Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Petite question : Que faites-vous les 22 et 23 janvier prochain ?

Si la réponse est « Pas grand-chose mon capitaine« , alors pourquoi ne pas sauter dans un train direction Lille pour assister au FIC, le Forum International de la Cybersécurité ? Bonne ambiance assurée, gens sympas, autocollants et goodies partout, et même si ça manque de barbecues, j’ai une bonne intuition concernant la bière 🙂

La bonne nouvelle c’est que j’y serai avec mes camarades de YesWeHack pour organiser pour la première fois dans tout l’univers et ses réalités alternatives, un Bug Bounty sur site tout à fait exceptionnel !

En effet, si vous voulez gagner de jolies récompenses (en euros !), des cadeaux de fou, et un hug de votre blogueur préféré, c’est très simple. Vous devez :

Ensuite, nous on se charge du reste, en vous offrant en exclusivité de nombreux périmètres d’ONG de renom et de projets CivicTech (Projets tech pour le bien commun si vous préférez) sur lesquels vous pourrez durant les 2 jours de salon, pratiquer votre art du ethical hacking afin de découvrir le plus de failles possibles, empocher un maximum d’argent et de cadeaux et devenir « famous » au niveau « worldwide » (si, si c’est comme ça qu’on dit en ch’ti).

Ça va être du gros délire.

Une fois sur place, pour nous trouver, ce sera très simple. Il suffit de chercher les stands E8 et E9 en vous référant au plan suivant :

N’oubliez pas non plus que nous recrutons pleine balle pour l’année qui vient, donc venez discuter avec nos équipes si vous êtes développeur, commercial ou autre..

On se voit là bas ?


Si vous êtes développeur d’application ou porteur d’un projet web, peut-être avez-vous envie de mettre en avant votre création dans un magnifique iPhone X ou XS afin de donner envie aux visiteurs de votre site d’essayer votre application.

Malheureusement, si vous n’avez aucun talent de designer, et bien ce n’est pas grave puisque de magnifiques maquettes plus vraies que nature sont proposées gratuitement via différents sites.

Cela vous permet avec un petit coup de Photoshop ou grâce à Sketch (logiciel de modélisation 3D) d’intégrer votre projet très facilement sans vous encombrer des détails.

Vous trouverez plus de 42 fichiers sources (PSD ou Sketch) ou PNG sur ce site.


Une info importante à mes yeux est sortie dans Science ce 2 janvier.

3 équipes de chercheurs ont réussi à transformer les impulsions électriques du cerveau humain en phrases audibles. Pour cela, ils ont placé de manière chirurgicale, des électrodes directement en contact avec le cerveau, puis à l’aide de réseaux neuronaux, ils ont réussi à interpréter les signaux électriques du cerveau, pour ensuite reconstruire les mots et les phrases que le patient voulait prononcer.

Oui, c’est bien un crane ouvert avec un cerveau et des électrodes par dessus.
Et non, c’est pas gore.

Pour l’apprentissage des réseaux neuronaux, ils ont analysé différentes parties du cerveau durant des opérations de tumeurs (bah oui faut une bonne raison pour ouvrir la tête des gens), demandant aux patients de lire à haute de voix, dans leur tête ou d’écouter des enregistrements. Et la magie de l’informatique neuronale a fait le reste, à savoir rendre tout cela compréhensible avec un taux de réussite allant dans certains cas jusqu’à 80 %.

Stephen Hawking aurait kiffé, je pense.

Cela est une formidable avancée scientifique pour toutes les personnes qui se retrouvent paralysées par exemple suite à un AVC et incapables de parler. Bien que consciente et parfaitement à même de formuler des idées par la pensée, ils sont bloqués lorsqu’il s’agit de parler.

Grâce à cette technique, pour le moment invasive (car il faut des données précises), et nécessitant un apprentissage particulier pour chaque patient, on peut très bien imaginer que plus tard, un petit appareil électronique permettra de communiquer avec des personnes qui rencontrent ce problème (AVC, locked-in syndrome, voire avec des personnes dans le coma). Ce sera fou !

Chapeau la science !

Source


Shadow, comment ça marche ?

Contrairement à un service de streaming de jeux classique, Shadow est un ordinateur complet auquel tu accèdes en te connectant simplement à ton compte. Tout repose sur une infrastructure qui lie nos datacenters avec ton Shadow d’un côté, et ton écran de l’autre. Cette révolution est issue de développements uniques au monde, à la fois pour les serveurs qui hébergent les composants que pour les technologies utilisées pour encoder et décoder l’image. Le but est simple : fournir une expérience identique ou meilleure que celle d’un ordinateur haut de gamme local, en transposant la puissance de calcul.

