vous êtes un vrai audiophile, c’est parfois dérangeant. Du coup Fidelify deviendra votre ami fidèle, car il utilise les protocoles ASIO ou WASAPI (au choix), contournant ainsi le mélangeur de votre ordinateur et vous offrant une expérience sonore plus riche.

La gestion des playlists et le mode offline étaient prévus, mais ne seront sans doute jamais ajoutés. C’est en effet le gros point noir de l’appli, elle n’a plus été tenue à jour depuis 2014.

5. Mopidy

Alors Mopidy est un outil qui va plutôt s’adresser aux geeks parmi vous, ici pas d’interface clinquante et d’installation en 2 clics. Écrit en Python le logiciel va agir comme un serveur et se gérer depuis un terminal à partir duquel vous allez pouvoir ajouter des extensions en plus des possibilités offertes par défaut.

Mopidy en surcouche de Spotify

Cette base justement c’est qu’il est possible de récupérer de la musique depuis votre disque dur ou des radios en streaming. Mais vous pouvez ajouter d’autres services comme Google Play Music, Soundcloud, Last.fm, YouTube ou encore (roulement de tambours) … Spotify. Vous pourrez aussi modifier votre liste de lecture à partir de n’importe quel téléphone, tablette ou ordinateur à l’aide de différents clients Web et MPD.

Contrairement à tous les précédents, il n’est pas dispo pour Windows (à votre tour de morfler), mais pour Linux, Mac OS et même Raspberry Pi.

6. DJay

Envie de mixer vos playlists Spotify ? C’est possible avec l’appli DJay. Vous pourrez y ajouter des titres présents dans votre bibliothèque personnelle ou sur votre compte iTunes. Et je ne parle pas d’une petite appli vite fait, Djay propose tout ce dont un DJ professionnel pourrait avoir besoin … il vous propose même carrément le DJ en question.

Une fonction permet d’activer une IA (Automix) qui sélectionne à votre place des pistes qui vont bien ensemble, les mixe automatiquement et y ajoute divers effets de transitions … à la manière d’un vrai DJ.

Djay est payant en version bureau (Mac et Windows 10, version 1607 mini), Android et Kindle Fire (3€), mais se décline en mode freemium sur iOS (iPhone, iPad et Apple Watch). Oh et il vous faudra bien entendu un compte Spotify Premium, mais le bon plan c’est qu’une période d’essai est offerte pour l’achat du logiciel.

Adieu les DJ des fêtes de village ou du bal des pompiers … bientôt remplacés par une appli qui coûte moitié moins cher à vie que ce qu’ils auraient consommé en alcool sur une seule soirée.

7. Clementine

Clementine est un logiciel libre (licence GPL v3) accessible sous Windows, Android, MacOs, Raspberry Pi et Linux.

Au niveau des services musicaux supportés on va retrouver Spotify (sinon je n’en parlerai pas ici … je suis un génie), Last.fm, Magnatude, Soundcloud, Subsonic, Jamendo … mais aussi des espaces de stockage en ligne (Google Drive, Dropbox, Box, Amazon Cloud, One Drive …), votre disque local et des podcasts.

Interface pour le client Spotify Clementine

Parmi les autres nombreuses options proposées : paroles des chansons, biographies ou photos d’artistes, complétion automatique des tags via MusicBrainz, liste de lecture intelligente, téléchargement des jaquettes d’albums manquantes, etc., etc.

Vraiment pas mal de fonctions intéressantes pour ce petit soft qui mérite le coup d’oeil. Il n’a malheureusement plus été mis à jour depuis 2016 mais semble toujours fonctionnel.

8. Festify

J’ai hésité à vous ajouter celui-là car Festify n’est pas un vrai client, mais plutôt un service gratuit via navigateur qui permet à vos invités de choisir la musique à écouter via leur smartphone.

Vous allez simplement connecter votre compte Spotify Premium au site afin de créer un salon (appelé une « Party ») et récupérer un code qui sera à partager avec vos contacts. Ils pourront alors choisir des titres et voter pour décider quelles chansons doivent être lues.

Et s’ils sont trop fainéants (ou trop bourrés) pour faire le taf vous pouvez toujours faire basculer le service vers une de vos playlists perso dès qu’il y a un creux. C’est donc une manière démocratique de choisir la playlist du jour et aussi une bonne façon de savoir si vos amis ont des goûts pourris en matière de musique 😉 J’en connais qui se demanderont pourquoi ils ne sont plus jamais invités …

Festify se présente donc plutôt comme une interface simple et basique que vous pouvez diffuser sur un écran (TV, projo, tablette …), car des fans arts et/ou pochettes d’albums des artistes apparaissent automatiquement en arrière-plan. Plutôt propre.

Dans un avenir plus ou moins lointain, il se pourrait que le service intègre également Deezer et Apple Music.

Tout ça me rappelle qu’à l’époque (il y a 10 ans déjà, ça ne nous rajeunit pas mes amis) je vous avais présenté Despotify qui a aujourd’hui disparu. Plus récemment il y a eu Raspotify et Discover Quickly.

Dans 10 ans combien des 8 clients de cette liste seront encore vivants à votre avis ? Réponse via mon hologramme dans une décennie 😉


Ça fait plusieurs années que je fais tourner en boucle du Nekfeu dans mes playlists Spotify alors je vous avoue que je n’ai pas attendu longtemps avant de regarder le docu « Les Étoiles Vagabondes » actuellement dispo sur Netflix.