Les données sont stockées dans nos datacenters sécurisés et toi seul peux y accéder. Nous ne partagerons jamais tes données personnelles et concernant les pannes matérielles, si jamais un des composants que tu utilises montre des signes de faiblesse, il est remplacé automatiquement et de manière totalement transparente.

Vous pouvez essayer Shadow pendant un mois pour vous faire un avis

À découvrir

À la fin de l’année dernière, j’ai eu le plaisir d’écrire pour la première fois de ma vie, la préface d’un livre.

Et pas de n’importe quel livre. Celui sur la vie et l’œuvre de Louis Pouzin. Pour ceux qui ne connaitraient pas ce monsieur, je vais essayer de vous le présenter succinctement sans trop vous spoiler le livre.

Il s’agit d’un ingénieur français qui dans les années 70 s’est illustré pour avoir travaillé sur le Plan Calcul et le projet Cyclades, un réseau global de télécommunication utilisant la commutation de paquets appelée aussi Datagramme.

Louis Pouzin avec son équipe, ont donc mis au point dès 1964, ce concept du Datagramme qui a ensuite été implémenté par Vinton Cerf au sein d’ARPANET, l’ancêtre d’Internet (côté américain donc).

Livre Louis Pouzin - L’un des pères de l’internet LEBRUMENT Chantal, SOYEZ Fabien Cyberstratégie

Du côté français et européen, nous avions un temps d’avance technologique sur les Américains, avec le réseau Cyclades. Mais pour de mauvais choix politiques, les subventions du projet ont été coupées par Valéry Giscard d’Estaing au profit du Minitel, déjà bien en retard technologiquement par rapport à Cyclades. Un gros ratage politico-technologique qui ne sera que le premier d’une longue série qui se poursuit encore aujourd’hui.

La suite vous la connaissez… Internet explosa aux US et le Minitel fit son temps et disparu.

Hormis sa préface remarquable 😛, ce livre coécrit par Chantal Lebrument et Fabien Soyez est passionnant puisqu’il replace dans l’Histoire d’Internet (qu’on a l’habitude de voir avec le prisme américain), la contribution de la France et de Louis Pouzin. Ce dernier est d’ailleurs reconnu comme l’un des pères d’Internet.

Bref, si vous vous intéressez aux réseaux et aux débuts d’Internet, ce livre viendra compléter ce que vous savez déjà, en vous racontant une histoire complémentaire à celle qui s’est déroulée de l’autre côté de l’Atlantique.

+ d’infos ici.


Quand on travaille sur ordinateur, on peut être exposé à des maux de têtes, des problèmes d’yeux, des soucis de dos, d’articulations, de muscles et j’en passe.

Pas vraiment de solution magique mis à part aménager son poste de travail pour avoir la bonne posture, possiblement une souris verticale et bien sûr FAIRE DES PAUSES OBLIGATOIRES.

En effet, se lever, s’étirer, se dégourdir un peu les jambes est une nécessité quand on travaille sur l’ordi, et il faut faire ce genre de petites pauses toutes les heures.

Mais cela n’est pas simple quand on a le nez dans le guidon. Les coups de fil, les tâches qui s’enchainent, les urgences… On en oublie parfois presque de déjeuner, alors faire une pause…

C’est pour ça que si vous utilisez Chrome ou Firefox, vous devez absolument installer Break Timer. Cette extension va vous permettre de programmer des pauses et vous rappeler quand il faudra les prendre.

Grâce à Break Timer, vous pourrez définir la longueur des pause, leur fréquence mais aussi décidé si vous voulez être interrompu avec une petite notification ou un grand écran de barbare bien visible.

Bien sûr chaque pause peut être « snoozée » (reportée) mais bon, c’est pas le but.

Vous pouvez télécharger Break Timer

Prenez soin de vous et n’oubliez pas. Celui qui reste tard au boulot le soir est celui qui est mal organisé et qui n’arrive pas à faire correctement son travail dans le temps qui lui est imparti ! 😜

Source



Mes gazouillis

Un juge fédéral descelle une mine de documents internes de Facebook détaillant la façon dont il gagnait de l'argent… https://t.co/NXxJVpqWrx
Le présentéisme au travail ou les stakhanovistes de la pendule - https://t.co/uTdAzBhVWx https://t.co/LUwk72gwFe #kbn