Nekfeu, de son prénom Ken, est un rappeur dont je ne sais pas grand-chose, car je n’écume pas les sites people ou les sites de fans. Tout ce que je connais de lui, ce sont ses textes et ce que je peux vous dire c’est que j’adore, mais alors vraiment beaucoup. Chaque rime, chaque émotion et chaque idée qu’il transmet dans ses chansons est un délice au coeur.

Ce mec me régale, aussi bien avec ses punchlines précises qu’avec ses clins d’oeil teintés d’absurde. Du « nektar »… roh roh ;-).

Bref, tout ça pour dire que j’ai maté son film et j’y ai découvert un artiste certes talentueux, mais aussi déchiré entre son besoin de perfection, ses émotions foisonnantes qu’il aimerait coucher sur le papier, mais aussi sa peur de sauter dans le bain et de s’y mettre vraiment.

Heureusement, il sait très bien s’entourer. Notamment, avec Diabi, arrangeur touche-à-tout, qui bien sûr joue son rôle de producteur 360, mais qui par la force des choses est contraint de remuer un peu les uns et les autres pour faire avancer l’enregistrement du nouvel album.

Ce garçon que j’ai découvert dans le documentaire dispose d’un capital sympathie de dingue. Il est lui aussi, très talentueux, mais surtout d’une fermeté bienveillante indispensable pour que Ken se sente finalement au pied du mur et n’ait d’autre choix que de se mettre au boulot pour accoucher de cet album.

Ce qui est agréable avec ce film, c’est de découvrir un peu entre les lignes le processus créatif de cette équipe d’artistes et surtout de Nekfeu, tiraillé entre son envie de toucher l’excellence et cet appel irrésistible de la procrastination, accentué par son environnement. Notamment le Japon, que Nekfeu a envie d’explorer au lieu de rester enfermé au studio. À sa place, j’aurais aussi du mal à me motiver aussi, tant ce pays semble fantastique.

J’ai vraiment pris ce documentaire comme une balade à la fois douce et rude qui m’a laissé entrevoir le visage d’un de mes auteurs préférés et de ses difficultés dompter à la fois sa relation au travail, sa créativité et sa grande curiosité.

Je vous recommande ce petit bijou ainsi que le dernier album ;-).


À découvrir

Vous le savez sans doute, Hangout devait fermer le 1er août 2019 puis en fait non, c’est, semble-t-il, décalé à 2020 et tant mieux. Mais en faisant quelques recherches sur le streaming vers YouTube depuis Safari sur iOS, je suis tombé sur un easter egg involontaire qui m’a fait sourire.

En me rendant sur youtube.com/webcam à partir de Safari sur iPhone, je tombe sur ceci :

Cette URL à partir de Chrome offre la possibilité de streamer une vidéo en live vers YouTube depuis votre navigateur. Mais via Safari, je tombe sur un genre de 404 avec un petit singe mignon.

En scrollant vers le haut, le site me propose de passer via l’application YouTube. Je clique alors sur le lien proposé, ce qui me lance l’app YouTube…

Et là, bizarrement, je tombe sur la chaine d’un certain Kama Suri, Philippin de nationalité, avec ses 5 359 abonnés ce qui me semble un peu « beaucoup » vu le peu de vidéos et leur qualité, mais qui pourrait s’expliquer par cette redirection involontaire de la part de Google ;-).

Rigolo non ?


Si vous êtes un expert en expertise avec option cinéma, vous serez surement déçu, mais moi je suis plutôt content de cette prochaine saison 2019 / 2020 en matière de films d’action.

Alors oui, la plupart sont des suites, des remakes, des versions inspirées de films comme les Dents de la Mer, d’Abyss, de Terminator, Pearl Harbor, de Rambo, de Charlie et ses drôles de dames, de Top Gun, Kingsman et j’en passe… mais peu importe, car cela reste du bon divertissement.

Après tout, Disney s’amuse depuis 2 ans à refaire en version « film » tous ses dessins animés, et c’est un carton alors pourquoi pas ! Tout est un cycle dans la vie, alors pourquoi pas Hollywood ?

Moi ça me rend joyeux et j’apprécie laisser mon cerveau en surchauffe de reposer et kiffer un film d’action comme ceux présents dans ce condensé YouTube. Autre truc qui me fait plaisir, c’est de voir certains de ces rôles principaux et « badass » tenus par des femmes. Cela manquait vraiment aux films d’action hollywoodiens depuis, genre… toujours ? Ça rétablit un certain équilibre et c’est cool ! Merci #MeToo.

Alors, lesquels irez-vous voir au cinéma ?


Souris verticale filaire ergonomique pour droitier ou gaucher 24,75 €

Les souris ergonomiques Waateck ont été développées pour prévenir les douleurs intempestives du poignet / coude ou épaule et protéger votre corps lors de l’utilisation prolongée d’un ordinateur.
Sensor optique Résolution de 1200 DPI 2 boutons et une molette de défilement
Branchement Plug & Play : fonctionne immédiatement une fois branchée
Compatible PC & Mac

Mes gazouillis

"Hubble Reveals Latest Portrait of Saturn | ESA/Hubble" - https://t.co/QAecrfigA4 #kbn
"Baromètre des villes cyclables" - https://t.co/sHfpBJ83eL #kbn